Nom de diou : un pète noyaux au palais du Luxembourg !

Stupeur et putréfaction !

Que nous apprend une brève passée presque inaperçue dans le canard local en fin de semaine dernière ?

La société hilairoise des pètes noyaux compte désormais un nouveau membre, et d’honneur s’il vous plait, en la personne du Président de la Commission des Lois du Sénat français, Jean-Pierre Sueur himself !

Mais qu’est-ce donc qu’un pète noyaux, vous direz-vous ?

Eh ben, a priori, déjà un amateur de cerises, spécialité de la réputée commune de Saint Hilaire Saint Mesmin ( à ne pas confondre avec Saint Hilare, protecteur de la confrérie des clowns, et sans les mains, qui peut faire mal aux dents en cas de chute).

Mais ce que nous ignorions jusqu’alors, c’est que de surcroît, il convenait de « péter » les noyaux desdites cerises pour pouvoir accéder au Saint des Saints de Saint Mesmin.

A défaut d’avoir été initié dans cette confrérie quasi-secrète, dont le recrutement doit probablement faire l’objet d’une sélection draconienne, Openlasource a supputé que c’était … avec les dents qu’on devait péter les noyaux en question.

Avec une admirable conscience professionnelle, notre reporter spécial, photographe stagiaire habituel, s’y est donc employé sans délai, pour voir comment ça faisait.

Il est désormais à la recherche d’un bon … professionnel de la santé habilité à pratiquer l’art dentaire  (autrement dit un chirurgien dentiste) pour colmater les premières brèches rapidement apparues dans son jovial sourire.

L’opération devrait bien se passer …, mais il ne faut pas mésestimer la dent qui reste.

Quand il sera remis de ses émotions, il préférera sans doute intégrer la confrérie des arracheurs de queues de cerises … société savante certes moins courue par le Gotha politique, mais dont les effets sur la dentition comme sur la digestion sont aussi de moindre ampleur.

3 Commentaires

Classé dans La Source

3 réponses à “Nom de diou : un pète noyaux au palais du Luxembourg !

  1. Papy barbu

    Espérons pour JPS qu’il ne ressemblera pas au reporter spécial photographe stagiaire habituel d’ici quelques mois de pratique du pétage de noyaux. Cela ferait désordre au palais du Luxembourg.

    J'aime

  2. REGIS REGUIGNE

    Seuls les NATIFS d’ Olivet peuvent être dénommés :  » pètes noyaux  » .
    Vous savez , ce sont ceux qui , nés dans la  » cité des cerise « , ( l’ autre surnom d’ Olivet est : Venise des bords du Loiret ) , mangent les cerises puis … pètent les noyaux .
    Le sobriquet de  » pète noyau  » est en voie de disparition car , de nos jours , les naissances sur le territoire d’ Olivet sont rarissimes , la commune n’ a pas de maternité …
    Paroles d’ un authentique  » pète noyaux .

    J'aime

  3. CB

    Super!!
    Je viens d’apprendre que je suis une pète noyaux……

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s