Les fêtes de Jeanne d’Arc, à La Source …

Comme d’habitude, La Source est la grande oubliée des fêtes Johanniques …

Nos élus locaux de la majorité municipale sont vraiment de bons avocats de notre quartier et ils ont tellement d’initiatives et d’imagination pour lui faire bénéficier des mêmes avantages, charmes et facilités que les autres quartiers plus « centrés ».

N’est-ce pas d’ailleurs la juste contrepartie de l’équité fiscale dont nous bénéficions, ici à La Source ?

Alors ne nous étonnons pas d’entendre quelques grincheux locaux marmonner sur un air de Brassens des trucs du genre … « il est des jours où La Source s’en fout ».

On a les amours qu’on peut n’est-ce pas, comme disait le grand Georges

Mais revenons aux fêtes des autres orléanais.

Qui verront-ils que les sourciens malins n’auront pas l’honneur de rencontrer ?

Un grand guignol invité par not’bon maire !

Le célèbre PPD du journal de 20H de TF1. Une référence s’il en est, dans le domaine de la culture. Mais qu’importe, il est célèbre et connu.

Il est loin le temps où les maires d’Orléans faisaient célébrer leur Jeanne par des présidents de la République en exercice ou des ministres d’État. Après un écrivain corrézien dont l’œuvre la plus marquante, « Maisons de famille« , paru en 1987, a été récompensés par le prix … Kleber-Haedens (excusez nous du peu), un judoka médaillé olympique (et accessoirement gendre d’un autre corrézien qui va bien), voici le présentateur du 20 heure récemment répudié.

Mais il est vrai qu’à l’époque de la télé-réalité, à Orléans, dont la politique culturelle illumine le monde, un PPD peut aisément s’inscrire dans la lignée des Charles De Gaulle (pas le porte avion, l’autre) ou de François Mitterrand (pas Frédéric, l’autre) !

Et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé.

Serge Grouard n’avait-il pas envisagé lui aussi, à l’image de son maître de l’Elysée, de débaucher l’un des symboles de la gauche.

Malheureusement pour lui, l’invitation faite à Robert Badinter n’a pas vraiment convaincu. Ce dernier, flairant le piège grossier, a décliné les fastes d’une si belle récupération.

Comme c’est dommage.

Combien de pics, combien de vilipendes à l’endroit (ou à l’envers d’ailleurs) de la gauche locale n’aurait on entendu au détour d’un conseil municipal, mieux dans la presse locale si prompte à rapporter les propos d’un premier magistrat adepte à son tour de l’ouverture diabolique …

Mais pouvait-il en être autrement ? Comment imaginer que Robert Badinter, un grand homme qui aura marqué son époque, qui sait tenir sa place aux côtés des autres grands hommes du temps, puisse venir se compromettre ici … alors que les Sourciens eux-mêmes sont exclus de la fête ?

4 Commentaires

Classé dans Impots locaux, Jeanne d'Arc, Justice, La Source, Orléans, politique, Robert Badinter, Serge Grouard

4 réponses à “Les fêtes de Jeanne d’Arc, à La Source …

  1. Laudes

    Chaque année la même rengaine…
    Rappelez-nous donc quand Jeanne d’Arc a-t-elle libéré La Source !
    Allez, bon 1er mai à l’Ile Charlemagne et ses célèbres embouteillages.
    Vous devriez aussi nous parler de ce qui se passe au Parc Floral, au parc des Expositions, au Zénith, sur le campus universitaire, au théâtre Gérard Philippe, à la médiathèque Maurice Genevois, et sur les stades et piscine de La Source. Plus l’usine de traitement des eaux, la déchetterie et la station d’épuration flambant neuve. Et bientôt je crois une nouvelle chaufferie. Comme vous semblez l’ignorer, l’argent de vos impôts est largement dépensé sur place !

    J'aime

  2. openlasource

    Peut être cher Laudes radote-t-on, nous les grognons Sourciens.
    N’empêche, quel historien peut affirmer que la pucelle n’a pas traîné ses sabots ou ceux de quelques uns de ses valeureux compagnons sur les terres marécageuse de La Source d’antan ?
    Et puis les arguties sur les impôts, on en a plein le dos dans notre ville hors la ville. Les exemples que vous donnez sont édifiants en diable : c’est sur notre territoire qu’on implante dépotoirs et déversoirs (ou quasiment) avec la déchetterie et la station d’épuration. Mais ces équipements parfois malodorants ne servent-ils pas à toute la commune ? Quant au parc des expositions et le Zénith, que je sache, ils ne sont pas en territoire Sourcien.
    Que nous reste-t-il ? Une nouvelle chaufferie, la belle affaire. Surtout pour la société, sans doute sponsor de l’équipe de basket locale, qui en a hérité par un judicieux et irréprochable appel d’offres. Quand on sait que La Source est l’une des zones françaises les plus propices à l’exploitation de la géothermie (dixit le BRGM, bien placé pour en parler), on peut légitimement s’interroger sur l’utilisation de nos impôts au profit de quelques exploitants forestiers solognots et de la société en question qui, malheureusement, n’est pas spécialisée dans la géothermie, justement.
    Enfin Gérard Philippe et Maurice Genevoix, parlons en. Tiens, spontanément, citez moi un spectacle récemment joué dans l’un qui aura attiré le public orléanais, voire Sourcien, une exposition ou quelque autre animation organisée dans l’autre ?
    Et voila pourquoi votre fille est muette …

    J'aime

  3. RF

    Tiens un revenant. Il y a longtemps qu’il n’avait pas déversé ses déchets sur nos quartier.
    Pour ce qui est des fêtes de Jeanne d’arc, il y a quelques décennies, et oui, même sous d’autre municipalités que celle de gauche, Jeanne défilait avec es troupes dans La Source. Nous avons de films super 8 à disposition.

    J'aime

  4. Sourcien45ls

    @RF: faut nous les envoyer, je suis curieux de voir ça!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s