Archives quotidiennes : 28 mars 2010

Triste ambiance à l’inauguration du "centre culturel des PTT"

Triste ambiance, tristes mines, tristes sirs … pour l’inauguration "officielle" du nouvel espace Olympe de Gouges (ex centre culturel des PTT).

Triste récupération aussi. Si l’on en croit le maire en son discours, la "belle" Olympe aurait été une défenseur(e) des vraies valeurs, puisque, entre autres, elle pris le parti du roi contre les méchants révolutionnaires (sans doute de gauche). Mal lui en pris puisqu’elle y laissa sa tête, tout en déclarant que si les femmes pouvaient monter à l’échafaud, elles pouvaient donc aussi monter à la tribune.

On, l’aura compris, le féminisme est une valeur de droite.

CQFD

C’est donc devant un public largement conquis, et sans doute opportunément rameuté à cet effet, que le maire a tenu un discours fastidieux, laborieux et sans saveur, pour expliquer, entre autres, combien il aimait La Source et ses habitants… qui ne le lui rendent pourtant guère. La Source est le quartier qui a accordé 68% de ses suffrages à la liste conduite par F. Bonneau lors des élections régionales dimanche dernier.

Le  "vintage" c’est tellement "tendance".

A La Source, la municipalité réussi même à "faire du vieux, avec du vieux" … et en est fière !

Quelques  édifiants propos entendus à l’occasion de cette "inauguration" :

Du maire d’Orléans

  • "La municipalité n’a jamais autant fait pour La Source"
  • "Je suis arrivé en avance, et je me suis un peu promené dans les environs. C’est extraordinaire, tout ce qui se fait pour ce quartier …"

Du représentant du préfet (démissionnaire, on l’a appris depuis) :

  • "Un équipement comme celui-là, dans un quartier défavorisé, c’est admirable …".

On pardonnera volontiers cette maladresse de propos de la part d’un jeune (sans doute) énarque, qui s’exerçait à son premier discours auprès des pauvres …

Entre profonde inspiration et tendance léthargique, on ne sait que choisir …

Si de nombreuses associations "résidentes" ont pu faire admirer leur art et leurs activités aux édiles municipaux qui après les fastidieux discours ont parcouru les différentes salles, l’une d’elle semblait … moins séduite.

La chorale de La Source qui a poussé sa chansonnette (en fait un joli chant savant), devant quelques sourciens non gradés, mais amateurs … alors que le maire et ses proches avaient rapidement quitté les lieux.

GPV comme Grimaçante Parade Valétudinaire.

5 Commentaires

Classé dans La Source