La Source : la résurrection !

A lire de toute urgence dans « Orléans Mag », un dossier complet sur la … résurrection de La Source.

Après « Star Wars : la résurrection » serait-ce, « La Source : la résurrection » ?

Notre maire aurait-il été frappé par la grâce à l’occasion d’une récente audience au tribunal ? Un nouvel adepte de Darth Vader est-il né ?

On le croirait en lisant la dernière livraison du magasine municipal « Orléans.mag« .

Mais en quoi consiste donc cette merveilleuse renaissance annoncée dans la publication municipale ? (ci-dessous la résurrection de Lazare, qui n’a évidemment rien à voir. Une nouvelle facétie de notre illustrateur)

De la même façon, de curieuses photos d’immeubles frappés par la grâce du GPV dont les images « avant/après » figurent dans la revue municipale, laissent … dubitatifs. Il n’est en effet vraiment pas évident de savoir quelle est la photo avant ou celle d’après pour plusieurs d’entre elles ! Ce qui conforte l’idée qu’il n’y a pas forcément d’évidentes nouveautés à attendre de ce GPV en matière de changement de cadre de vie.

Et que dire de l’illustration proposée pour illustrer la (sur)activité sportive de la nouvelle (et belle bien qu’assez isolée salle de sport) , qui nous montre un rare match de basket de l’Entente joué dans ce nouvel équipement?  Hélas, il n’est inscrit nulle part qu’une équipe de ce calibre pourrait élire domicile dans notre quartier. En l’occurrence, rappelons que l’Entente est venue jouer un match en tout début de saison, contre une petite équipe, avec son groupe à moitié constitué, et uniquement parce que le Palais des sports était encore en rodage.

Décidément, cet « Orléans.mag » a du mal à faire la différence entre l’information et la propagande. Quand on lit, que « le Grand projet de ville » est en passe de gagner son pari » … de « rendre son attractivité au quartier », on voudrait bien y croire, quand on habite à La Source, mais on a vraiment du mal à ne pas sourire de tant de naïveté ou d’hypocrisie.

Et l’on nous parle de la « résidentialisation » comme d’une nouvelle formule magique, « d’ilots urbains » pour « réorganiser les espaces », de la « fin du temps des espaces non hiérarchisés », du « maillage, qui a été créé », autant de merveilleux concepts qui ne manqueront probablement pas de bouleverser (en bien ?) la vie des sourciens.

On notera au passage que le « Grand projet de vie » affiché il y a quelques mois est redevenu sous la plume d’Oléans.mag, le « Grand projet de ville ». Il semblerait que la municipalité a toujours quelques difficultés sémantiques !

En attendant, il s’agit souvent d’un « Grand projet de vide » .. que redoutent les associations logées à l’espace Savoie ou au centre de la Poste !

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

4 réponses à “La Source : la résurrection !

  1. Patrick

    Même si c’est loin d’être la panacée, l’amélioration des immeubles et de leur cadre de vie est quand même notable . Il ne faut pas cracher dans la soupe et que ce blog ne devienne rien d’autre qu’une critique permanente de la municipalité actuelle ( comme tant d’autre blogs sur Orléans).
    Quand au fait qu’une équipe sportive de haut calibre puisse résider à La Source, il y en avait une dans les années 80 avec le football et il me semble bien que Jean-Pierre Sueur porte une lourde responsabilité dans sa disparition . De surcroît , la municipalité procède actuellement à une rénovation importante du stade, ce que le maire précédent n’a jamais fait en deux mandats malgré les demandes incessantes.
    Et il est maintenant envisagé de construire la future grande salle de sports à deux pas de La source , à proximité de l’embranchement autoroutier d’Olivet.
    Certes pour changer réellement La Source , il faudrait en réduire drastiquement le nombre de logements sociaux ( y passer de 60 % à 20 % par exemple) mais cela implique qu’il faudrait en construire plus ailleurs.
    Un autre projet pourrait dynamiser La Source . Des décisions importantes seront bientôt prises pour la future ligne TGV Paris-Orléans-Lyon ( et Clermont-Ferrand), une future gare TGV devra s’implanter dans l’agglomération et il serait important de tout faire pour qu’elle soit implantée à La Source ou à proximité immédiate du quartier.

    J'aime

  2. openlasource

    Merci Patrick pour ce commentaire et ces suggestions.
    Openlasource se veut effectivement un lieu d’échanges et de débats des sourciens … et des autres, au sujet de notre quartier.
    Loin de nous l’idée de faire dans le dénigrement systématique de l’action municipale, même si le caractère de nos animateurs nous porte parfois à la moquerie. Elle sert surtout d’aiguillon au débat. Ce que votre intéressant commentaire illustre bien.

    J'aime

  3. Calamity Jane

    En effet JPS a renfloué par 2 reprises le club de foot… Les responsables n’ont pas changé le mode de gestion et à la 3ème il n’a pu faire autrement que de limiter la casse. En effet il y a responsabilité mais celle des dirigeants dans la gestion mais aussi dans le fait de faire penser que JPS a tué le foot à Orléans. Je ne l’ai pas encore vu en short et t shirt mais je ne pense qu’il soit la meilleure recrue.

    Il faut savoir que l’argent donné à 2 reprises était celui des contribuables et qu’ils ont le droit légitime d’avoir un retour sur investissement : en matière de développement de loisir, de la ville. Le club n’a pas été à la hauteur de ses ambitions. Il y a d’autres projets à financer que le foot même si j’adore le sport et que la situation est regrettable.

    J'aime

  4. BERHU (Hubert BOUQUET)

    Les deux photographies en bas de la page 21 (au coin à droite) et le commentaire nous montrent que le GPV a transformé un terrain vague en parking du complexe sportif et en une rue. Sur la photo du terrain vague, je reconnais le sapin qu’il y avait dans la cour de récréation de l’ancien collège Alain Fournier. Celui a été transféré Avenue de la Bolière en septembre 1999. A coté de cette cour du collège, se trouvait le gymnase Minouflet qui a été détruit par un incendie en octobre 2001. Derrière ce terrain vague, arboré de sapins , il y a une histoire que méconnaît l’article. La transformation de la cour de récréation en « terrain vague » est lié à l’histoire du GPV : les premières rencontres et expositions concernant le GPV (« Grand projet de Ville », intitulé un moment « Grand Projet de Vie » et dénommé à nouveau dans cet article « Grand Projet de Ville » ) ont commencé le dernier trimestre 2000. Cette histoire de « terrain vague » et de GPV est retracée pages 60 à 62 et pages 2 à 27 du document « Le développement de la Source : une histoire pleine d’enseignements ». Ce document a été réalisé et rédigé par Gérard Sustrac, sous l’égide du Collectif Interassioccatif de La Source (CILS). Il a eu le soutien important de l’ACSE (Agence nationale pour la Cohésion Sociale et l’Egalité de Chances) et, aussi, celui de la Mairie d’Orléans.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s