Ambigus, les élus, vis à vis de la régie de quartier

N’y aurait-il pas comme une « anguille sous roche » dans l’attitude de la municipalité ?

Un jour elle se félicite de la contribution de la régie de quartier REPERES en saluant son « engagement citoyen »  lorsqu’elle contribue aux journées propreté à La Source, l’association (la Rep du 22 octobre)

Le surlendemain, coup de couteau dans le dos, le maire adjoint du quartier de La Source n’a pas de propos assez sévère pour en critiquer la qualité des prestations, et pour en mettre en cause la gestion :

« Quand on veut tuer son chien, on l’accuse d’avoir la rage »

La municipalité n’aurait-elle pas quelques idées derrière la tête quand, en même temps, elle fait appel à une assez étrange et nouvelle association, Elan Opelia 45, pour lui confier certaines actions d’insertion sur le quartier de La Source (entre autres).

Il est apparemment bien difficile de savoir qui se cache derrière cette association semble-t-il particulièrement bien vue de l’adjoint au maire en charge de la sécurité (F. Montillot) et des élus du quartier qui lui sont proches.

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

3 réponses à “Ambigus, les élus, vis à vis de la régie de quartier

  1. RD

    Bonjour,

    pour info (et quoi qu’on en pense), Elan Opelia n’est pas une asso si nouvelle et si étrange. Ils font de la prévention spécialisée (autrement appelée « éducs de rue ») sur certaines villes de l’agglo depuis quelques années. Et par exemple ils ont un chef de service qui est adjoint au maire à Chécy, mairie de gauche…

    Ceci dit les missions de la prévention spécialisée et celles d’une régie de quartier ne sont pas vraiment les mêmes…

    J'aime

  2. openlasource

    Merci chère RD de ces précisions.
    Il n’en demeure pas moins que cette association d’éducateurs de rue semble parfois mis en concurrence avec la régie de quartier. Mais on peut se tromper. On ne cherche qu’à y voir clair dans un positionnement municipal plein d’ambigüité.

    J'aime

  3. RICOUD Michel

    Il n’est pas possible d’accepter la disparition de la Régie de Quartier de la Source, REPERES, qui, depuis 20 ans environ, a réalisé un immense travail en matière d’insertion, d’intervention citoyenne et d’aide aux plus défavorisés du quartier. La Régie de Quartier a permis à de nombreux habitants de retrouver dignité et de repartir du « bon pied ». Il est utile de rappeller que plus de 1000 personnes de la Source ont été en contact avec la Régie qui emploie actuellement 60 personnes environ. Si la Régie de Quartier venait à disparaître, que deviendraient ses salariés?
    Lors de la réunion qui a eu lieu dernièrement en mairie de la Source, en présence des représentants de l’Etat ( Direction du travail et de l’emploi), du Conseil Régional, du Conseil général, de la Ville et de l’Aglo ( Mme BARANGER représentait ces deux collectivités), ces arguments ont été avancés. A ce jour, seules la Ville et l’Agglo semblent déterminés à ne pas écouter les arguments développés pour que vive la Régie!! A suivre avec attention.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s