Chercher l’erreur

Se stationner en « épis » est un exercice difficile … pour certains.

Pourtant, lorsque le sens de la circulation est unique, il n’y a pas 36 façons de se stationner. C’est le cas, en principe,  sur le parking « ouest » du centre commercial de la Bolière. On y rentre par le sud (côté garage Peugeot). On en sort par le nord (côté église Saint Yves).

Notre police municipale nous prouve qu’on peut faire autrement.

Openlasource a trouvé deux possibles explications à ce stationnement anachronique :

  • la passion de la manœuvre de la part du policier conducteur : un coup en avant, une marche arrière, … pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

ou

  • l’infraction caractérisée qui consiste à « prendre » un parking à contresens. Sauf à enfreindre la loi pour la bonne cause, toutes sirènes hurlantes et le gyrophare en action, afin de faire la chasse aux délinquants du coin, et ainsi alimenter les fabuleuses statistiques du grand maître de la sécurité orléanaise.

Les lecteurs d’Openlasource retiendront l’explication qui leur convient le mieux.

6 Commentaires

Classé dans Humour, La Bolière, La Source, Police municipale

6 réponses à “Chercher l’erreur

  1. Très souvent (voir trop) des véhicules de la police ne montrent pas l’exemple : s’ils le faisaient, on garderait une meilleure image de ce qu’ils font.

    En été c’est pire : vitre ouverte, bras posé avec une cigarette, et hop on tourne sans clignotant.

    Cela me fait penser à un « fait d’hiver » d’il y a peu, rue d’la Rep’ : leur véhicule arrivait de la place du Martroi, roulant un peu plus vite que la vitesse autorisée malgré la grande quantité de piétons, et en arrivant au sens interdit (croisement avec la rue du Tribunal)… ils continuent tout droit vers Place d’Arc. Sans girophare, bien sûr.

    Réaction tardive ou pas, ils ont pilé, puis petit retour en marche arrière pour prendre à gauche la voie signalée comme étant celle obligatoire.

    Bravo l’exemple.

    J'aime

  2. Papy barbu

    Une petite anecdote sur le zèle de notre police municipale:
    Par une matinée d’hiver, avec un brouillard tenace et à « couper au couteau » je rentrais tranquillement à mon domicile en prenant bien soin de respecter le 50Kms/heure, comme je le fais à chaque fois.
    Je venais du centre La Bolière et me dirigeais vers le sud sourcien. A proximité du centre FR3, j’ai remarqué un véhicule de la police municipale qui me suivait, après 300 mètres j’ai remarqué qu’il me faisait des appels de phares.
    N’ayant pas le sentiment de commettre une infraction quelconque, et loin de penser que ces appels me concernaient, je poursuis ma route en prenant toujours bien soin de respecter tous les points du code de la route.
    Les fonctionnaires de police devenaient de plus en plus pressant, les appels de phares se multipliaient.
    M’étant difficile de m’arréter sans géner la circulation, je décidai donc de continuer jusqu’à la rue Winston Churchill. Et là tout gyrophare allumé, le véhicule de police me double et me bloque le passage par une « queue de poisson » digne de la série américaine Starsky et Hutch.
    La sortie des 3 policiers du véhicules était également impressionnante. J’ignorais toujours évidemment ce qui pouvait m’être reproché:
    – Je respectais la limitation de vitesse
    – J’avais repecté toutes les priorités sur le parcours
    – j’avais mis les feux de croisement
    -Et comme le brouillard était particulièrement dense, j’avais également mis les antibrouillards.

    Un autoritaire « LES PAPIERS DU VEHICULES »
    interromp mes relexions.
    Devant une telle attitude, je m’exécute sans broncher et je présente les documents demandés.
    Les courageux fonctionnaires de police font un rapide tour du véhicule; et devant mon air étonné et surpris, l’un d’entr’eux, sans doute devais je lui rappeler son papy, me posa enfin une question intelligente: « Savez vous pourquoi on vous interpelle??? ». Ma réponse fût courte mais toute autant intelligente: « Non ».
    Eh bien, je vous le donne en cent, je vous le donne en mille, c’était parceque j’avais mis les antibrouillards.
    Sachez braves automobilistes sourciens qu’il est ineterdit de mettre ses antibrouillards à La Source, lorsqu’il y a du brouillard. Ceci n’est autorisé que sur route.
    Après un long conciliabule entre les 3 représentants de la force publique, le plus agés dit au plus jeune « Tu fais comme tu le sens, c’est toi qui décide puisque tu as constaté l’infraction ».
    Je me faisais tout petit et je me suis entendu dire: « C’est bon pour cette fois » .
    Avec le recul, je me dis que j’ai eu beaucoup de chance, il y en à qui se retrouve en garde à vue pour moins que ça.
    Par contre maintenant, je me sens vraiment bien protégé par notre police municipale sourcienne qui préfère interpeller un automobiliste pour avoir mis ses antibrouillards par temps de brouillard plutôt que d’empécher les rodéos de motos dans l’allée des sapins au milieu des jeunes enfants qui s’ébattent près des jeux nouvellement installés.

    Et Vive La Source et l’efficacité de sa police

    Nota: Ceci est une histoire vraie

    J'aime

  3. Marc

    Une police toujours prompte à embêter les honnêtes citoyens si jamais il roulent à 55 km/h au lieu de 50 sur les 2 fois 2 voies avec terre-plein central de La Source ou ne marquent pas suffisamment un stop, mais par contre font profil bas contre les délinquants . La semaine dernière, par exemple, il y en avait un qui roulait sans casque , grillaient les feux rouges, et s’est permis de faire une roue arrière juste devant la voiture de police municipale pour les narguer, sans la moindre réaction de ceux-ci ( bien trop peur de se faire casser la gueule certainement). Il y a quelques semaines, un mariage salle Pellicer avec cohorte de voitures klaxonnantes roulant à vive allure et grillant sciemment tous les feux rouges… là, rien non plus.

    J'aime

  4. nerikos

    et à moi on vient m’expliquer qu’il y a un arrêté municipal qui interdit de faire du feu (dimanche dernier je brûlais les cocons de chenilles processionnaires qui étaient tombés avec les branches suite à la tempête dans un bidon conçu et vendu pour faire du feu sans risque)
    n’y a t’il pas un arrêté qui interdit de brûler des voitures, de remonter l’avenue de la bolière à vélo à contresens, de circuler en scooter sans casque etc…

    J'aime

  5. Papet

    Argumentaire pour Papy Barbu :

    Article R416-7 du code de la route :

    Feux de brouillard.

    I. – En cas de brouillard, de chute de neige ou de forte pluie, les feux avant de brouillard peuvent remplacer ou compléter les feux de croisement. Ils peuvent compléter les feux de route en dehors des agglomérations, sur les routes étroites et sinueuses, hormis les cas où, pour ne pas éblouir les autres usagers, les feux de croisement doivent remplacer les feux de route.

    II. – Le ou les feux arrière de brouillard ne peuvent être utilisés qu’en cas de brouillard ou de chute de neige.

    III. – Le fait pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

    J'aime

  6. Le Pag

    « Le ou les feux arrière de brouillard ne peuvent être utilisés qu’en cas de brouillard ou de chute de neige »
    Certes !!! Encore faut-il qu’ils n’éblouissent pas ceux de derrière !!! Or trop souvent, la visibilité dépasse les 150m et pourtant nombreux sont ceux qui utilisent ces feux inutiles si brouillard léger. Si je suis ébloui, je passe en plein phares pour éblouir à mon tour !!!
    je sais c’est con mais à con, con et demi surtout quand les appels de phare restent sans réaction

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s