Grosse colère d’une conseillère municipale d’opposition de La Source

5 sur 82, c’est la part concédée par la majorité à l’opposition municipale, pour la composition des CMA.

Les CMA, vous savez lesstele_de_la_democratie « comités de mobilisation et d’animation » qui vont mobiliser et animer les Conseils de quartier.

Rien qu’avec un nom pareil, on sent que la démocratie locale va être sauvée … comme nous en informe la passionnante « Charte de la participation citoyenne » chèrement élaborée par la mairie d’Orléans (avec le soutien de son cabinet conseil en communication préféré).

Donc revenons à notre score : 5/82.

82, c’est le nombre de « personnes ressources » (autres superbes notions qui facilitera l’expression de la démocratie à tous les niveaux de notre société) désignées par la municipalité pour participer aux célèbres (ou insignifiants, l’avenir nous le dira) CMA.

Ce sont eux qui détermineront les sujets des « ateliers », et tout le toutim, proposés aux habitants, aux « gens d’en bas » (comme disait un premier ministre raffarinant), à nous quoi, qui ne manqueront certainement pas de manifester notre enthousiasme devant tant d’efforts démocratiques et de sollicitudes. Et, sans doute en chantant, nous irons bosser plus dans les ateliers, pour faire gagner plus à notre quartier, sous la houlette des gentils organisateurs des … CMA (tout le monde ne suit pas semble-t-il).

Pour en arriver là, plusieurs mois de réflexion, de discussion et de négociation ont été nécessaires. Les travaux ont (soit-disant) débuté dès le printemps dernier.

L’opposition municipale a « joué le jeu ». Elle a ainsi proposé, dans chaque quartier une liste de 5 à 7 personnes (le nombre de « personnes ressources » associées aux CMA) particulièrement investies dans la vie du quartier (responsables et militants associatifs particulièrement) , et d’élus départementaux (de droite comme de gauche) qui intervient entre autres sur les questions scolaires au niveau des collèges par exemple.

Mais en réalité, les dés étaient manifestement pipés  et les listes des membres des CMA pré-établies par la mairie.

Il vous suffira pour vous en convaincre de consulter la liste des membres du CMA de La Source, composée par son excellence le chambellan du quartier, et peuplée des supporters habituels de la majorité locale (voire nationale).

Bref, 5, c’est le nombre des personnes proposées par l’opposition municipale qui ont été généreusement retenues par les maîtres du pouvoir local, sur toute la ville d’Orléans.

A croire que pour la mairie, elle seule est capable d’identifier au sein de la population des personnes compétentes pour participer à l’animation des quartiers. Évidemment pas l’opposition !

Quand on sait que de surcroît, les CMA seront aussi largement investis par les élus de la majorité municipale, alors qu’une seule place a généreusement été concédée à l’opposition par quartier, on peut apprécier le sens de l’équilibre démocratique de la majorité en place.

Autrement dit, parodie et mascarade augurent merveilleusement des nouveaux conseils de quartier made in la droite locale.

the_death_of_socrates

(La mort de Socrate : une certaine idée de la démocratie)

Pour apprécier la colère de la conseillère municipale d’opposition, Ghislaine Kounowski, il vous suffit d’aller faire un tour sur le journal de 19H00 de FR3 du mercredi 28 janvier dernier.

A voir sur :

http://www.dailymotion.com/video/x87qba_ghislaine-kounowski-conseils-de-qua_news

22 Commentaires

Classé dans Uncategorized

22 réponses à “Grosse colère d’une conseillère municipale d’opposition de La Source

  1. François

    De qui se moque-t-on ?

    LAMENTABLE, où va la VIE CITOYENNE ? QUELS COMPORTEMENTS DES PLUS SECTAIRES.
    Je suis très inquiet pour notre démocratie, locale en particulier, qui n’est que le reflet de ce qui se passe au niveau national.
    Les CCQ sont une mascarade et je pèse mes mots après ce que nous venons de vivre ces dernières semaines
    En effet, après le conseil municipal du 19 décembre mettant en place les CCQ, le 30 janvier ont été nommés les « personnes ressources » choisies en fonction de leur compétence et même de leur « honnêteté » comme l’a si bien dit M. Languerre lors de sa très courte intervention en Conseil municipal. Il y aurait-il des « malhonnêtes » dans les personnes proposées par l’opposition municipale ?

    Quoi de plus normal que de chercher, si l’on veut s’investir sur le quartier, de savoir on l’on en est.
    C’est ce que j’ai fait le 15 janvier dernier.
    Je me suis rendu à la mairie de quartier pour faire part de mon intention de donner de mon temps en tant que citoyen.
    On m’a proposé un rdv avec un élu municipal, que j’ai accepté sur le champ.
    Les propositions de rdv avec M. LANGUERRE :
    Jeudi 5 février ou samedis 21 ou 28 février. C’est-à-dire après les nominations du 30 janvier.
    Février étant à mon avis trop éloigné, on m’a proposé de rencontrer M. Montebello, conseiller municipal. Rdv que j’ai accepté et honoré le 24 janvier à 9h35.
    Lors de cet entretien, j’ai présenté à M. Montebello mes intentions, motivations et engagements pour être partie prenante de ce comité, soit au titre des 10 citoyens tirés au sort, soit pour faire partie des 7 personnes ressources pouvant être nommées.
    J’ai indiqué également que mon engagement était pour que le quartier vive et soit reconnu comme un quartier comme les autres, pour plus de démocratie et de participation citoyenne.
    Je lui indiqué que le manque de transparence était néfaste à la vie démocratique, à la considération que l’on a des citoyens et aussi au RESPECT DE CHACUN. Celui-ci m’a ASSURE de son engagement sur le contenu de cette charte.

    Il n’a pas eu l’HONNÊTETE de m’indiquer que le choix des « personnes ressources » était fait, que dans les minutes qui suivaient notre entretien, il ne signalerait même pas à M Languerre que nous étions rencontrés quand celui-ci indiquait à la représentante de l’opposition municipale que les retenus devaient :
    – avoir pris rdv avec lui …..mais alors quand, en février comme proposé ?
    – était-ce avec lui seul ? alors M. Montebello sert à quoi ? de faire valoir ?

    C’est HONTEUX et là je peux le dire MALHONNETE, IRRESPECTUEUX.
    Lors du Conseil municipal d’hier soir, j’ai été abasourdi par les interventions des présidents des Conseils de quartier et du Maire.
    Comment se prévaloir d’une charte et en même temps renier ce que l’on a écrit :
    De superbes titres qui assurent ou affirment :
    – « Le primat du citoyen »
    – « Une politique plus démocratique »
    – « Une politique plus efficace »
    – « Une politique plus « durable » »
    – « Une complémentarité de la représentation et de la participation »
    – « Ouverture et transparence »
    L’article 4 qui se revendique du « Respect ».
    – un droit égal à la parole pour tous, sans reconnaissance de prérogatives particulières
    – une libre discussion
    – une responsabilisation citoyenne, chacun veillant à assortir ses interventions de propositions concrètes
    – un fonctionnement par consensus.
    Mais qui poursuit en précisant que « les personnes ne respectant pas les règles élémentaires du débat citoyen pourront être exclues des instances participatives sur proposition du Président de l’instance concernée et décision motivée de l’adjoint délégué à la coordination de la politique de proximité. »
    Ce qui est vraiment extraordinaire avec le discours de la droite, c’est sa capacité, sans aucune vergogne, d’affirmer des choses pour faire son exact contraire.
    Comment peut-on en même temps demander :
    – du respect et écoute mutuels
    – de la libre expression
    – du droit égal à la parole pour tous
    – et EXCLURE ceux qui ne seraient pas d’accord ?
    Fin mars aura lieu le tirage au sort pour désigner 10 citoyens s’étant présentés pour remplir cette fonction.
    Va-t-on devoir demander, un tirage au sort devant huissier, pour être sûr de la plus parfaite transparence ?
    ***

    En conclusion, je ne serai pas personne ressource car « indésirable », je serai candidat en tant que citoyen tiré au sort.
    En tout état de cause, je continuerai mon COMBAT pour une plus grande démocratie.
    Mais que nos interlocuteurs sachent qu’ils auront en face d’eux un adversaire résolu et motivé, qui ne reniera en aucun cas ses convictions et du fait de sa disponibilité prochaine occupera encore plus le TERRAIN.
    Non, messieurs 35 %, vous n’aurez pas la partie facile.
    A bon entendeur salut.

    François Reisser,
    Citoyen de la Source depuis 35 ans.

    J'aime

  2. marc

    François ta colère est légitime et je la partage, par contre ta surprise par rapport au comportement mesquin de nos élus majoritaire me surprend.
    Sur le coup ils ne sont pas différents de leur comportement habituels, ils ne voient que leurs nombrils et se moquent complètement des habitants d’Orléans(de droite ou de gauche d’ailleurs, ceux de droite s’en rendront compte plus tard), et ça, qu’ils s’appellent Martin, Carré, Montebello ou Languère.

    J'aime

  3. papy barbu

    5/82 ça fait quoi, environ 6%.
    C’est la manière dont cette municipalité admet le suffrage des urnes dans notre quartier qui a voté à 65% pour l’opposition municipale.
    Avec une telle attitude, il va sans dire que Monsieur 35% a certainement pour objectif au prochain scrutin sur La Source de viser les 20%.

    Allez Sourciens, l’heure de la résistance a sonné.

    Vive La Source et ceux qu pense que la démocratie peut encore vivre dans notre quartier.

    J'aime

  4. Laudes

    @ Monsieur François Reisser,

    sur la liste des candidats aux élections municipales, vous figuriez ainsi :
    21. Francois Reisser (57 ans), directeur de contrôle de gestion.

    Il ne vous reste plus que quatre places avant d’arriver au conseil municipal ! Bien sûr on ne souhaite pas la disparition du moindre élu ! Peut-être quelques démissions pourraient faire votre affaire.

    Ce qui me frappe dans ce qui vous arrive, c’est que vous vous y soyez pris si tard, pour demander à faire partie du CCQ de votre quartier.

    Ensuite, si l’on regarde l’origine par quartier des candidats de votre liste, on voit qu’ils pourraient occuper tous les postes de référents des CMA des quartiers de La Source, Carmes et République.

    Si vous voulez participer aux travaux des CCQ, il vous reste bien des possibilités, puisque les réunions et ateliers seront largement ouverts sur la base du volontariat. Et vous aurez peut-être une chance au tirage d’intégrer le CMA. Je crois avoir lu que celui-ci se fera devant huissier, lors des assemblées générales des CCQ.

    Mais il faudrait mieux ne pas commencer par crier à l’injustice et invectiver. Cela ne plaide pas en votre faveur, quelques soient vos qualités.

    J'aime

  5. François Reisser

    Laudes,
    en aucun cas, vous ne trouvez le mot « injustice ». Oui je parle de mascarade,d’irrespect, d’honneteté voir des sectarisme.
    Le fait que je ne sois pas retenu dans les « personnes ressources » n’a aucune importance. Le plus IMPORTANT est que citoyenneté et démocratie demeurent.

    J'aime

  6. @ Laudes
    Je suis comme beaucoup, de ceux qui sont allés s’inscrire dès le début à la mairie pour participer à ce CMA
    je suis surpris que vous puissiez cautionner un manque de transparence évident dans la composition de cette structure. Il n’aurait pas été scandaleux que ces CMA soient composés en proportion des résultats des élections municipales, à moins de perdre la mémoire, mais SG n’a pas été élu avec 82 % des voix.
    Pour ce qui est des démissions dont vous faites état, certains de la majorité actuelle devraient y penser, vu qu’ils ne sont jamais au courant de rien dès qu’une question leur est posée… à croire qu’ils ne vont jamais au conseil municipal…

    J'aime

  7. Ce qui est grave, c’est d’appeler démocratie un processus qui commence par des actes anti-démocratiques. Moi, franchement, je me demande si on ne devrait pas boycotter les CCQ qui ne seront que des réunions de propagande municipale et créer des CCQ alternatifs afin de préparer le vrai avenir de la ville.

    J'aime

  8. je ne crois pas que la solution soit dans le boycott
    ce n’est pas parce que la démocratie disparaît que nous devrions faire de même

    J'aime

  9. papy barbu

    Bonne idée Miguel pour les CCQ alternatifs, surtout qu’à la Source avec nos nombreuses associations et le comité interassociatif c’est surement possible. Par contre encore faudrait t’il que les « mal entendants » de la majorité municipale les entendent.
    A titre d’exemple, le dossier sur l’état de la voirie sourcienne transmis par l’AHLS:
    Si Mme Aude de Q…. a répondu avec beaucoup de vélocité et qu’elle a félicité cette Association pour la pertinence des propositions et la qualité du dossier transmis; elle n’a absolument pas pris en compte les propositions formulées.

    Comme qui dirait:
    « Cause toujours tu m’interesses….. »

    Mais effectivement avec nos associations il faut continuer à proposer des solutions aux problèmes des sourciens (comme nous le faisons déjà) et préparer un avenir meilleur.
    Plus que 4 ans à tenir
    Vive La Source

    J'aime

  10. Laudes

    @ Nerikos,

    bonjour Monsieur,

    je n’ai pas dit que je cautionnais le texte de la charte de la démocratie locale. Comme vous peut-être, je l’ai découvert annexé au dernier Orléans’Mag et je l’ai lu une première fois hier, assez perplexe.

    La procédure retenue me paraît bien lourde et dès son entrée en application, elle prête à polémique. J’ai posé ma candidature au CCQ, sans connaître l’existence de ces CMA, ni leur composition.

    La présidente désignée de mon CCQ a choisi de proposer ma candidature comme personne ressource. Point.

    Je m’en réjouis, car c’est une marque de reconnaissance de mon implication dans la vie de mon quartier et en même temps, cela me donne des devoirs, comme de donner de mon temps pour participer à des réunions ou arpenter les rues de mon quartier, pour recueillir le point de vue des habitants et des commerçants.

    Si vous me demandez mon avis, j’aurais préféré que les présidents de CCQ soient élus démocratiquement par les membres des CMA et que les élus municipaux soient plus dans un rôle de facilitateurs que de « dirigeants ».

    Maintenant la règle existe et je m’y plierai, je ne chercherai pas à plaire à tout prix pour conserver une fonction de personne ressource et pendant un an, je ferai ce que j’estime être mon devoir : faire avancer les dossiers, dans l’intérêt général.

    J’avoue que lors du dernier mandat municipal, je trouvais que les CCQ perdaient beaucoup de temps pour des détails et que leur efficacité restait minime. J’ai révisé mon jugement et je respecte ceux qui ont consacré parfois 7 ans à cet engagement.

    Par ailleurs Nerikos, je ne sais pas si vous avez assisté déjà au conseil municipal. Franchement, c’est d’un intérêt très limité. Tout le travail se fait en dehors et l’approbation de résolutions dont on n’a pas le détail, cela ne m’intéresse pas.

    Avec la vidéo sur ville-orleans.fr, on peut regarder tranquillement de chez soi. En plus les interventions sont indexées.

    J’avoue me passionner pour celles de Monsieur Dominique Lebrun, toujours marquées d’un gros bon sens. Et j’adore son pull « vivement le printemps ! ». J’espère que l’entrée au conseil de Monsieur Ricoud ne va pas limiter son temps de parole.

    A bientôt les Sourciens et participez aux animations mises sur pied par le service culturel de la fac !

    J'aime

  11. Haddock de La Source

    Mille millions de mille sabords !
    Cette désignation « spontanée » au CMA du quartier Carmes est un indice assez évident : Laudes est bien politiquement marqué à droite, et reconnu comme tel. C’est une des conditions évidentes des désignations d’une grande partie des personnes ressources.
    2ème indice de l’identité de Laudes : le voilà bien proche de la municipalité dont il reprend fidèlement les très grosses ficelles : flattons quelques uns de nos adversaires pour les monter contre les autres. Comme les bons bourgeois avaient autrefois leurs « bons pauvres », la majorité municipale essaye d’avoir ses « bons opposants » !
    Le discours est en ce moment cent fois répété par pratiquement tous les conseillers municipaux de la majorité municipale y compris le premier magistrat, en se répandant dans la presse locale. Ils ont décidément bien retenu la leçon de leur conseil en communication qu’ils répètent d’une façon grotesque !
    Pa-thé-ti-que comme dirait un autre blogueur supporter de la rayonnante municipalité orléanaise.

    J'aime

  12. Laudes

    Mille sabords, moussaillon Haddock,

    Si cela peut vous rassurer, je fais les mêmes propositions à tous ceux qui rêvent un jour de diriger Orléans.

    Certaines passent, d’autres non.

    Effectivement, j’ai proposé la mise à l’alignement de la rue des Carmes et le remplacement des trémies du boulevard Jean Jaurès. Un camp les a adoptés et l’autre non. C’est pour faire avancer ces projets que j’ai en particulier souhaité faire partie du CCQ des Carmes. Mais aussi pour essayer de minimiser pour les habitants et commerçants, les conséquences des 10 années de travaux qui nous attendent.

    J’ai soutenu la candidature au conseil général de Monsieur Jean-Pierre Gabelle, comme étant celui qui s’est le plus impliqué dans la vie de ce canton, parmi tous les candidats. C’était loin d’être le cas des autres candidats. Le candidat vert soutenu par le P.S. était un parfait inconnu dans notre canton.

    Mais je milite aussi pour la fusion des 22 communes de l’AgglO en un grand Orléans. Si vous faites un calcul, cela peut faire basculer la majorité d’un côté ou de l’autre, selon les alliances faites ou non avec le centre. Bizarrement, cette idée ne rencontre que peu d’échos.

    Il est pourtant urgent de la considérer, pour qu’Orléans atteigne la taille critique qui lui permette de rester capitale régionale. A défaut, c’est peut-être Tours qui prendrait la tête d’une région Val-de-Loire élargie. A méditer.

    Je ne dirai pas que Monsieur Lebrun est un « bon opposant » et Monsieur Ricoud un « mauvais opposant ». Il s’agit pour moi d’une question de méthodes qui les oppose. Je pense que l’on fait mieux passer ses idées en dialoguant qu’en faisant une guerre de tranchées.

    J'aime

  13. Haddock de La Source

    Bougre de phénomène de tonnerre de Brest !
    Mon cher Laudes, ce n’est pas en construisant un grand Orléans qui fusionnerait les commune de l’Agglo, qu’on fera d’Orléans une grande ville qui rayonne.
    C’est en lui donnant du souffle, de l’ambition. C’est en donnant envie, en mettant de la passion.
    C’est en lui proposant une vision de son avenir.
    C’est tout le contraire des voies voies étriquées qui lui sont proposées par une municipalité recroquevillée sur ses petites affaires, sur ses soit-disant « projets », qui ne sont la plupart du temps que des habillages et des discours… où vis à vis desquels elle marche à reculons comme le tram (dont on voit bien qu’elle ne veut pas en vérité. Elle aspire tellement fort à ce qu’un recours d’une association d’usager ou de l’opposition l’en empêche !).
    Au lieu de « penser la ville », la plupart des leaders de cette majorité municipale n’ont que des « arrières pensées ». Leur seule préoccupation est de conserver leur « position », et de ne rien faire pour que rien ne bouge.
    L’opposition municipale, totalement renouvellée, largement composée de personnes sans « passé » politique en fait les frais. Au lieu d’un dialogue, d’ouvertures au profit des orléanais, c’est à de mesquinnes manoeuvres auxquelles on assiste. Une illustration : la vaine et grotesque tentative de diviser l’opposition (PS, verts et société civile d’un côté et Pc de l’autre) par des procédés parfois mêmes humiliants (prendre les gens pour des abrutis, avoir des propos insinueux sur les uns ou les autres en leur absence, …) qui ne grandit pas ceux qui s’y prêtent.
    Alors où est l’ouverture ?
    Où est la volonté de construire ?
    Où est l’intérêt des habitants ?
    Et ces projets qu’on affiche en réflexion et qui se révèlent totalement bouclés avant même que d’avoir été discutés, comme les CCQ ?
    Si l’on avait guère d’illusions concernant le cercle (ou le carrè) du pouvoir central, on pouvait espérer mieux de certaines personnes, dont celle que vous évoquez. Mais la discipline sécuritaire au sein de la majorité municipale doit les obliger à ranger leurs « valeurs » au magasin des accessoires …

    J'aime

  14. Haddock de La Source

    Au fait, monsieur Laudes.
    Je ne fais peut être pas de généalogie, mais je suis un vrai marin, et pas d’eau douce.
    Bien à vous

    J'aime

  15. Cher Haddock,

    vous êtes excessif dans vos critiques. Chacun sait qu’on ne peut pas tout faire en même temps. Mais quand je regarde tout ce qui s’est fait ces 10 dernières années à la Source, je vous trouve bien exigeant.

    La Source va bénéficier du plus grand chantier jamais mené à Orléans depuis la construction de la cathédrale, à savoir le nouvel hôpital.

    A cela s’ajoutent les investissements pour l’Université et le G.P.V., après le tram et la caserne des pompiers, le gymnase Minouflet, l’achat du centre culturel de la Poste, la rénovation du théâtre Gérard Philippe, la remise à niveau du parc floral, etc.

    A force de lamentations, vous finissez par dévaloriser le beau quartier qu’est La Source.

    En lien, une petite surprise.

    J'aime

  16. Haddock de La Source

    Cher tonnerre de Brest de Laudes
    Pas vu de lien, pas de surprise donc !
    Maintenant, venez habiter le passionnant quartier de La Source et vous comprendrez la légitime colère de ses habitants vis à vis d’une politique municipale bien mal adaptée.
    Exagération dites vous ?
    Vous avez été voir le GPV en construction ? Béton, béton, béton ! On a même du mal parfois à faire la différence entre les anciens bâtiments pas encore rénovés et les nouveaux, seulement un peu plus peinturlurés.
    Aucune vision urbanistique.
    Des rafraîchissements de façade pour l’essentiel. Juste quelques nouvelles architectures bien classiques avec petites briques collées (pour combien de temps) sur de bons gros murs en béton ! Comme on dit dans la Royale « on salue tout ce qui bouge et on peint le reste ».
    Le chantier de l’hôpital. Je n’avais pas compris que c’était un projet destiné au sourciens.
    Le parc floral de La Source : combien de sourciens y sont conviés ? Combien le fréquentent ?
    Openlasource avait proposé que des concerts du festival de Jazz y soient organisés. Vous pourriez en dire un mot à votre ami Valette ?
    Les investissements à l’Université ? Expliquez nous pourquoi, contre toute attente, elle périclite alors qu’on pensait la voir exploser sous l’afflux des étudiants « débordant » de la région parisienne. Ceci dit, les conditions d’étude dans cette Université sont excellentes … et pourtant aucune attraction orléanaise. Pas plus pour l’Université que pour la ville (une des rares, voire la seule, de sa dimension qui stagne, voire régresse, au dernier recensement ! Y’a de quoi se poser des questions non ?)
    L’achat du centre culturel des PTT … pour y faire quoi ? L’information municipale est bien discrète à ce sujet. Le projet d’y accueillir une salle de prière (pour ne pas dire une mosquée) est-il confirmé ?
    La rénovation du théâtre Gérard Philippe ? Vous y êtes allé récemment ? Attention à ne pas vous prendre les pieds dans les trous entre les dalles !

    Où je vous rejoins pourtant, c’est pour dire que ce quartier de La Source est un quartier extraordinaire.

    N’importe quelle autre municipalité, pas aveuglée par ses a priori idéologiques et ses arrières pensées mesquines, en ferait une vitrine fabuleuse, de la mixité sociale, du développement durable, du dynamisme associatif, …

    Au lieu de quoi, on a des élus de la majorité municipale tout mous et quasi-inexistants. Jetez un œil sur la vidéo des conseils municipaux (et même lorsqu’ils essayent d’appliquer la consigne de leur patron de « marquer à la culotte » les élu(e)s de l’opposition tellement plus dynamiques sur La Source) pour vous faire une idée.

    Quel gâchis n’est-ce pas !

    J'aime

  17. openlasource

    Pour François qui semble n’avoir pas bien compris la règle du jeu permettant de gagner le grade envié de « personne ressource » à La Source (ça rime en plus) : après vérification, il s’avère que 5 des 7 « personnes ressources » désignées par le président du CCQ figuraient sur la liste de soutien au candidat malheureux au conseil général, M. Languerre.
    Vous savez maintenant où et quand il fallait vous inscrire !

    J'aime

  18. Laudes

    Cher Haddocq ,

    retournez donc votre lorgnette. Elle grossit trop le trait d’un côté et n’est pas assez précise de l’autre.

    Cliquez sur Laudes, pour la surprise. Un blog tout neuf !

    Et quand mon chien Douby sera assez grand pour de longues ballades, je parcourerai la Source à pieds, comme lorsque j’étais étudiant à la fac de droit. Tout heureux du cadre enchanteur et de la vue sur le lac et ses cygnes. Nous n’étions pas bien nombreux à l’époque et il y avait à peine la moitié des bâtiments actuels sur le campus.

    C’est Douby qui vous racontera ses promenades !

    J'aime

  19. http://laudes.over-blog.com/

    c’est plus simple !

    Salut les Sourciens.

    J'aime

  20. http://laudes.over-blog.com/

    Excusez-moi si j’insiste pour vous communiquez un lien vers le blog que je viens d’ouvrir !

    J'aime

  21. helage

    c’est pas sympa pour Openlasource mon cher Laudes, vous faites de la pub sur ce site, et vous ne l’affiché même pas en lien.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s