Archives mensuelles : octobre 2010

L’Aselqo accueillante, … sur internet seulement ?

C’est en tout cas ce qui ressort de la triste aventure vécue par la CSF et les familles qu’elle avait invité à se réunir samedi dernier à l’Aselqo R. Rolland.

La CSF (confédération syndicale des Familles), association implantée de longue date à La Source, avait en effet prévu depuis plusieurs mois, d’organiser ce samedi en début d’après-midi une rencontre avec des parents sur le thème « dire oui dire non » … aux enfants.

Alors que la CFS avait reçu un accord dans le courant de l’été de la part de l’Aselqo Romain Rolland, pour l’organisation de son atelier dans une salle de réunion du centre, elle apprenait jeudi soir, que les clés de la salle de réunion ne lui seraient pas remises !

Aucun motif officiel, mais une hypothèse sérieuse : l’appellation de l’atelier de la CSF (« carrefour éducatif des parents ») aurait pu irriter le sourcilleux adjoint à la sécurité et à la réussite scolaire, qui promeut depuis quelques temps ses « carrefours des parents ».

A défaut d’autres explications officielles, puisque les responsables de la mairie joints par ceux de la CSF n’ont pas daigné préciser les motifs de cette position, on ne peut qu’être consterné de ce refus.

Le besoin d’appui aux familles est, à la Source comme dans de nombreux autres quartiers, une vraie nécessité.

Empêcher une association d’agir aux côtés des familles, avec l’appui d’institutions reconnues comme la Caisse d’Allocations Familiales, relève de la mesquinerie, voire de la bêtise, à moins qu’il s’agisse, mais on ne peut y croire, d’une volonté de la mairie s’assurer le monopole de l’intervention sociale auprès des familles au niveau du quartier.

Cela pourrait ressembler, à s’y méprendre, à ce qu’on appelle du « contrôle social ».

Seuls les régimes totalitaires croient pouvoir l’assurer.

3 Commentaires

Classé dans La Source

La Source, quartier de savoir … et de pédagogie

Vu à La Source …

La lutte contre l’illettrisme est un combat de tous les instants et de tous les lieux … à La Source

A moins que certains prennent les Sourciens pour des grosses buses ?

4 Commentaires

Classé dans La Source

L’Agglo veut-elle donner mauvaise conscience aux Sourciens ?

C’est en rentrant chez vous, après une dure journée de labeur, que vous prenez conscience de votre statut de … Sourcien.

Le sort réservé à nos belles poubelles a du en « scotcher » quelques uns ce soir.

On vous l’avait pourtant dit qu’il y allait avoir du changement.

Le ramassage n’est plus ce qu’il était.

D’ailleurs l’Agglo était tellement persuadée que vous n’alliez par suivre les instruction, qu’elle avait préparé les adhésifs adéquats …

Message un peu virulent certes, mais … tellement mérité pour la bande d’inattentifs que nous sommes sans doute … quoique !

L’Agglo ne serait-elle pas aussi un peu approximative dans sa façon de traiter le ramassage des poubelles dans notre quartier ?

Courrier de l’Agglo trouvé dans nos boîtes aux lettres ce soir

Il va falloir aller déposer nos poubelles aux alentours de 4 heure du matin le mercredi .. c’est tôt !!! Mais il faut ce qu’il faut !

7 Commentaires

Classé dans La Source

8ème Forum des Droits Humains

Les Droits Humains … une idée neuve qu’il faut promouvoir

En cas de difficultés de lecture de ces « images », vous pouvez trouver le programme complet sur le site http://esperanto.loiret.free.fr/FDH/

2 Commentaires

Classé dans La Source

Un nouveau CMA à La Source pour quoi faire ?

A quoi sert le Conseil de quartier et son « appendice » la Cma (comité de mobilisation et d’animation) ?

C’est la question qu’on pourrait se poser en observant deux phénomènes récents :

  • le renouvellement de sa composition, que la droite municipale a veillé à bien bétonner : on a sorti des mal-pensants pour coopter des amis politiques ou des subordonnés, avec une touche de tirage au sort … dans l’indifférence générale
  • l’organisation du sondage Ipsos, commandé, pour la modeste somme de 31.000€, par le maire d’Orléans, pour évaluer le bonheur produit sur les Sourciens par « l’action municipale » (GPV, ré-ouverture d’une surface commerciale à la Bolière, …).

Tenue type de membre de CMA (il y aurait des exceptions ?)

Tout cela sans doute pour conforter le discours des élus de la majorité municipale selon lesquels tout va si bien à La Source, y compris la délinquance en chute libre …

Mais n’y aurait-il pas derrière toute cette agitation, quelques arrières pensées  de la part du député du coin, mais aussi maire adjoint, dont la réélection en 2012 sera conditionnée par sa capacité à mobiliser un électorat un peu ronchon ces derniers temps vis à vis de la politique municipale, tant à La Source (mais ça c’est habituel), que du côté de St Marceau (c’est plus original) dont une partie de la population avale mal la pilule de l’Arena ?

Ce « suppositoire » là, s’appelle la « jamais contente ». Sans doute en prévision du stationnement Famar.

En effet, avec le rachat et l’aménagement en parkings de l’usine FAMAR (qui devrait coûter dans les 10 millions d’euros aux orléanais), l’ARENA de S. Grouard est en train de devenir un sacré suppositoire pour les habitants de St Marceau

Une architecture en forme de suppositoire, ça ne vous dit rien ?

6 Commentaires

Classé dans CMA, GPV, La Source, O. Carré, Orléans

La libre expression publique en voie de disparition à La Source

Le deux  colonnes Morris* qui décoraient le parking devant le magasin ED au nord de La Source viennent d’être (subrepticement) supprimées.

Elles permettaient un libre affichage à la fois politique et culturel.

Mais en dire trop ou en montrer davantage est manifestement insupportable pour notre municipalité.

La seule expression libre est celle de la municipalité elle-même, ou de ses « créatures communicationnelles » comme le CMA, récemment renouvelé à la totale indifférence des habitants comme des citoyens du quartier.

D’ailleurs le maire lui-même a tellement confiance dans la qualité du relai d’opinion que constitue le CMA qu’il vient de commander à Ipsos pour 31.000€ (20 fois le Smic mensuel !) une enquête d’opinion sur ce que pensent les Sourciens de sa politique.

Il ne sera sans doute pas déçu …

En attendant, les lieux d’expression par voie d’affiches disparaissent progressivement à La Source.

Drôle de façon de traiter la démocratie locale …

* Wikipedia : les colonnes Morris doivent leur nom à l’imprimeur Gabriel Morris qui en a obtenu la concession à des fins publicitaires en 1868. Déjà en 1842, le préfet de la Seine Rambuteau a fait ériger de telles colonnes à Paris pour servir de support à l’affichage municipal. En Allemagne, l’invention est attribuée au Berlinois Ernst Litfaß (de) (1816 – 1874) qui les introduit dès décembre 1854 afin de lutter contre l’affichage sauvage.

2 Commentaires

Classé dans environnement, La Source, Panneaux, politique

Le marché : c’est pas près de changer

Le marché de la Source a eu l’honneur de la visite de madame Nelly Servais, ancienne élue et récente chargée de mission à la ville d’Orléans, venue se rendre compte sur place … que tout allait pour le mieux.

Notre Lady Gaga à nous

C’est en tout cas ce qu’elle a déclaré au reporter d’Openlasource présent sur place, qui lui faisait remarquer les petites incohérences du stationnement sur le parking du marché.

Un célèbre élu du quartier (dont le nom rappellera le 23 fructidor an V aux férus d’histoire napoléonienne) qui assurait la promotion de la fête du quartier à proximité a d’ailleurs confirmé la qualité de l’installation !

Pour canaliser un stationnement un peu erratique et des véhicules qui se retrouvaient inopinément dans les allées du marché, des barrières ont été récemment installées.

Problème : en fonction du (contre) sens de stationnement, certaines voitures ne peuvent sortir qu’au prix de manœuvres compliquées, voire dangereuses.

Mis devant cette évidence, la savante chargée de mission municipale ne se démonte pas :  » les barrières ça ce pousse !  »

Savante observation complétée d’un : « de toutes façons on ne fera rien de plus pour ce marché avant la fin des travaux du collège, on en a déjà fait assez pour ici  »

Enfin, et en attendant un incident (accident) plus grave, les voitures écoutent ses « con-signes » et semblent effectivement ne pas hésiter à « pousser les barrières », et même à les renverser !

Et quand on pense que la ville d’Orléans n’a pas de barrières à mettre à la disposition de la fête de quartier !

1 commentaire

Classé dans environnement, La Source, lady Gaga, Marché, Plein air