Archives quotidiennes : 18 janvier 2009

Stagner, régresser ou rayonner : il faut choisir

Les édiles municipaux n’ont de cesse d’évoquer leur ambition de faire « rayonner Orléans ».

Hélas, hélas, hélas, tous ceux d’entre nous dont les déplacements privés ou professionnels amènent fréquemment à parcourir l’hexagone et au delà, savent … qu’il y a du boulot.

L’image d’Orléans est en effet :

  • dans le meilleurs des cas inexistante : « c’est où ? », « c’est quoi les spécialités, à part le vinaigre », qu’est-ce qu’il y a comme événements prestigieux ? »
  • vinaigre-42 ou attachée à de glorieux faits d’armes anciens : « la ville qu’a libéré Jeanne d’Arc, non ? »
  • louvreou plus récents  » l’arrêté anti-mendicité », « la condamnation d’un blogueur potache à la suite d’une action en justice du maire », ou plus récent encore « la grève des éboueurs ».

p1010895

Certes, il y a bien les aficionados du basket qui n’ignorent pas que l’équipe locale de mercenaires des paniers est bien en tête de la pro-A. Mais comme me l’ont fait remarquer quelques supporters (sans doute jaloux) des équipes concurrentes : « calme ta joie, ce genre d’équipe ne reste jamais longtemps en haut du tableau ! Rendez-vous dans une ou deux saisons pour en reparler. »

panier-de-basket-11

Et puis il y a maintenant un autre petit souci : la population d’Orléans est sur le point de régresser. Entre 1999 et 2006, le recensement de l’Insee n’a dénombré que 260 nouveaux orléanais.

Dans le même temps, l’éternelle rivale régionale, Tours, gagnait près de 4.500 habitants !

Au moment où la France s’enorgueillit d’un taux de natalité qui lui assure quasiment un renouvellement naturel des générations, et d’une population de plus de 64 millions d’habitants, Orléans fait tâche dans le paysage !

Certes, la répartition évolue notablement sur le territoire. Les villes centre ont tendance à se dépeupler au détriment des périphéries souvent plus attractives, en terme de prix, particulièrement.

Mais tout de même, la situation d’Orléans apparaît bougrement anachronique.

Nos élus devraient peut-être se poser la question : qu’est-ce qui attire à Tours et motive si peu à Orléans ?

Quelques éléments de réflexion, que nos lecteurs ne manqueront pas de compléter :

  • l’accueil fait aux jeunes et aux étudiants
  • le sort réservé aux amateurs du Web 2 (comme dans la très démocratique et ouverte République populaire de Chine)
  • l’offre de logement social ou en tout cas financièrement accessible pour ceux dont les ressources ne permettent pas de s’intéresser aux prestigieux programmes immobiliers dont la ville est si friande, semble-t-il
  • le grand projet de vider La Source
  • les transports collectifs permettant les déplacements au sein de l’agglomération orléanaise
  • la large diffusion des vélo+, et particulièrement à l’Université
  • l’animation de la ville et de ses quartiers (Bourgogne et le reste des autres)
  • l’embellissement du centre ville, les jolis pavés et les bacs à fleur
  • le dogmatisme et les arrières pensées partisanes qui semblent animer un certain nombre de ceux qui gouvernent la ville

Mais finalement, peut-être que pour certains, rayonner, c’est tout simplement se recroqueviller sur soi, se renfermer entre ses murs, ses grillages, sa résidentialisation, ses propriétés privées, sa sécurisation triomphante.

vieillard-1C’est sans doute une excellente tactique pour conserver son pouvoir.

Mais attention, rester immobile dans un monde qui bouge, risque néanmoins de ne pas être la meilleure stratégie pour l’avenir de la ville. Mais est-ce vraiment la préoccupation de tous ?

8 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Lundi 19 janvier à 20h00 salle F. Pellicer : Gaza-Israël, une rencontre pour «échanger avec les personnes des quartiers populaires»

A lire sur LibéOrléans

« Michel Ricoud, conseiller général communiste de La Source et conseiller municipal d’Orléans, entouré de représentants d’Orléans Loiret Palestine (OLP), France Palestine 45 et l’union française juive pour la paix 45 (UFJP), organise, lundi 19 janvier à 20 heures salle Pellicer (quartier de La Source), une soirée « de rencontre pour échanger avec les personnes des quartiers populaires »…

Tout l’article sur : http://www.libeorleans.fr/libe/2009/01/gaza-isral-une.html

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

La régie REPERES peut et doit vivre

Openlasource vous invite à visiter l’excellent blog de Jean Philippe Grand, élu Vert au conseil municipal d’Orléans : http://jpgrand.org

Vous y trouverez des informations précieuses et des commentaires de grande qualité sur les événements politiques et écologiques de notre ville et de son agglomération (JP Grand est le seul représentant de l’opposition municipale d’Orléans au sein de l’Agglo).

la_grande_vadrouille_daprs_fmurr_le

Au sujet de la régie REPERES, voici les commentaires relevés sur le site de JP Grand :

« Lors du dernier conseil municipal, sur le délicat sujet de la survie de la régie de quartier “Repères”, je retiendrais tout particulièrement les interventions de Michel Brard, qui aura souligné avec calme et responsabilité les dangers de l’attitude intransigeante et jusqu’au-boutiste de la mairie d’Orléans.

Avec sa casquette de conseiller général, institution dont les prérogatives en matière d’insertion sociale sont importantes, Michel Brard sait bien que les collectivités doivent éviter d’être rigides et fermés, sauf à prendre le risque de conséquences humaines désastreuses.

Certes Serge Grouard s’est engagé à “ne pas laisser tomber” les employés de la régie, mais il ne dit pas clairement comment il pourra tous les sauver du licenciement ou des inévitables turbulences dans la transition vers une éventuelle nouvelle structure…
Et si le maire devait initier une telle nouvelle structure, quel statut et quelle indépendance celle-ci aurait-elle par rapport au donneur d’ordre qu’est la mairie ?
Quant à Isabelle Baranger, elle annonce que les emplois seront préservés “au maximum”, même si dans le même temps elle affirme sans sourciller n’avoir “jamais parlé de subvention” alors qu’elle avait déclaré aux journalistes de France 3 : “il est bien dit que l’on pourrait donner une subvention, mais si les choses ne sont pas reformatées, si les marchés ne sont pas en augmentation (des marchés extérieurs à la ville et aux bailleurs qui sont actuellement les

donneurs d’ordre), dans 6 mois la régie se retrouve dans la même situation”. Je conseille à la nouvelle élue de la majorité d’éviter de tenir un discours devant les caméras de France 3 et un autre devant celles du conseil municipal… La preuve en images :

http://www.dailymotion.com/video/x808p6_cm081218-i-baranger-subvention-rgie

http://www.dailymotion.com/video/x808my_france-3-orlans-itw-isabelle-barang_news

Travaillons à l’augmentation des marchés, car la situation sera exactement la même quelle que soit la structure…
Serge Grouard dénonce une gestion défaillante, là où le commissaire aux comptes la qualifie de rigoureuse et prudente.
Alors, qui croire ?
Ces faux-fuyants viennent en réalité tout simplement du fait que la mairie à pris la décision politique de ne plus soutenir cette régie de quartier et de moins s’investir dans les risques financiers du soutien à l’insertion sociale. Assumer ses choix politiques fait parti de la grandeur d’un homme politique. Sur ce point, on est dans l’infiniment
petit ! »

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Le 20 janvier 2009, monsieur Barack Obama deviendra le 44ème Président des Etats Unis d’Amérique. Que peut-on en attendre à La Source ?

Au delà de la satisfaction de voir arriver à la tête de la plus grande puissance du monde, ce jeune homme brillant et porteur de tant d’espérances, c’est la question qu’on se pose à Openlasource … et qu’on adresse à nos lecteurs : que peut-on attendre, dans notre vie de tous les jours de cet événement historique ?

A vos commentaires.

Et pour vous inspirer une sélection de photographies  de celui que l’Amérique et une bonne partie du monde attend :

4627c_baracobama

barack-obama-14

b-obama_zoom

5 Commentaires

Classé dans Uncategorized