Après les pieds noirs, les capotes oranges …

Le Modem reviendrait-il en douce, ou en force, dans nos cités sourciennes ?

Si ce n’est pas lui, alors qui habille d’orange le pied des lampadaires rue Henri Troyat.

Et, au fait, à quoi sert cet inélégant habillage de plastique ondulée ?

Peut-être à éviter que les chèvres locales broutent les jolies lumières, ou que les cabots du coins n’y urinent pour marquer leur territoire ?

Poster un commentaire

Classé dans candélabres, développement durable, environnement, GPV, La Source, lampadaires, Modem, Orléans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s