Vies cabossées et miettes d’espoir (préface de Stéphane Hessel)

C’est l’histoire d’un mec … qu’on appelait Toutouille. Un mec qui jouait au foot sur le Butte, à Ingré, dans les années 75. Un mec qui aimait le travail bien fait et qui voulait être le premier dans son domaine.

C’est l’histoire d’un mec qui aimait les fêtes populaires, les manèges … et la fronde.

C’est l’histoire d’un mec qui aime toujours raconter les histoires des autres, de ceux qu’on ne voit pas, ou pas bien … et qui pourtant sont des vies à part entière, pas insignifiantes pour un sous … passionnantes souvent même si, en échange, la vie parfois ne les a pas épargné.

C’est ce qu’on vous racontera ici, sur Openlasource, de jour en jour.

1 commentaire

Classé dans Yves Bodard

Une réponse à “Vies cabossées et miettes d’espoir (préface de Stéphane Hessel)

  1. Pingback: Yves Bodard « Vitas machadas e brejons d’esper » « Rapieta

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s