Conférence de l’APAC sur « la crise financière »lundi 16 mars à 20h30

apac1223302860A la Maison des Associations

46 ter, Rue Sainte Catherine à Orléans

Lundi 16 mars 2009

à 20h30

La crise financière: « Anatomie et conséquences »

Conférence par Jean-Paul POLIN

Professeur d’économie à l’Université d’Orléans

Entrée libre

 

5 Commentaires

Classé dans Uncategorized

5 réponses à “Conférence de l’APAC sur « la crise financière »lundi 16 mars à 20h30

  1. papy barbu

    Merci de fournir le code de décryptage de ce message…………………………

    J'aime

  2. openlasource

    Bon, on va essayer (en faisant appel à Wikipedia):
    L’anatomie (du grec ἀνατομία anatomia, de ἀνατέμνειν anatemnein, couper, découper) est une science descriptive étudiant la structure interne, la topographie et le rapport des organes entre eux.
    Le terme désigne à la fois la structure d’un organisme vivant et la branche de la biologie ou de la médecine, pour l’anatomie humaine, qui étudie cette structure. On parle également d’anatomie pour désigner les anatomies publiques, événements sociaux des Temps modernes et du début de l’Époque contemporaine durant lequel un maître exposait en public son savoir anatomique.
    Une crise économique est une dégradation brutale de la situation économique et des perspectives économiques. Elle amène à une période de ralentissement économique ou, plus grave, à une récession économique. Une telle crise comporte souvent (mais pas systématiquement) une chute soutenue des valeurs boursières. Elle a des répercussions sur le niveau des salaires, provoque des faillites, accroît les tensions sociales.

    C’est mieux ?

    Boaf !

    J'aime

  3. papy barbu

    Alors là, effectivement c’est beaucoup plus clair.

    J'aime

  4. @ Papy barbu, ce qu’il faut c’est toujours prendre vos informations à la bonne Source et si possible les recouper deux fois !

    Quant à :

    Je n’ai rien trouvé dans mon dictionnaire Haddock – Français !

    J'aime

  5. openlasource

    C’est une syntaxe absconse, certes, mais qui ne manque pas d’une certaine élégance formelle.
    En quelquesorte, un nouveau romantisme néo-figuratif de l’abstraction contemporaine … (sic).
    Enfin, devant l’incompréhesnion manifestée par un public hostile, Openlasource s’est plié aux caprices des lecteurs et à simplifié le message.
    Merci pour l’observation, néanmoins.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s