La « boaf-diversité » au gymnase Cathelineau

Après la biodiversité dont se gaussent désormais notre rayonnante municipalité et ses brillant(e)s écologues, partisans du développement durable (duraille ?), voici sans doute un nouveau concept développé spécialement à La Source : la  » boaf-diversité  » ou la « bouffe-diversité » !

A moins que ce ne soit que de la bonne vieille négligence ?

Il suffit de jeter un œil à l’arrière du gymnase Cathelineau, lieu improbable entre terrain de sport en décomposition, terrain vague, parking défoncé et  camping sauvage.

100_5605

Est-ce une nouvelle conception orléanaise de la biodiversité qui prévaut depuis maintenant près de deux mois ? Les cannettes de bière qui jonchent le sol laissent elles espérer à nos édiles écolos la prochaine apparition de champs de houblon ?

100_5599

100_5602

Quant aux toilettes « ouvertes » en plein air, préfigurent-elles les nouveaux composteurs proposés aux Sourciens ?

100_5606

GPV comme Grand Parking Vert !

Et tout ça le long du grillage (en partie arraché d’ailleurs) du Lycée Voltaire. Tétanos, contre H1N1, les lycéens auront ils le choix ?

7 Commentaires

Classé dans La Source

7 réponses à “La « boaf-diversité » au gymnase Cathelineau

  1. C’est vraiment moche alors La Source et habité uniquement par des cochons ? (non, pitié pour ces pauvres bêtes, disons des mal éduqués !).

    Les jeux de mots sur le G.P.V., un peu çà va, mais après c’est lassant. Pensez à vous renouveller et à organiser un grand nettoyage par les habitants de votre village ! Après, ils feront un peu plus attention à leur environnement, au lieu de se plaindre sans arrêt !

    J'aime

  2. Pascal

    je ne vois vraiment pas ce que la municipalité a à voir avec des cannettes et des papiers qui traînent partout. C’est uniquement dû au fait que les gens manquent de civisme et jettent leurs détritus partout. Sur les pelouses de certains immeubles , c’est un peu la même chose; et que dire du marché aux tissus le dimanche matin: à la clôture, c’est un vrai dépotoir avec des centaines de sacs qui volent au gré des vents jusqu’à des centaines de mètres à la ronde.

    J'aime

  3. openlasource

    @ Pascal

    Les faire ramasser. C’est son job. Surtout quand les détritus sont la depuis plusieurs semaines.
    Remember le pataquès du maire d’Orléans au moment de la grève des éboueurs à Orléans … quand le beau centre ville était encombré de poubelles et de cartons.
    Il y a en plus un risque réel et sérieux avec la barrière du lycée qui est défoncée …

    J'aime

  4. ding-ding-ding PUB :

    Après la grande réussite de la république des blogs à la brasserie l’Indien de La Source, on remet ça ce vendredi 16 septembre , au bar Les Becs à Vin, 262 Rue de Bourgogne (salle à l’étage à partir de 20h).

    Au programme : discussions sur la politique locale et nationale, bilan d’un an de mandat municipal, retours informels sur les universités d’été, préparation des régionales, role d’internet dans notre démocratie… et ce que bon nous semblera, en fait !

    Sans oublier, comme à chaque édition : accueil des nouveaux et… franches rigolades !

    On vient seul ou accompagné. Connaissant la solidarité sourcienne, je ne doute pas que vous veniez en nombre ! Tout le monde est bienvenu !

    ding-ding-ding !

    J'aime

  5. openlasource

    @ Miguel, toujours aussi fâché avec le calendrier.

    Vendredi, c’est le 18 septembre … et pas le 16.
    Maintenant, c’est comme tu veux !

    J'aime

  6. Voice

    je passe tous les jours sur le terrain du Gymnase Cathelineau …. c’était assez propre avant que les gens du voyage n’investissent pendant plus d’un mois le terrain !!!! et depuis, j’ai comme l’impression que les consignes pour la voirie : ne plus nettoyer au delà des haies.
    La preuve : tous les dimanches, les employés communaux nettoient les détritus du marché aux tissus, mais pas au-delà du parking.
    Derrière les haies : plus d’entretien, plus de tondeuse, les déchets de l’été sont encore là, et viendront s’y accumuler ceux des saisons à venir !!!
    Et pourtant, des courageux sportifs ou joueurs, viennent régulièrement : courageux parce que entre les odeurs, les déchets, il faut parfois en vouloir pour aller au gymnase.
    Et le terrain de basket est totalement délabré : pourtant des petits groupes de jeunes viennent s’y défouler (il faudrait une benne pour qu’ils déposent leurs reliquats de repas….).
    En 18 mois, un lieu agréable et vert est devenu un véritable dépotoir (les sacs poubelles déchirés et débordants sont là depuis des mois).
    Je suis dégoûtée de cette attitude : plus la peine de nettoyer, ça ne se voit pas trop ??
    Et pourtant les rues, les trottoirs de La Source sont nettoyés trés régulièrement.
    Allez j’arrête, depuis le temps que je voulais écrire…Bonne journée

    J'aime

  7. Salut,

    Je fais partie des courageux basketteur. Je viens sur ce terrain depuis un paquet d’années et ça me fais chier de le voir dans un tel état …

    Ok on a l’entente mais j’aimerais que l’on fasse quelque chose pour le basketteur contribuable de base …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s