Archives quotidiennes : 21 février 2011

Les élus « officiels » du quartier

Les officiels, ce sont eux.

Ceux qui ont le droit de s’installer sur les estrades lors des réunions organisées par la municipalité, pour parler des enquêtes d’opinion, de cession de terrains, de révision du Pos, … par exemple.

Ceux dont l’indemnité significative leur permet de bien s’occuper de nous, de s’intéresser à notre vie quotidienne, de nous couvrir de bienfaits, de soutenir nos associations, … mais malheureusement pas de rentrer dans leurs frais quand ils doivent se payer tout seul l’aller-retour pour Mexico.

Pour vous permettre de leur témoigner toute votre gratitude lorsque vous les croisez dans la rue ou dans les meetings pré-électoraux qu’ils semblent démultiplier ces derniers temps, leur portrait figure régulièrement en bonne place du passionnant et tellement surprenant « Orléans Magasine », journal tellement pas de propagande de la municipalité.

Comme le journal doit certainement manquer de place, il est bien rare que soient évoquées leurs riches et nombreuses actions et réalisations en faveur de notre quartier.

Enfin tous, sauf un.

Il en est un effectivement qui semble mériter plus que ses acolytes. L’homme actif à qui nous devons tant, c’est OK, autrement dit Olivier Carré.

Le GPV et les millions d’euros investis par la mairie : c’est lui. Même si une large part des financements n’est évidement pas municipal, mais national … et même si le projet de GPV avait été initié par la précédente municipalité (socialiste, quelle horreur)

Qui vient dire aux Sourciens ébahis et incrédules que l’action de la mairie a sauvé le quartier en à peine deux mandats ?

Qui donc se présente comme le super héros (héraut) local ?


« Super Olivier » prend même La Source comme « mètre étalon » de la diversité réussie.

N’aurait il pas une sorte de grosse idée législative et/ou  municipale derrière la tête ?

Calife à la place du calife, it’s no good, indeed !

4 Commentaires

Classé dans La Source