A La Source, y’a pas que des déclarations imbéciles …

On a aussi un sénateur qui bosse.

A lire sur Rue89 : http://www.rue89.com/en-faire-un-sondage/2011/02/03/sondages-grace-au-senat-la-fin-des-questions-a-la-noix-188705

Sondages : grâce au Sénat, la fin des questions à la noix ?

Des Playmobil sur une carte d'Europe (Fdecomite/Flickr/CC).

La proposition de loi des sénateurs Portelli et Sueur pour des sondages plus respectueux de la « sincérité du débat politique » a été présentée à la commission mercredi 2 février et sera discutée en séance publique le 14. Ce n’est pas le moment de mollir.

13 Commentaires

Classé dans France, Jean Pierre Sueur, La Source, Sondage

13 réponses à “A La Source, y’a pas que des déclarations imbéciles …

  1. Pascal

    Moi, je me souviens surtout que lorsque Mr JP Sueurl était « aux affaires » à Orléans, c’était un désastre à La Source entre les destructions incessantes de mobilier urbain (des abribus qui ne tenaient pas une semaine), les dégradations de véhicules sur les parkings( 3 fois à titre personnel) et des atteintes plus graves aux personnes. C’est encore loin d’être parfait mais ça c’est quand même amélioré.

    J'aime

  2. R F

    « pascal »
    Quand on parle de « désastre », depuis quand connaissez-vous La Source ?
    J’y habite personnellement depuis 1973, je connais très bien le quartier. Je serais heureux de vous rencontrer pour deviser de ce qui a été fait, pas fait, ce qui aurait pu être amélioré, bref ce qui fait la vie démocratique. Je suis indigné d’entendre les paroles prononcées par certain personnage qui sont dans la provocation, comme notre Président d’ailleurs ? Attiser n’est pas digne d’un élu de la REPUBLIQUE, parler de « La Source à feu et à sang » n’est pas digne d’un GAULLISTE. Alors s’il vous plaît, Pascal, n’en rajouter pas. S’il vous le voulez bien, échangeons en tête à tête si vous le voulez bien, ce ne serait pas mieux ?

    J'aime

  3. Papy barbu

    Tiens moi aussi, je suis à La Source depuis 1973 et très content d’y être. D’ailleurs à cette époque (les années 1970/1980) il me semble que les gens étaient plus proches les uns des autres et qu’il y avait une plus grande solidarité entre les personnes. S’il y avait de la délinquance, je n’avais pas l’impression que c’était pire qu’ailleurs. On ne parlait pas de trafic de drogues (ou si peu), il n’y avait pas des voitures brulées à tous les coins de rue et la source n’était pas « à feu et à sang » comme certains l’on écrit.
    La Source étaient très largement dotés de commerce de proximité (alimentaires et habillement) contrairement à maintenant. Il me semble que le quartier était bien animé , il y avait même un défilé des fêtes de Jeanne d’Arc, c’est peu dire, je crois même que la pucelle est venu se balader dans ce quartier de mécréants sans craindre d’y perdre ce qui y a fait sa renommée….
    Et puis, il y a une quinzaine d’année, il est vrai, qu’avec le chômage, le développement de la précarité, de la pauvreté, le trafic de drogue s’est développé et avec lui la violence comme dans beaucoup de banlieue. Ceci s’est ensuite accentué avec la baisse des effectifs de police et la dispartion de la police de proximité . Mais toutefois, à La Source peut être moins qu’ailleurs, car le formidable réseau associatif mis en place au fil du temps depuis la création du quartier permettait de limiter tout cela.
    Alors Monsieur Pascal, soyez moins agressif et acceptez de discuter avec RF puisqu’il vous le propose.

    J'aime

  4. Pascal

    Je dois être plus ancien que vous à La Source puisque j’ai fais mes classe à l’école Claude Bernard puis au collège Alain fournier dans les années 70, époque à laquelle c’était un des collèges les plus coté d’Orléans sous la direction de Mme Charpentier .
    Il y a quelque chose de frappant sur mes photos de classe! à l’époque pas l’ombre d’un maghrébin ou d’un subsaharien. Les immeubles sourciens étant occupés uniquement par des employés des chèquespostaux, CNRS, BRGM …..etc
    Effectivement, c’était une époque heureuse à La Source( contrairement à vos dire il y avait alors bien moins de commerces que maintenant ) . Un peu tous le monde se connaissait, étant bien souvent collègues de travail dont les enfants étaient en classe ensemble.
    Les balcons étaient fleuris, les gens sortaient, allaient se promener ensemble…
    La dégradation est venu progressivement avec le remplacement de la population « originelle » de La source, si on peut employé ce terme , par une population fort différente et les départs massifs vers les villages de Sologne ou du Val des divers employés sourciens.
    Bien sur que le terme « à feu et à sang » est excessif et inapproprié mais ne soyez pas bornés et admettez qu’il y a une une période entre la fin des années 80 et la fin des années 90 avec une situation catastrophique au niveau de la délinquance. Je ne suis pas du tout pro-Grouard , mais pas plus pro-Sueur .
    Peut-être que le fait que la Source ait perdu plus de 4000 habitants depuis n’est pas étranger également au mieux enregistré.

    J'aime

  5. Papy barbu

    Vous avez dû être en classe avec mes enfants qui eux aussi étaient à Claude Bernard dans les années 70 et début 80; Concernant les commerces je me souviens de La Source avec 3 centres commerciaux en pleine activité:
    – Beauchamps avec Boucheris, boulangerie, supérette, marchand de fruits et legumes, café tabac, librairie journeaux et je dois en oublier
    – 2002 avec Boucerie, boulangerie, 2 charcuterie, supérette, marchands de fruits, légumes et crémerie, marchands de vétements hommes et femmes, chaussures etc…
    – La Bolière avec Boucherie, boulangerie, poissonnerie, librairie supérette sur deux niveaux et j’en oublie Enfin nous étions entièrement autonomes, pas besoin de faire 12 Kms pour acheter ce qui nous manquait.
    – Et il y avait la coop PTT .

    Donc pour les commerces, fermez le banc, il n’y a pas photos.

    Concernant la montée de la délinquance, j’ai déjà développé mes arguments et donné les raisons de ce phénomène propre à toutes les banlieues des grandes villes et qui est apparu il y à une quinzaine d’année. Mais je vous répète que La Source a sans doute été moins touché que certaines grandes villes de France de par le fait que les associations locales ont aidé à maîtriser cela.

    J'aime

  6. Pascal

    Quand je suis arrivé là, il n’y avait pas le 2002 et encore moins la Bolière arrivée bien plus tard et tous le secteur le La Source/Olivet et de la Zac des Aulnaies. Donc il n’ a absolument pas photo , mais dans le sens inverse que vous semblez sous-entendre. L’offre commerciale s’est largement multipliée depuis les années 70. Pensez qu’il y a bien des quartiers d’Orléans et de l’agglo bien moins pourvus qu’ici.

    J'aime

  7. Papy barbu

    Quelle mauvaise foi, Pascal; tout ce que j’écris c’est la vérité et de nombreux sourciens pourraient en témoigner. La Source a connu un âge d’or du commerce de proximité. Bien évidemment ce n’était pas à la création du quartier, mais il y a 20 ans, les 3 centres commerciaux tournaient à plein régime. Quant aux habitants des autres quartiers d’Orléans ils n’ont pas 12 Kms à faire pour acheter une paire de chaussures ou des vêtements. Et l’on a vu Beauchamps fermer, puis les nombreux commerces de 2002 disparaîtrent un à un, et regardez La Bolière, la poissonnerie a disparu, la supérette est restée fermée pendant 2 ans (fort heureusement nous avons retrouvé un magasin avec des gérants sympa). La librairie doit réouvrir après une longue pèriode de fermeture sous la forme d’un magasin de presse. C’est dur dur pour le commerce à La Source.

    J'aime

  8. Pascal

    la mauvaise fois ne vient certainement pas de ma parti. il y a largement tout ce qu’il faut entre autre sur la zone d’activité d’Olivet-La Source il faudrait peut-être un peu arrêter de pleurnicher continuellement !!!!!
    12 km pour acheter des chaussures!! c’est vraiment du grand n’importe quoi !

    J'aime

  9. Papy barbu

    Olivet n’est pas La Source, et la zone des provinces ce n’est pas du commerce de proximité, elle est d’ailleurs difficilement accessible pour les personnes agées et celles qui ne possèdent pas de véhicules, allez dire à ces personnes qu’elles disent n’importe quoi. Enfin je crois que l’on ne tombera pas d’accord notre vision de ce que doit être un quartier est trop différente.
    Je suis très heureux d’avoir débattu avec vous, et à la prochaine fois pour un autre débat, sur un autre sujet, où peut être nous nous trouverons des points de vue concordant.

    J'aime

  10. R F

    j’ai suivi les échanges entre Papy barbu et vous Pascal. Mais, Pascal, vous n’avez pas répondu à ma proposition!!!!!???

    J'aime

  11. Pascal

    je vois qu’effectivement on tombera difficilement d’accord. Je ferai juste remarquer que nombre de quartiers d’Orléans et de communes de l’agglo, de villages… sont très très loin d’avoir tout ce commerce à une distance pas très lointaine et n’ont pas, non plus, collège, lycée, université, entreprises, piscine, stade, médiathèque, gymnase dont nous bénéficions.
    Pour moi, le problème de La Source n’est pas du tout du à son équipement mais avant tout à la bien trop grande concentration de logements sociaux ( plus de 55 % du quartier) et à son corollaire ( la trop forte concentration de population d’origine immigrée au même endroit).
    J’ai vu petit à petit tous les collègues de travail partir de ce quartier pour être au final un des seuls à y être resté, malgré nombre d’aspects négatifs, ce qui prouve que je ne juge pas le quartier invivable.
    Autre fait important, la diminution constante de la part de La Source dans l’agglo et l’aire urbaine en terme de population. Cette part était montée jusqu’à presque 10 % de l’agglo et 7 % de l’aire urbaine il y a une vingtaine d’année. elle est aujourd’hui de respectivement de 6 % et 4 % .
    RF quant à discuter , ce blog me semble parfaitement adapté. N’est-il pas mieux d’avoir des visions différentes qu’un blog avec une dizaines de personnes ayant les mêmes opinions venant s’y approuver les uns les autres, comme c’est trop souvent le cas?

    J'aime

  12. R F

    Pascal,
    On peut tout à fait avoir des visions différentes, les évoquer, en discuter de visu sans provocation comme peuvent le faire certain en ce moment. Je vois que vous n’êtes pas prêt à cet échange , tant pis, j’aurais essayé.

    J'aime

  13. Pascal

    il y en a certains pour qui avoir une opinion différente de la leur est déjà une provocation, pour qui dire certaines vérités est déjà une provocation. ils se reconnaîtront.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s