Archives quotidiennes : 23 juillet 2008

Pourquoi la mairie a-t-elle peur du débat avec les habitants ?

La municipalité d’Orléans s’occupe de tout. Faites lui confiance et dormez tranquilles sourciens …

D’ailleurs pourquoi s’inquiéter pour vos commerces de proximité, alors que tant d’enseignes prestigieuses (« les ténors de la distribution ») ne rêvent que de venir s’installer à vos portes, dans le centre commercial de la Bolière par exemple. C’est même une vraie chance pour ce centre de voir partir le magasin Champion. Grâce à cela et aux efforts des élus qui savent et qui savent faire, vous aurez beaucoup mieux … pour moins cher ?

C’est en substance le message habilement distillée grâce au quotidien local préféré des orléanais (ont-ils le choix ?), ou de la mairie (laisse-t-elle le choix ?).

La REP a en effet donné, dans son numéro du 22 juillet, aux représentants de la mairie l’occasion de répondre à toutes les angoisses (évidemment injustifiées) des « gens » … auxquels ses représentants n’avaient pas estimé utile de venir s’adresser lors de leur regroupement de dimanche dernier.

Quant aux autres élus, ceux de l’opposition municipale, du conseil général, du sénat, ils faudrait qu’ils laissent faire les grandes personnes, les gens sérieux à la mairie.

Une réunion d’information pour évoquer tout cela ? « Pour le moment elle serait inutile, car rien n’est acquis » répond le maire adjoint au commerce !

C’est justement pour cette raison, parce que rien est acquis, que des élus locaux, des représentants d’association et les commerçants du centre avaient sollicité une mise en commun des informations et des démarches …

Ceci dit, la réaction de la mairie constitue aussi une fin de non recevoir « abrupte » aux offres de service et d’ouverture de tous ceux qui se sont mobilisés, et parfois depuis longtemps, sur ce dossier. Comme l’a fait remarquer le conseiller général de la Source, c’est par la presse que le maire d’Orléans semble exclusivement lui répondre ! C’est superbement élégant, et cela marque vraiment l’ouverture tellement affichée par ailleurs.

Accessoirement, on rappellera que sans la mobilisation initiale des élus de l’opposition municipale et cantonale, dès le mois de mai dernier, personne à la mairie, ne semblait préoccupé de cette situation. L’adjoint au maire chargé du commerce le reconnait d’ailleurs quand il avoue n’avoir été au courant de rien jusqu’à début juillet !!!

Alors pourquoi cette volonté de « cavalier seul » de la mairie ? Pourquoi ce refus de la main tendue et de la contribution de toutes les bonnes volontés clairement exprimées, sans esprit partisan, sans souci de récupération politique ?

Dans quel but ? Pour quel avantage ?

Interpelé à ce sujet à l’occasion de la réunion au club house de l’Orée de Sologne consacrée à la prochaine construction de la maison de retraite Sphéria à la Source, le maire adjoint à La Source avait pour sa part déclaré qu’il « creusait » (le problème ?) !

On sait désormais, grâce à l’article de la Rep qu’il creuse surtout des tranchées, pour se mettre à l’abri des habitants et de leurs représentants politiques ou associatifs. Quel dommage ! Quel gaspillage ! Quelle occasion ratée !

D’ailleurs, selon toutes probabilités, la municipalité a du suggérer à la REP de ne faire paraître sa demi-page spéciale La Bolière, qu’après avoir observé la mobilisation des habitants du quartier invités dimanche matin à se rassembler devant le magasin Champion.

La visite de l’adjoint au maire chargé du commerce, M. Foussier avait eu lieu l’avant-veille, et personne n’ignorait les appels des élus et associations du quartier.

Mais il a manifestement été considéré comme plus « rentable » en terme de communication (plus grand écho local grâce à l’effet médiatique), plus « prudent » (en intervenant après que ce soient exprimés les élus et associations locales représentatifs) et politiquement plus « malin » sans doute, de ne pas répondre directement aux plus inquiets ou aux plus impliqués des habitants (ceux qui avaient jugés utile de manifester leur inquiètude de façon publique).

C’est probablement beaucoup plus efficace de s’adresser, sans réaction possible, à des lecteurs du journal, plutôt que d’affronter les questions des vrais gens réunis dans le centre commercial.

En agissant ainsi, la municipalité veut sans doute montrer qu’elle saura gèrer seule la crise.

C’est simplement dommage, car il ne devrait pas y avoir dans ce type de circonstance de jeu partisan, mais essentiellement une mobilisation de tous pour le bien commun.

C’était, nous semblait-il, l’esprit des appels des élus de l’opposition, du conseiller général et du sénateur, dans un véritable esprit d’ouverture, auquel Openlasource avait aussi appelé, dans l’intérêt du quartier et de ses habitants.

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Houari : la mobilisation continue

Openlasource a reçu le message suivant que nous portons à votre attention :

« Bonjour ,
 
Nous avons besoin de l’ aide de chacun afin que Houari Djebbar , handicapé et ayant besoin de soins ne pouvant se faire que sur Paris puisse poursuivre ses soins .
 
Nous demandons aux associations , élus , organisations syndicales et politiques , d’ apporter votre soutien par l’ intermédiaire de courriers envoyés à la préfecture du Loiret , au ministère de la santé , au ministère de l’ immigration , au ministère de la solidarité , aux médias etc.
 
Nous devons créer un comité de soutien afin que cette triste et scandaleuse histoire ne se reproduise plus .
 
http://www.lesmaladessolidaires.com/rubrique,mobilisons-nous-pour-houari,131282.html
 
Solidairement
 
Eric Taillandier    Malade mais pas coupable
06 29 73 78 00
Collectif national Les malades solidaires
Vivre ensemble dans la dignité
www.lesmaladessolidaires.com
 
Membre d’ Ensemble pour une santé solidaire
www.ensemblepourunesantesolidaire.fr       SIGNER L’APPEL »

1 commentaire

Classé dans Uncategorized