Au grand bal des « cons fleuris »

C’est un bien étrange équipage qu’on pouvait voir sillonner les rues de La Source la semaine dernière.

Une auto remplie d’édiles locaux, béats d’admiration devant façades et balcons.

Leur mission : établir le palmarès des balcons et autres appendices fleuris

Capitale, c’était bien une mission capitale, que seules des personnalités de haut rang et de haute dignité pouvaient assumer.

Autrefois, si on a bonne mémoire, on demandait à des associations de se charger de ce concours prestigieux. Mais déléguer une telle responsabilité ne se peut désormais, tant est grande la défiance vis à vis des gueux associatifs sourciens …

***

Pendant ce temps, d’autres équipage poursuivaient leurs ravages …

On apprenait ainsi, avec consternation, qu’un de nos concitoyens, résident de l’Orée de Sologne, avait été tué par un motard avenue de la Bolière.

Openlasource et tous ses lecteurs adressent à la famille de la victime leurs plus sincères condoléances et leur témoignage de profonde affection.

Ce drame est d’autant plus inacceptable qu’il était terriblement prévisible.

Pourtant la mairie, et quelques  » locaux », ont profité de cette tragédie pour une  récupération douteuse. La municipalité d’Orléans, M. Languerre et F. Montillot (l’adjoint à la « réussite scolaire » et à la sécurité, dont les thèses essentiellement répressives sont bien connues de tous) a en effet largement relayé une proposition de manifestation « compassionnelle » :

« Pour rendre un ultime hommage à notre voisin tué vendredi soir, nous vous prions, humblement, de venir nous rejoindre au niveau de la pharmacie de La Source, pour une manifestation de fraternité, de solidarité et de recueillement, sans heurts, sans bruits, sans haine mais avec cet espoir qui est nôtre de dire « PLUS JAMAIS CELA » Silence et recueillement seront nos seules revendications.

Bien à vous tous, nous vous donnons rendez-vous samedi 10 juillet à 15 heures devant la pharmacie de La Source 8 avenue de la Bolière.

Cette vie arrachée mérite votre présence, au nom de l’humain.

Fraternellement, Michel Languerre, Florent Montillot, (…) les membres représentatifs du C.M.A. (sic), du Conseil de Quartier, Christian Aufranc humbles représentants de nos frères et soeurs de notre quartier meurtri… »

Nota : les (…) et le (sic) sont de la rédaction d’Openlasource.

Pourtant, contrairement aux si belles statistiques de Montillot, qui s’enorgueillit d’avoir quasi-éradiqué délinquance et incivilités dans les quartiers perdus, nombre de nos concitoyens n’ont eu de cesse d’alerter les autorités municipales sur les comportements de quelques dangereux individus généralement bien connus de ceux qui s’intéressent vraiment à notre quartier ou qui y vivent tout simplement.

Mais la police, pas plus la municipale que la nationale, n’a semblé vouloir prendre en considération ces alertes.

Très récemment encore, voici le message qu’un résident de l’Orée de Sologne adressait à la mairie de quartier de La Source, avec copie à M. Languerre et à S. Grouard :

« A : « Thierry LECOCQ »

Copie à : « Serge GROUARD » , « Michel LANGUERRE »

Objet : Orée de sologne

Monsieur,

Suite à nos échanges de mail du 15 mars dernier concernant le passage de moto ou scooters autour du lac de l’Orée de sologne, rien n’a été fait !

Les panneaux avec interdiction de passage normalisés ne servent à rien !

Il faut mettre des panneaux avec interdit aux motos/scooters comme vous en avez mis sur les extrémités de l’allée des sapins à la source même.

Cet après midi 18h00, je me promenais à pieds avec mon épouse comme d’autres personnes autour du lac lorsqu’un conducteur de scooter, casqué à pleine vitesse faisait le tour du lac.

Ne ralentissant pas ils nous a fallu nous écarter pour ne pas être percutés par le scooter et jetés dans le Lac de l’Orée.

Le conducteur est revenu nous insulter nous menaçant sans détour de nous pousser dans le lac !

Que fait la police municipale pour surveiller cet endroit ? « 

La réponse de la municipalité ?

Aucune !

Alors quand de « bonnes âmes » nous invitent aujourd’hui à la compassion et aux manifestations silencieuses après qu’un drame soit arrivé, on hésite à qualifier cette entreprise de « coupable naïveté » ou de vrai « foutage de gueule ».

La associations historiques sourciennes qui se consacrent réellement à la prévention, à l’insertion et au retissage du lien social ont été « massacrées » par une municipalité qui préfère apporter ses subsides à ses seules « créatures » photogéniques ou inféodées.

Repères, la régie de quartier a été écrasée sous les coups de boutoirs de ceux la même qui versent aujourd’hui des larmes de crocodile. Quoi à la place ?

ACM formation, association historique du domaine de l’insertion,  est sur le point de quitter le quartier de la Source sous l’effet de la même politique, qui confond travail social et contrôle social, qui privilégie la répression (quand elle est spectaculaire et médiatique)  plutôt que la prévention et l’insertion.

La population sourcienne a largement manifesté, à l’occasion des scrutins successifs de ces dernières années, sa méfiance, voire sa défiance, vis à vis d’une politique de déconsidération et de stigmatisation du quartier.

Mais il n’y a pire sourd que ceux qui ne veulent entendre…

Et à défaut de balcons fleuris, on se demande s’il ne s’agit pas plutôt du bal des faux-c…

5 Commentaires

Classé dans La Source

5 réponses à “Au grand bal des « cons fleuris »

  1. voice

    Je suppose que certains doivent penser : ça n’arrive qu’au voisin…… mais quand on est piéton à La Source, ça peut arriver à chacun d’entre nous.
    Il faut attendre combien de morts ?
    Ou il faut que ça soit une personnalité qui soit blessée ou tuée ?
    Le nombre de délinquants est réduit et connu, mais ils réussissent à faire si peur que cela à notre Municipalité ?? quelle honte !

    J'aime

  2. Mary

    Je subis le jeune homme sur son scooter qui fait le tour du lac, pratiquement chaque fois que j’y vais. Il est là, en conquérant, et personne ne bronche, marchant pratiquement tête baissée, craignant ce terrorisme galopant.
    Il est vrai que nous n’osons rien dire, car nous ne sommes pas à l’abri de représailles telles que voitures brûlées (j’en suis une victime) quand ce n’est pas no animaux !!!
    La police? voyons voir…
    Ah oui, elle se cache avec ses jumelles derrière les sapins de l’allée, pour pénaliser les conducteurs qui roulent à 51 km/h.
    Ceux qui roulent à fond rue Poincaré, on ne leur dit rien.

    J'aime

  3. Richard

    Si on en croit la république du centre, il n’y a pas eu beaucoup de participants au concours des balcons fleuris.
    C’est normal, si tout le monde a réagi comme moi.
    Quand j’ai vu arriver l’équipage que vous avez bien décrit dans votre article, je leur ai dit que je ne plantais pas des fleurs dans mon jardin pour faire la propagande de la mairie.
    C’est a peu près les seuls projets qu’ils savent mener tout seul dans cette ville : installer des bacs à fleurs.
    Ils n’ont qu’à se l’attribuer à eux-même leur grand prix des balcons fleuris …

    J'aime

  4. marc

    sur l’avenue de la Bolière, les rodéos de moto , c’est chaque dimanche, sans casques, feux rouges grillés, à fond, sur les voies du tram, les pelouses.
    Presque chaque samedi, ce sont les mariages avec voitures zigzagant, slalomant, klaxonnant et grillant là encore les feux rouges. Et là pas l’ombre d’un policier, si prompt à verbaliser et à enlever 4 points si par malheur vous n’avez pas marqué un stop 4 ou 5 secondes ( du vécu !).
    En plus, une riche idée d’avoir implanté cette salle Pellicer au pied des immeubles : presque tout les samedi on subit la musique à fond jusqu’à 2 ou 3 heures du matin avec les portes de ladite salle grandes ouvertes : impossible de laisser ses propres fenêtres ouvertes malgré la chaleur.
    Tout pour plaire dans ce quartier !

    J'aime

  5. Aufranc Christian

    Bonjour, je suis heureux d’avoir fait partie de ce bal des cons, quel honneur pour moi, par contre au cas où vous l’auriez oublié ( spècialité sourcienne ) vous avez été il y a deux ans 3600 à signer ma pétition contre les méfaits des fous motorisés.
    Alors là je devient stupéfait par cette très grande hypocrisié !! Quant à la Police Municipale, habitant àquelques pas, tout comme la Nationale, mais bonsang allez leur demander ce qu’ils font !! Ah, mais là il faut déjà un peu de courage..
    Christian Aufranc.
    Salut et Fraternité.
    Christian Aufranc.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s