Bienvenue à « Mon-monLaSourceland »

P1020509Tag visible sur le rideau baissé de l’accès à la partie « supérette » du centre commercial de la Bolière

Cela fait un an déjà que le supermarché Champion a fermé ses portes au centre commercial de la Bolière, au sud de La Source.

Malgré des promesses répétées d’actions imminentes, la municipalité ne rassure toujours pas la population du quartier en gardant le silence depuis si longtemps sur les perspectives de re-dynamisation du centre commercial dont au moins 5 boutique ont fermé sans repreneur ces 2 dernières années.

C’est pour proposer une vraie relance du processus de revitalisation du centre commercial que les élus de gauche du quartier (J.P. Sueur, sénateur, M. Ricoud, conseiller général et conseiller municipal d’Orléans, G. Kounoswki et M.D. N’Ganga, conseillères municipales) ont invité ce dimanche 4 octobre à 10h00, presse locale et population du quartier, afin de leur faire part de nouvelles propositions de solutions.

P1020492

Ainsi, après avoir souligné le refus répété de la municipalité d’associer élus de l’opposition et associations à la recherche de solution et son silence obstiné, ils ont suggéré qu’à l’instar de ce qui se fait dans de nombreuses villes, la municipalité fasse l’acquisition de tout ou partie des locaux inoccupés afin de les remettre à disposition de commerçants dans des conditions plus favorables … seule garantie d’une vraie proximité des commerces pour les habitants de notre quartier.

Cette solution, largement pratiquée dans le monde rural, mais aussi dans des environnements plus urbains permet  de plus de bénéficier de financements départementaux ou régionaux.

En associant les commerçants du centre, tous les élus concernés et les autorités municipales, il serait enfin possible de bâtir la trame d’une telle opération, parfaitement réaliste selon tous les intervenants, y compris des représentants associatifs présents.

La ville d’Orléans semble d’ailleurs bien connaître cette technique, puisqu’elle a récemment fait l’acquisition de plusieurs locaux commerciaux (restaurants) dans le quartier des halles afin d’y développer sa politique urbaine.

Pourquoi ce qui est possible au centre ville ne le serait pas à La Source ?

P1020500

Et, puis pour une municipalité qui a fait du développement durable son cheval de bataille, le commerce de proximité n’en est-il pas une expression concrète. Loin des discours incantatoires, c’est bien de la mise en pratique qu’il s’agirait ici.

Au fait, la « ministresse » locale de l’écologie et du développement durable, résidente sourcienne si nos informations sont bonnes, ne pourrait-elle pas s’impliquer un peu dans ce dossier qui intéresse vraiment les habitants du quartier … au moins autant que les petites abeilles du centre ville ?

P1020510

Les habitants du quartier, et parfois au delà du quartier, qui sont massivement venus manifester leur soutien à cette démarche (ils étaient au moins 150 présents ce dimanche matin) avaient aussi de nombreuses  choses intéressantes à dire, … et ils se sont exprimés.

On retiendra simplement leur grand attachement à leur centre commercial qui, à leurs yeux, devrait être considéré comme un véritable atout à mettre en avant dans toute négociation avec un éventuel repreneur. L’attente est grande et l’accueil qui sera réservé à la future enseigne sera évidemment favorable.

Qu’on se le dise.

3 Commentaires

Classé dans Accessibilité, développement durable, environnement, GPV, Grouard, La Source, Orléans, politique

3 réponses à “Bienvenue à « Mon-monLaSourceland »

  1. papy barbu

    J’ai regretté de ne pouvoir être parmi tous les défenseurs du commerce local lors de cette manifestation, je m’étais absenté ce dimanche.
    Toujours est t’il que si une supérette s’installe à La Bolière nous devrons de grands remerciements à tout ces élus (sénateur, conseiller général et municipaux) et associations (AHLS en particulier)qui soutiennent les clients et commerçants du centre Bolière 3.
    Et Vive La Source et que Vive Bolière 3

    J'aime

  2. helage

    En fait Papy, tu as raté l’assourdissant silence de nos élus majoritaires, qui ne savent que critiquer l’opposition, mais c’est sûr rien faire d’autre d’autre.
    Et surtout pas en face, par derrière, en douce dans les journaux municipaux (dont larep), c’est tout.

    J'aime

  3. Je suis sûr que grâce à cette initiative de soutien au commerce local, dès demain une nouvelle franchise va s’installer ! Tenez bon, occupez les lieux 24h sur 24.
    Et si aucun volontaire, commerçant local soutenu par tous les habitants, ne se présente, au moins vous aurez tout essayé.
    Et n’allez plus aux grandes surfaces d’Olivet jusqu’à ce vous obteniez satisfaction !
    Si vous créez une S.C.I. pour acheter les murs et fonds de commerce, vous pourrez décider vous-mêmes du noms des repreneurs ! Soyons fous, continuons à rêver. Une épicerie sociale, une crèche auto-gérée, un local pour remettre en état des vélos, un service d’aide aux chômeurs, une permanence pour Michel R., des bureaux pour Jean-Pierre S.
    En peu de temps, il faudra agrandir !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s