Quand la police patrouille à La Source, il en reste toujours quelque chose …

A OpenlaSource, on aime bien la police montée.

Heu, non, pas celle-ci

Plutôt ce genre là, réputée respectueuse des citoyens, de tous les citoyens

Ce qu’on aime moins, ce sont les statistiques pipeautées de la soit-disant baisse de la délinquance à La Source, qui arrangent tellement les autorités bienpensantes … et quelques autres naïfs.

Ces statistiques bidonnées, nous on trouve qu’elles sentent la, le …

Mais il paraît que c’est bon pour les cultures. Quoique sur le bitume, les fleurs qui y poussent ne sont pas celles qu’apprécient les puissants qui nous gouvernent …

2 Commentaires

Classé dans Bilan carbone, Délinquance, développement durable, environnement, France, Humour, La Source, lady Gaga, Orléans, Plein air, Police municipale, politique, Sécurité

2 réponses à “Quand la police patrouille à La Source, il en reste toujours quelque chose …

  1. Voice

    Dernier petit acte de délinquance que j’ai pu constater (après avoir reçu la visite de la Police, vendredi matin, pour enquête ) : porte vitrée d’entrée cassée niveau Dalle, sur la même Dalle où se situe le commissariat, visible sans jumelle….
    Il y a peu, c’était la porte d’entrée, niveau rue, qui était cassée (porte vitrée aussi).
    Non, aucun vandalisme, aucune délinquance à La Source.

    J'aime

  2. Bodard

    On a cassé l’action de prévention spécialisée sur le terrain.On a remplacé de l’humain par des caméras.On tue chaque jour un peu plus le travail de remaillage de lien social.On se contente d’agir sur le bâti sans redonner de l’espoir à notre jeunesse.Les vrais voyoux, ce sont nos décideurs,pas ceux que l’on diabolise.
    Et ne me la racontez pas à moi, messieurs les adeptes du tout sécuritaire.
    La réalité de terrain,je la connais.Pour légitimer et reconstruire une action efficace d’éducateurs de rue,cela va prendre du temps;beaucoup plus que le temps d’un mandat.Qui en aura le courage,messieurs les élus?
    Oui, messieurs Grouard,Montillot ,Carré et votre troupe fantassine, je vous accuse d’avoir détruit ce que j’avais avec quelques uns, mis plus de 10 ans à construire!! Un pan de ma vie!!!
    Je suis plus triste qu’amer.
    « Indignez vous, Yves » me répète inlassablement Monsieur Hessel:Est ce suffisant?
    Yves Bodard

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s