Archives de Catégorie: Elections

Le nouveau découpage cantonale, une opportunité pour La Source.

Les prochaines élections départementales (nouvelle appellation des traditionnelles élections au Conseil général), auront lieu en mars 2015.

Elles pourraient se révéler tout à fait opportunes pour le  quartier de La Source, mais évidemment pas sans conséquence sur l’équilibre politique actuel.

20080213PariteBlochEn effet, en fonction des hypothèses aujourd’hui envisagée de redécoupage électoral, elles pourraient se traduire par l’élection de deux conseillers départementaux (nouvelle appellation des conseillers généraux actuels) pour représenter notre quartier… et possiblement deux conseillers ou conseillères "progressistes".

logo-redecoupage-petitPour bien comprendre cette opportunité, un petit rappel au futur règlement est nécessaire.

45cantonsL’actuel découpage

Les conseillers généraux élus en 2008 et en 2011 seront remplacés en mars 2015 par des conseillers départementaux qui eux seront élus pour une durée de 6 ans.

Dans chaque canton seront élus non plus un mais deux conseillers, se présentant en binôme composé d’un candidat de chaque sexe.

parité-homme-femmeConséquence de ce mode de scrutin inédit : la division de presque la moitié du nombre de cantons, ce qui va entraîner une refonte globale de la carte des cantons.

C’est une nouvelle géographie électorale qui va en émerger, le nombre de cantons actuels (4.000) sera mécaniquement divisé par 2, pour s’établir à 2.000 pour toute la France..

Ce mode de scrutin va également entraîner une véritable féminisation des assemblées départementales, celles-ci ne comptant à l’heure actuelle que 13,5 % de femmes. Les futures assemblées départementales seront strictement paritaires. Autant de femmes que d’hommes représenteront les cantons redécoupés.

femme-et-politiqueUne autre préoccupation a été exprimée dans la loi prévoyant ce nouveau mode de scrutin : l’équilibre démographique des nouveaux cantons.

En effet, dans l’actuel découpage, les conseillers généraux  pouvaient représenter dans le Loiret de 6.800 habitants (canton de Patay) à plus de 36.000 (canton d’Ingré).

La réforme qui sera en vigueur pour l’élection de 2015, vise donc à équilibrer le poids de chaque nouveau canton, aux alentours de 31.000 habitants dans le Loiret.

En fonction de quoi, notre quartier avec ses moins de 20.000 habitants ne peut plus représenter un canton, à lui tout seul. Il doit impérativement être associé à un ou plusieurs autres territoires pour atteindre le seuil de 30.000 habitants.

Alors plusieurs solutions sont envisageables :

  • agréger à La Source une ou plusieurs plus petites communes de son environnement immédiat pour atteindre le seuil désormais nécessaire de 31.000 habitants :  St Cyr, St Denis, Ardon, St Jean Le Blanc, …
  • répartir notre quartier sur plusieurs cantons mitoyens comme St Marceau, Olivet ou La Ferté, …

Dans le premier cas de figure la gauche, très minoritaire dans le Loiret, prend le risque de perdre l’élection presque à coup sûr. La majorité traditionnelle de gauche à La Source risquerait en effet d’être « neutralisée » par un électorat majoritairement beaucoup plus conservateur dans les petites communes alentours.

Dans le deuxième, en retenant plutôt une association avec les actuels cantons de St Marceau et de La Ferté, elle se donne les moyens de conserver le premier en lui associant La Source nord  (on se rappelle que St Marceau a été conquis de façon très serrée par M. Brard en 2008), et peut imaginer conquérir le second constitué de la partie sud de La Source et de La Ferté.

Il n’y a donc guère le choix en matière de rééquilibrage cantonal.

Quant à évoquer, comme on l’entend aujourd’hui, le dépeçage de La Source, c’est manifestement très inapproprié. D’abord, une fois élu, un représentant cantonal à l’assemblée départementale a vocation à représenter son « territoire », et si La Source est répartie sur deux cantons, ce sont deux élus (au moins) au lieu d’un qui seront en mesure de faire valoir la spécificité de ce « quartier-ville ». On ne parle pas de dépeçage lorsqu’une commune est elle-même répartie entre plusieurs cantons !

83642303_oAllez, on plaisante. C’est pour faire plaisir aux détracteurs de notre argumentation…

C’est même une reconnaissance du statut si particulier de notre quartier, qui à lui seul pourrait être une commune indépendante…

Quoi qu’il en soit, la loi a été votée. Elle devrait donc bien s’appliquer en 2015. Reste à préciser les contours exacts des nouveaux cantons. C’est le ministère de l’intérieur qui en a la responsabilité. Chacun bien sur peut s’exprimer. Mais, particulièrement dans notre département et dans notre quartier, il nous faut peser tous les éléments d’une équation évidemment pas simple.

8 Commentaires

Classé dans Agglo, Autonomie, Cantons de La Source, Conseil général du Loiret, Découpage électoral, Elections, La Source, Orléans, politique

Elections municipales à Orléans : on n’est sans doute pas au bout de nos surprises

La nouvelle réforme territoriale engagée par l’actuel gouvernement pourrait chambouler bien des choses.

On en reparlera dans un prochain article pour ce qui concerne les futures élections "départementales", qui verra l’élection de "couples" de conseillers départementaux sur des "cantons" réduit de moitié en nombre et augmentés du double en surface. On vous expliquera…

reforme-territoriale-4Source : journal "Le Monde", excusez nous du peu…

Mon petit doigt 2  Mais c’est au niveau des municipales que les plus grosses surprises pourraient arriver.

Imaginez.

 Serge Grouard ne sera pas candidat à la fonction de maire d’Orléans !

C’est pas un scoop ça ?

C’est donc, selon toutes probabilités, Olivier Carré qui mènera la liste municipale de la majorité locale sortante.

Explications : la réforme territoriale en cours confiera l’essentiel des responsabilités locales (particulièrement en matière d’urbanisme), au président de l’Agglo. En fonction de quoi, le vrai pouvoir local s’exercera plutôt à ce niveau. Et un autre réforme est attendue, qui portera, juste après 2014 (date des élections municipales), sur le non-cumul de certains mandats.

C’est en fonction de l’analyse des conséquences de ces futures réformes que le couple Grouard/Carré, envisagerait une redistribution de leurs "ambitions locales" respectives : Olivier Carré à la mairie d’Orléans, et Serge Grouard à la présidence de l’Agglo.

Le grand perdant de l’affaire : Eric Lemaignen, actuel président de l’agglo, qui après avoir perdu la première circonscription législative, au profit de Valérie Corre (PS), risque bien de tout perdre.

Nota : ça lui apprendra de n’avoir jamais voulu accorder à notre quartier le bénéfice de Vélo+

5760570Vélo+ à La Source : simplement l’égalité avec les autres quartiers d’Orléans

Évidemment, tout cela sous condition que la gauche ne l’emporte pas à Orléans, ni dans une grande majorité des communes de l’Agglo.

Mais apparemment, c’est bien l’hypothèse sur laquelle table les compères députés Ump d’Orléans.

Décidément, il va s’en passer des choses dans notre bonne ville d’Orléans et dépendances…

2 Commentaires

Classé dans Agglo, Conseil général du Loiret, Elections, La Source, Municipales, O. Carré, Olivier Carré, politique, Serge Grouard

Circuler à La Source…

… à pied ou à vélo, devient chaque jour plus difficile.

On a fermé les venelles … qui vont prendre désormais des petits noms, comme si donner des noms aux choses en modifiait la réalité.

Et pendant ce temps, les voitures stationnent maintenant allègrement sur les trottoirs, sans que la municipalité semble beaucoup s’en  émouvoir …

Image3

Si on veut faire perdre à notre quartier le charme de son environnement, on ne s’y prendrait pas autrement…

P1040776Là, on peut dire que l’épidémie gagne.

Image2

Et comble de l’incivilité … ce sont les bus de la TAO qui encombrent structurellement les pistes cyclables, du côté de l’avenue de la recherche scientifique ou du boulevard de l’hôpital …

Image2

Je suis un bus au repos… et je me pose sur la piste cyclable 

Image1

Je suis une piste cyclable … et un arrêt de bus. En cas de conflit, monsieur Glenfiddich vous invite à boire un petit whisky de … 125 ans. Houa, ça c’est du hors d’âge !

Mais que fait la police, comme dirait mon voisin ? A moins que ce soit une volonté municipale de laisser se dégrader le quartier en vue des municipales ?

3 Commentaires

Classé dans Accessibilité, développement durable, Ecologie, Elections, environnement, La Source, Municipales, Orléans, Police municipale, Stationnement

La Source : un désert ?

La Source cité dortoir ?

C’est le risque qui guette notre quartier si ses entreprises continuent à disparaître ou à déménager sous d’autres cieux, pas forcément au bout du monde d’ailleurs !

Rappelons nous : l’INSEE, la MGEN, EDF, l’IUT, l’UDAF, l’OCP, ARES, Boiron, et à proximité : Komori Chambon, Gemalto, …

Inquiétons nous pour : les CCP, Sandwick et qui d’autres sur la liste ?

vhicule secours

On comprend mieux aussi l’inquiétude du président de l’Agglo à nous installer des stations Vélo+ … quand on voit ce qu’ils en font dans le désert !

Mai sil y a désert et désert, sachant que les deux se complètent souvent … désert d’activité et d’emplois, désert médical.

Ce thème était l’objet d’une passionnante conférence-débat sur le thème des politiques municipales de santé, organisée le 14 mars dernier au Muséum d’histoire naturelle par l’association Agoras Osons Orléans.

On notera que la vice-présidente de cette association est une élue municipale d’opposition de notre quartier.

Le "grand témoin" de cette conférence était le sénateur de Seine Saint Denis (vous savez, le Neuf Trois ) Claude Dilain (ancien maire de Clichy sous Bois). Et il savait de quoi il parlait, en matière de politique locale de santé et de désert médicaux, puisqu’en dehors de ses fonctions électives, il est médecin pédiatre, toujours en exercice dans sa commune.

L’ensemble de la conférence est à voir sur http://www.agoras-osons-orleans.org/2013/03/16/agoras-orleans-conference-quelle-politique-locale-de-sante-pour-une-ville-solidaire/

ou directement ici

La présence dans la salle de nombreux professionnels de la santé, y compris des responsables de l’hôpital régional d’Orléans, ont permis de riches débats dont on peut retenir cette très brève synthèse :

  • les Maisons médicales de santé : une vraie solution pour les quartiers en voie de désertification médicale (comme le notre), à condition, à condition … que la municipalité "mouille la chemise" sans compter. Les toubibs savent diagnostiquer, soigner, accompagner les malades, … mais par pitié, ne les obligez pas à consacrer encore leur énergie à des démarches administratives épuisantes. Cela, c’est le job des politiques et de leurs services administratifs. A bon entendeur salut à La Source où les élus locaux de la majorité municipale  sont tellement discrets à ce sujet…
  • le nouvel Hôpital régional d’Orléans :

- non, il n’est pas surdimensionné avant même d’avoir été inauguré. Des perspectives de nouveaux plateaux techniques sont sérieusement envisagées et les explications données par les responsables sont très convaincantes.
- dans le cadre d’une coopération Université / Hôpital, des services sont ouverts et des "chefs de cliniques" désignés pour assurer l’accueil d’internes des hôpitaux qui achèvent ainsi leur études de médecine. Hors toutes les études relatives à l’installation des jeunes médecins démontrent que ces derniers ont une tendance marquée à s’installer à proximité de leur lieu de fin d’étude… Des espoirs pour La Source et ses environs … mais plutôt à moyen terme (pas avant quelques années).

En attendant ?

Notre quartier est véritablement menacé de désertification médicale. Et de nombreux Sourciens en ont déjà fait l’expérience, lorsqu’il s’est agit par exemple de trouver un nouveau médecin référent après le départ du docteur Lagarde par exemple.

desert-medical-patient

C’est d’ailleurs ce que démontrent et dénoncent, nos deux élus socialistes Sourciens au Conseil municipal d’Orléans, Ghislaine Kounowski et François Reisser.

Ils viennent d’adresser une lettre à la ministre de la santé Marisol Touraine pour appeler son attention sur notre situation, et proposer des solutions immédiates. Entre autres, le soutien à la création d’une Maison de Santé pluri-disciplinaires, et le développement du rôle du CHR dans le domaine de l’internat de fin d’étude médicale.

Ceci démontre d’ailleurs que si le Parti Socialiste de La Source semble avoir disparu du paysage, il y a heureusement encore quelques élus vraiment actifs, sur le terrain, dans les associations et auprès des habitants du quartier. Et pas seulement dans la palabre.

desert10

Attention : le désert est aussi source d’illusions, de celles dont on se mord parfois les doigts au moment des élections

***

Mon petit doigt 2Au fait, "mon petit doigt m’a dit" que le maire d’Orléans, manifestement titillé sur un sujet de préoccupation majeur des français, la santé, vient de se rendre compte qu’il pouvait y avoir un problème dans sa bonne ville. On comprend qu’il ai mis tout ce temps, car la situation des beaux quartiers d’Orléans ne pose aucun problème. Grand bien leur fasse.

Pour information, la densité moyenne des généralistes pour 100.000 habitants est de 92 en France, de 97 à Orléans (y compris La Source) et de seulement 70 à La Source, et ça va se gâter avec le départ à la retraite programmé de 7 médecins du quartier dans les 3 prochaine années.

Évidemment les élus municipaux de la majorité, dont un est accessoirement "adjoint au Maire d’Orléans, délégué pour la Source, pour la carte médicale et les projets hospitaliers" (excusez nous du peu), ne s’en étaient pas rendus compte…

Résultat : vous entendrez bientôt not’bon maire s’exprimer sur les questions de santé. Il y a fort à parier qu’il expliquera qu’avant c’était mieux … enfin pas trop avant quand même.

… et en voilà la preuve (publiée le 24 mars sur tous les bons sites en ligne ) :

Affiche Santé

Publicité gratuite pour le Lions Club et les autres établissements de soin du coin

Quant à OpenlaSource …

pingouin-desert-fail-noyan

Il a parfois l’impression de prêcher dans le désert, ou de le balayer …

1005balayeurs_desert_bdv03

2 Commentaires

Classé dans Agora, Elections, Grouard, La Source, Orléans, politique, PS, Santé

L’invitée surprise des 50 ans de La Source … révélée

A l"occasion des fêtes du cinquantenaire de La Source, le Comité des fête organisait de samedi soir 13 octobre, un "colloque" du souvenir, à l’université d’Orléans.

Aux côtés des plus anciens habitants racontant leur Source des années 60, des élus locaux du moment (ou du passé moins lointain), quelques "invités surprises", anciens habitants de La Source, sont venu apporter leur témoignage, devant un auditoire où s’est succédé tout ce qu’Orléans compte de responsables municipaux (maire et adjoints en bataillons serrés, mais fugace pour le premier), et aspirants  socialistes locaux…

Et puis la plus surprenante des surprises …

Ou vue de face lors de l’évocation de ses souvenirs sourciens

Anne Lauvergeon, "la femme qui résiste", mais surtout la plus grande star de La Source

C’est du côté des prétendant(e)s locaux, issu(e)s des "beaux quartiers" que la surprise fut manifestement la plus spectaculaire.

D’ici à redouter pour certain(e)s qu’une nouvelle candidature à la candidature socialiste aux prochaines municipales se dessinent, il n’y a qu’un pas …

Une femme d’une telle qualité, et sourcienne de surcroît, pour présider aux destinées d’Orléans, ça aurait de la gueule, en plus de la chance réelle que ça offrirait aux orléanais  en matière de développement économique et social …

Allez, on parie ?

2 Commentaires

Classé dans Anne Lauvergeon, Elections, La Source

A 2.0 ou Agoras Osons Orléans !

On connaissait le Web 2.0 (voir définition à la fin de cet article), on apprend la naissance de l’Agora 2.0 ou 2.O comme l’indique ses initiateurs.

A 2.O comme "Agoras Osons Orléans" , se veut un laboratoire d’idées, de réflexions et d’actions pour la gauche municipale d’Orléans.

Agoras (au pluriel) comme la place des institutions démocratiques, le centre de la vie sociale dans la Grèce antique.

Et dans notre monde moderne …

Cible en vue : les prochaines municipales en 2014.

La priorité affichée par cette association : contribuer à un vrai projet de gauche, progressiste et alternatif pour les orléanais. Quant aux questions de liste et de leader, chaque chose en son temps, répondent les responsables de l’association qui ont présenté leur initiative à la presse jeudi dernier.

Dans un premier temps : le diagnostic, les idées et les propositions qui pourront alimenter le projet d’une politique alternative à celle menée par l’actuelle majorité de Grouard et Montillot.

Les "porteurs" du projet, la liste et son leader devront être proposés courant 2013.

Photo parue sur Magcentre du 6 juillet 2012

Parmi les membres fondateurs de cette association, Openlasource a reconnu une conseillère municipale d’opposition de La Source.

C’est pour cela qu’on vous en parle ici.

Pour en savoir plus : http://www.magcentre.fr/agoras-osons-orleans-un-club-qui-reflechit-a-gauche/

ou

a.o.orleans@gmail.com

En attendant un site Internet ?

***

Nota : Le Web 2.0 (lire Web deux point zéro) est une évolution du Web (Internet en français) vers plus de simplicité (ne nécessitant pas de grandes connaissances techniques ni informatiques pour les utilisateurs) et d’interactivité (permettant à chacun de contribuer, d’échanger et de collaborer sous différentes formes). Dans le Web 2.0 les internautes contribuent à l’échange d’informations et peuvent interagir (partager, échanger, etc.) de façon simple, à la fois avec le contenu et la structure des pages, mais aussi entre eux, créant ainsi notamment le Web social (les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter). L’internaute devient, grâce aux outils mis à sa disposition, une personne active sur la toile.

1 commentaire

Classé dans Agora, Elections, La Source, Mag Centre, Orléans, Osons Orléans

Carré out, Grand down … à La Source

Quelques analyses des résultats du 2ème tour des législatives, particulièrement sur La Source.

Avec 34% des suffrages exprimés sur La Source (et 1390 voix), on ne peut pas dire que le député sortant Olivier Carré, et réélu dimanche dernier sur la circonscription a fait un tabac à La Source.

Il est aussi intéressant de remarquer que le nombre d’électeurs qui lui ont apporté leur suffrage au 2ème tour des législatives est inférieur de près de 500 (489 exactement) à ceux qui s’étaient manifestés en faveur de N. Sarkozy au 2ème tour des présidentiels.

Autrement dit, la grande œuvre qu’il revendique dans notre quartier, le GPV, ne semble pas susciter l’enthousiasme souvent claironnée  par la majorité municipale … ou alors les Sourciens sont de sacrés ingrats !

Pour autant, cette relative désaffectation n’a manifestement guère profité au candidat écologique Jean Philippe Grand.

Son score sur La Source s’est très fortement effrité (voire effondré) par rapport à celui réalisé par F. Hollande au second tour des présidentielles.

Certes la participation générale était en baisse, mais quand même :

  • Au 2ème tour des présidentielles, F. Hollande recueille 4226 voix à La Source (69,22% des suffrages exprimés)
  • Au 2ème tour des législatives, J.P. Grand recueille 2758 voix (67,47 % des suffrages exprimés), soit – 35% en nombre de votes (quand O. Carré voit son score en nombre de voix minoré de 26% par rapport à Sarkozy aux présidentielles).

Sur l’ensemble de la circonscription, les résultats sont assez similaires, bien que d’une moindre ampleur :

  • F. Hollande : 27 018 voix (48,4%) / J.P. Grand : 20298 (48,16%) soit – 7620 voix (-27,8%)
  • N. Sarkozy : 29 709 voix  (51,6%) / O. Carré : 21 846 voix (51,84%) soit – 7862 voix (- 26,5%)

Il est donc clair que l’impact du déficit des voix sur La Source n’a pas été pour rien sur le résultat global de J.P. Grand.

Il est aussi singulier de remarquer que pratiquement tous les candidats de gauche dans le Loiret ont "amélioré" le score (en %) obtenu par F. Hollande dans leur circonscription  … sauf dans la première circonscription (et la 4ème de toute manière assez inaccessible pour la gauche en l’état) :

Circonscription 1ère 2ème

3ème

4ème

5ème

6ème

F. Hollande (2nd tour)

48,4%

48,2%

43,6%

42,5%

44,5%

48,3%

JP Grand

48,16%

(-0,24%)

C. Chaillou

49,63%

(+1,43%)

P. Froment

47,27%

(+3,62%)

J. Gaboret

42,18%

(-0,32%)

C. Canette

46,18%

(+1,68%)

V. Corre

50,14%

(+1,84%)

A chacun d’en tirer ses conclusions… mais certains pourraient être fondés à considérer que la première était vraiment (la plus) gagnable par la gauche.

2 Commentaires

Classé dans Elections, Elections législatives, Europe écologie les Verts, François Hollande, GPV, Jean Philippe Grand, La Source, O. Carré, Olivier Carré

Pourquoi la mairie s’en prend-elle au Front de gauche à La Source ?

Si l’on en croit la presse locale, l’adjoint au maire chargé du commerce… et donc des marchés, a récemment fait savoir que la présence des militants politiques … et particulièrement ceux du Front de gauche autour de Michel Ricoud, représentait une insupportable gène pour les chalands du marché de La Source …

De façon curieuse, a priori, les militants des autres partis politiques, nombreux en cette saison à distribuer leur littérature élective, ne produiraient pas le même effet auprès des gentils consommateurs Sourciens.

Et pourtant, y compris samedi dernier, ils étaient nombreux à vanter les mérites de leurs candidats préférés :

  • les modemistes (pas très nombreux) pour Tahar Ben Chabaane, distribuant à l’orée du marché

et carrément dans l’enceinte du marché (si on doit considérer que les quelques barrières cacochymes et les véhicules stationnés de façon anarchiques délimitent officiellement ledit marché ?

  • les écolo-socialistes (surtout socialistes d’ailleurs, les militants écolo étant denrée rare dans les parages semble-t-il) soutiens de Jean Philippe Grand
  • les front de gauchistes pour Cécile Hubert, et son suppléant Michel Ricoud

et encore

  • les Umpistes bon teints (bien qu’affichant très discrètement leur dévotion à l’UMP qui ne semble pas avoir si bonne presse ces temps ci), pour Olivier Carré, en plein centre du marché …

Au premier plan les militants socialistes, et au 2ème plan, plein centre du marché, les fervents de l’UMP !

Et à votre avis, à qui le placier du marché a-t-il demandé d’évacuer ?

Aux partisans du Front de gauche, Michel Ricoud en tête, seuls trublions référencé par la mairie d’Orléans du commerce non sédentaire local !!!

Étrange n’est-ce pas ?

Certains pourraient y voir une véritable forme de publicité, à peine déguisée. En stigmatisant le Front de gauche, on mobilisera plus fortement l’électorat local sur son candidat … au détriment de celui des écolo-socialistes, dont l’ancrage local est évidemment moins fort.

Un petit coup de Jarnac de S. Grouard en vue des prochaines municipales ?

En favorisant un bon score au Front de gauche aux législatives sur La Source, n’espère-t-il pas mettre la gauche dans l’embarras au moment de la constitution des prochaines listes municipales. Le PC et ses alliés du FG pourraient alors avoir de plus gros appétits … alors que certain(e)s des élu(e)s municipaux socialistes (du centre d’Orléans) sont aujourd’hui plutôt enclins à faire les yeux doux (voire quelques roucoulades amoureuses) aux centristes locaux !

6 Commentaires

Classé dans Elections, Elections législatives, Europe écologie les Verts, Front de gauche, Grouard, La Source, O. Carré, Olivier Carré, Orléans, Police municipale, PS, Serge Grouard

L’ex-adjointe au maire d’Orléans : le bel exemple

A l’occasion des 2 tours de l’élection présidentielle, on aura pas vu la ci-devante adjointe au développement durable et néanmoins toujours conseillère municipale de la majorité grouardienne, Marie Cuny-Seguin, dans le bureau de vote n° 63 des Guernazelles qu’elle avait pourtant présidé avec éclats lors de précédents scrutins.

Certes, la dame travaille désormais à Copenhague, mais les plus de 10% de procuration enregistrés sur ce bureau de vote auraient pu l’inspirer.

Mais aucune procuration en son nom n’y a été enregistrée, ni pour le premier et pas davantage pour le second tour.

Refus de participation ? Volonté d’afficher sa désapprobation des offres électorales proposées ? Simple étourderie  ou coupable légèreté citoyenne ?

Les studieux électeurs locaux (plus de 85% de participation sur les 2 bureaux des Guernazelles), s’interrogent encore sur les causes de cette absence, pas très exemplaire et qui ne semble pas manifester un grand esprit civique.

2 Commentaires

Classé dans école maternelle, développement durable, Elections, Indemnités, La Source, politique, Procuration de vote

Les résultats des présidentielles à La Source

Plus de 69% à La Source pour François Hollande, et un record départemental à plus de 90% pour le bureau 57 (école Romain Rolland).

Bienvenue, monsieur le Président

10 Commentaires

Classé dans Elections, François Hollande, La Source