Des édicules ont disparus ou « Morris, que sont devenues tes colonnes ? »

Les colonnes Morris qui étaient installées sur les parkings des centres Commerciaux 2002 et de La Bolière ont été (subrepticement ?) enlevées pendant l’été.

Ces colonnes permettaient un affichage libre, et constituaient une excellente alternative à l’affichage sauvage.

Comme il n’existe toujours pas d’instance représentative du quartier qui aurait sans doute permis d’en savoir plus sur la volonté des autorités locales en la matière, Openlasource en est réduit aux conjectures :

  • de nouvelles colonnes, plus belles, plus gracieuse, plus pratiques seront peut-être ré-installées afin que tous ceux qui ont des choses à dire ou à faire connaitre puissent ainsi s’exprimer sans avoir à demander l’autorisation à la municipalité ou à « faire risette » aux journaux de la PQR (presse quotidienne régionale) ou de la PHR (presse hebdomadaire régionale) ou PGL (presse gratuite locale) …
  • les édicules démontés seront remplacés par … rien, permettant ainsi de dégager le paysage urbain et d’assurer à nos concitoyens des plus agréables perspectives sur la nature environnante ? De la part d’une municipalité qui s’est déjà montrée tellement soucieuse de l’environnement des sourciens en déposant des défenses anti-chars et des portiques tout de rouge zébré pour protéger l’accès aux parkings publics du quartier, on pourrait presque en douter
  • de nouvelles colonnes Morris identiques ou des paneaux d’affichage libre seront ré-installés en lieu et place des déboulonnées ? Mais quand ?

Encore une fois, l’absence de communication de la municipalité permet de tout imaginer, y compris le pire ! C’est dommage, quand il serait si facile de dire les choses …

Openlasource est fait pour celà, et si les représentants de la mairies le souhaitent, ces colonnes leurs sont ouvertes pour préciser le sort de leurs colonnes (Morris).

Car on ne peut pas croire la rumeur selon laquelle se serait à cause de la publicité affichée en juin dernier sur certaines de ces colonnes, que la décision d’un « reconditionnement » général aurait été prise …

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

3 réponses à “Des édicules ont disparus ou « Morris, que sont devenues tes colonnes ? »

  1. Papy blues

    Artiste, ta liberté fout le camp.

    Une fois de plus on contraint l’espression artistique à passer par les fourches caudines des médias privatisées. Supprimer ces lieux d’affichage libre c’est interdire à tout artiste ou groupe artistique la possibilité de débuter avec les moyens limités qu’ont connu tant d’Orléanais.
    Dérière cette démarche c’est un vaste potentiel d’épanouissement de la jeunesse sourciènne qui est menacée. A force de juguler les forces créatrices de notre jeunesse que lui restera-il sinon la révolte libératrice ?

    J'aime

  2. Michel RICOUD

    Cette affaire de panneaux d’affichage qui ont disparus fait parler. J’ai, ce dimanche 31 août, interrogé Serge GROUARD afin de savoir si ils allaient être remplacés. Si tel n’était pas le cas, ce serait un nouveau recul de la liberté d’expression, du droit d’affichage pour les citoyensl les associations et les organisations, politiques et syndicales. A suivre avec attention…

    J'aime

  3. Papy barbu

    « LIBERTE, j’écris ton nom », disait le poëte.

    « Mais où vais je l’écrire maintenant » lui répond le quidam sourcien.

    et vive La Source et la LIBERTE d’EXPRESSION.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s