Archives quotidiennes : 12 mars 2010

Le Président aime décidément les Sourciens …

D’après nos (open)sources, généralement bien informées, le Président du Conseil régional, François Bonneau, sera demain matin de 10h00 à midi sur le marché de La Source pour achever sa campagne du premier tour en pays Sourciens.

Pendant ce temps, le sénateur, Sourcien lui aussi, sera à Orly pour accueillir une jeune fille qui vient de faire, contre son gré, un bref séjour de l’autre côté de la Méditerranée.

Décidément, La Source et les Sourciens seront bien actifs demain matin …

6 Commentaires

Classé dans La Source

Dimanche Openlasource … vote. Et vous ?

La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen proclame, en 1789, que « le principe de toute souveraineté est dans la nation » et que « la loi est l’expression de la volonté générale ».

C’est la Seconde République, en 1848, qui traduira dans les faits, pour la première fois, le suffrage universel.

Désormais les citoyens français âgés de 18 ans ont le droit de manifester leurs options politiques par le vote.

Les femmes n’ont acquis ce droit qu’en 1945.

L’action de voter met le citoyen en contact direct avec le processus politique. Par ce geste, nous pouvons choisir nos dirigeants (ceux et celles qui partagent nos opinions ou qui savent nous inspirer). Par une simple choix d’un bulletin de vote déposé dans une urne, nous exprimons ainsi à nos dirigeants notre opinion au sujet des décisions qui influeront sur notre vie : quel niveau d’imposition considérons-nous comme équitable ? Sur quelle priorité les gouvernants devraient-ils d’abord se concentrer : la santé, les transports ou l’environnement ?

Voter nous lie les uns aux autres en tant que citoyens et citoyennes. En participant à une élection et en donnant notre point de vue, nous contribuons au bon fonctionnement de notre démocratie. Le fait d’exprimer notre accord ou notre désaccord avec nos dirigeants indique que le système politique peut assumer des points de vue différents et résoudre les divergences.

En s’abstenant de voter, nous brisons le lien entre chacun des citoyens et la  communauté nationale.

Voter sert aussi à protéger nos libertés. Une société démocratique ne peut survivre que si les citoyens qui la composent considèrent le processus politique comme un devoir et une responsabilité.

3 Commentaires

Classé dans La Source