La loi du marché est cruelle

Si on a bien retrouvé notre triple AAA à La Source (voir l’article de fond paru le 8 février dernier dans ces mêmes colonnes), c’est le marché qui maintenant fait défaut !

A peine une douzaine de stands, à moitié congelés …

Maintenant, on peut se dire que c’est bon pour la dette. Pas de marchands, pas d’achat. C’est tout bénef !

Mais il n’y avait pas que les commerçants à avoir déserté le marché ce samedi matin. Par moins 6°, les militants de tous bord (enfin essentiellement du Front de gauche et du PS sur le marché de La Source), semblent être aussi un peu refroidis.

Ceux du Front de gauche ont néanmoins joué « subliminal » avec la complicité de l’affichage publicitaire et commercial

L’armée rouge, le cirque de Pékin, comme aux grands jours de l’International

Bon, y’a aussi Goya (« le retour » ?), qui n’a sans doute rien à voir avec un peintre espagnol du XVIIIème un peu révolté…

… contre les troupes d’occupation napoléoniennes particulièrement

Et puis il y a toujours ces « affichages municipaux » curieux.

Par exemple à l’adresse des tout petits, ce panneau indicateur bien bas placé

C’est vraiment pour les tout tout petits… à moins qu’avec les trottoirs verglacés, c’est à quatre pattes qu’il faut y aller ?

Poster un commentaire

Classé dans Accessibilité, école maternelle, Humour, La Source, Marché, Orléans, Panneaux, Pingouins, Plein air

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s