Archives quotidiennes : 27 novembre 2010

La signeuse de Mexico …

On connaissait le célèbre chanteur de Mexico

Plus fort que Luis Mariano himself, à La Source, on a désormais la … « Signeuse de Mexico ».

C’est notre très discrète adjointe au … « développement duraille », Marie Cuny Seguin, qui a été déléguée par son maire préféré, pour aller signer le 21 novembre dernier un truc vachement écologique à Mexico : « le Pacte de la Ville de Mexico, qui cible un ensemble d’engagements et d’objectifs concrets dans la lutte contre le dérèglement climatique »

Mexico, ville parmi les plus polluées du monde, est probablement bien placée pour copiner avec Orléans, ville parmi les plus « défoncées » de France.

A moins que, à moins que …

A moins que la petite protégée de not’bon maire, la malheureuse Florence Cassez injustement (?) emprisonnée au Mexique, ne soit la justification des 2.500 € de frais de déplacement de notre « signeuse » approuvés par le dernier Conseil municipal d’Orléans.

Les associations, sourciennes et autres, à qui l’on explique que la bonne gestion des deniers publics ne permet plus de leur verser les 500 ou 1.000 € de subvention qui permettaient de financer leurs actions locales et de payer leurs salariés … apprécieront.

Enfin, notre adjointe écologique aura certainement établi son « bilan carbone » pour un déplacement aérien de quelques jours au Mexique. Il va falloir en faire du roller et du vélo pour se rattraper, non ?

Il est beau, il est propre et il brille le bilan carbone de notre adjointe …

C’est drôle, pour certains vilains rebelles, Mexico ça rappelait plutôt ça

Mais c’était il y a si longtemps …

2 Commentaires

Classé dans Bilan carbone, développement durable, environnement, Florence Cassez, La Source, lady Gaga, Louis Mariano, Mexico, Orléans

Avis de Tempête à La Source le 1er décembre prochain

C’est la Tempête de Shakespeare qui va s’abattre sur le théâtre Gérard Philippe de La Source, le 1er décembre prochain.

C’est une programmation de l’ATAO, autrement dit, c’est du sérieux, du beau, du bon.

Cette prometteuse tempête Sourcienne se déchaînera précisément le

Mercredi 1er décembre 2010 – 20h30 au théâtre Gérard Philipe

La mise en scène est de Guy Simon, et les spectateurs pourront y admirer Martine Baudry, Loïc Beauche, Anouck Couvrat, Anaïs Richetta, Guy Simon, Jérôme Simon.

Durée: 1h 35  –  Placement libre

***

Petit rappel de l’histoire (made in ATAO) :

Prospéro, ancien duc de Milan, évincé par son frère Antonio, trouve refuge sur une île inconnue avec sa fille Miranda. Grâce à la magie que lui confère les livres, il libère des esprits emprisonnés : Ariel, esprit de l’air, espiègle et virevoltant, et Caliban, esprit de la terre, difforme et fruste.

Douze ans plus tard, un naufrage jette séparément Antonio, l’usurpateur, Alonso, roi de Naples, et Ferdinand, son fils, sur les rivages de l’île.

Jusqu’au dénouement final Prospéro va user de toutes les forces de sa magie et de l’aide des esprits à son service pour effrayer les intrus et tenter de séparer Ferdinand et Miranda qui se sont épris l’un de l’autre.

D’apparitions en disparitions, les naufragés affrontent la magie et les dangers d' »une île pleine de bruits, de sons et d’airs mélodieux qui enchantent ».

Entre rêves et illusions, les personnages sont en perpétuelle évolution. Prospéro en est le plus bel exemple : c’est au gré de ses manipulations chimériques et touché par les sentiments de sa fille Miranda qu’il renonce à ses pouvoirs, accepte de voir son enfant devenir femme et se résout au pardon…

La Tempête, écrite dans la dernière période des œuvres de Shakespeare, est à la fois une romance, une fable et un récit initiatique. C’est une pièce mystérieuse et fantastique. Son caractère baroque ouvre grand les portes de l’imaginaire et laisse libre cours à une mise en scène délirante et débridée, aux chassés croisés burlesques et farfelus. La scénographie  s’appuie sur les masques et un travail corporel proche du cirque et de la danse.

Un spectacle haut en couleurs qui nous embarque résolument dans une dimension fantastique qui provoque l’imagination du spectateur émerveillé…

Pour en savoir plus :  http://atao-orleans.jimdo.com

1 commentaire

Classé dans La Source