Si tu ne vas pas à l’Université, l’Université viendra à toi …

C’est ce qui est en train de se passer avec l’initiative des étudiants qui ont décidé de manifester … à La Source demain mardi pour protester  contre le « désengagement de l’Etat dans les services publics ».

photo_original_26802

La manifestation devrait « démarrer » vers 9h30 du parvis de la Fac de Lettres et prévoit ensuite plusieurs haltes :

  • 1) Parvis Voltaire (pour la récré de 10h10) avec délégation vers salles des profs Voltaire et Gauguin
  • 2) CNRS
  • 3) Collège Montesquieu
  • 4) CCP
  • 5) La Poste
  • 6) École Gaston Galloux
  • 7) Retour Université

L’idée qui anime les organisateurs de cette manifestation est de « commencer à tisser, sur le quartier de La Source, un lien entre les salariés, les étudiants, les lycéens, les parents… dont les revendications convergent ».

Programme complet sur : http://mobilisation-univ-orleans.over-blog.fr/

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Une réponse à “Si tu ne vas pas à l’Université, l’Université viendra à toi …

  1. Bodard

    Bonjour,
    Comme dit la chanson : »je suis venu te dire que je m’en vais… »
    Après plus de 20 ans à avoir arpenté le bitume de La Source pour y rencontrer en tant qu’éducateur de rue les jeunes du quartier,après avoir trouvé refuge sous la tour 17 qui abritait le service des tutelles de l’UDAF ,le feu service des tutelles,je suis contraint à l’exil…..Pas un exil doré! J’emmène ,malgré tout avec moi ,des souvenirs impérissables,des histoires de vie et du remaillage de lien social qui survivront au goût amer de cette histoire inachevée.Mon refus des injustices,ma résistance à la politique sécuritaire de la municipalité d’Orléans avec « ce poing »d’honneur d’avoir été le président du comité de soutien de Michel Ricoud lors des dernières élections cantonales n’arriveront hélas pas à colorer la tristesse qui m’envahit.
    Quel crève coeur que de quitter ce quartier sans que les relais ,depuis plus de 10 ans n’aient été assurés ;depuis que l’équipe de prévention spécialisée ait été mise à mort. Aujourd’hui,il n’y a plus d’éducateurs dans les rues(où sont ils?),il n’y a plus ces modestes petits traits d’union,ces fantassins aux mains dont je fus pour construire du lien social et tendre la main;alors c’est le moment de dénoncer et je dénonce:
    -L’inopérance d’Opélia 45 ,opérateur gestionnaire qui bafoue l’esprit de la prévention spécialisée et qui est liée aux décideurs ! Pourtant, chacun sait que pour rencontrer des jeunes sous couvert de l’anonymat,sans mandat et dans une relation librement consentie(principes fondateurs de la prévention spécialisée dits les arrêtés de 1972) ,il ne faut pas être asservis aux politiques et encore moins renoncer aux valeurs d’humanité et aux principes éthiques du respect de l’autre dans sa différence.. On m’ a reproché mon empathie et j’emm… On!
    En 2005,lors des « mouvements » des banlieues,j’ai pris le risque de raconter et de me raconter,d’écrire mes tribulations et de donner une autre image de cette jeunesse « bâillonnée »,loin des stigmates et des idées reçues.
    « Banlieues,de l’émeute à l’espoir »,plus qu’un cri du refus de l’injustice restera mon cri du coeur!
    A vous Sourciens et à vous autres,je pars avec le goût de l’amertume mais jamais je n’abdiquerai face à la fatalité de l’exclusion……Au revoir!
    Yves Bodard

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s