Super le nouveau tram à Orléans … ou pourquoi n’y a t il pas de tram aujourd’hui à La Source ?

Les conducteurs du tram sont en grève.

C’est la conséquence d’un conflit qui dure depuis un mois et qui oppose le personnel de la Semtao à son président.

Décidément, ce n’est pas une « bonne passe » pour l’ancien candidat député toujours président de L’Agglo d’Orléans, C.E. Lemaignien.

Peut-être ce ce blocage est-il d’ailleurs lié au comportement un peu … hautain (méprisant disent certains) qu’il semble avoir vis à vis des salariés.

A l’origine, la nouvelle DSP (délégation de service public), qui débutait en janvier dernier et qui avait été négociée très favorablement … pour la société prestataire (Keolis).

Quant aux intérêts des usagers des transports urbains orléanais et des salariés, c’est une autre affaire.

C’est en effet la perte de quelques acquis sociaux à l’occasion de la mise en oeuvre de ce contrat qui est à l’origine du petit différent entre le président et ses collaborateurs et néanmoins conducteurs.

Surprenant non ?

Petit rappel factuel :

  • 2011, la nouvelle nouvelle DSP est emportée par KEOLIS (filiale de la SNCF). L’offre de la société TRANSDEV (filiale de la Caisse des dépôts et consignations) qui gérait la Tao (ex Semtao) depuis 34 ans est jugée moins pertinente.

Auparavant, à l’occasion de l’arbre de Noël du mois de décembre 2010, le futur candidat député battu, et présentement président de l’Agglo, s’était déclaré très soucieux du maintien intégral des acquis sociaux des salariés, quel que soit le choix de la société repreneuse, dans le cadre de la future Dsp.

Comment faire confiance à un avocat ?

A peine la nouvelle DSP installée en 2012, la nouvelle direction cherche en effet à remettre en cause les avantages des salariés, et en particulier les rythmes travail.

Pourquoi une telle mobilisation ?

2 raisons principales :

  • l’impression d’avoir été trahi par l’Agglo, qui a renégocié la DSP sans ignorer que les conditions posées par Keolys entraineraient des coupes graves dans les accords sociaux
  • la certitude que ce n’est que le début d’une régression progressive de la qualité du service public des transports urbains à laquelle les salariés sont attachés

Un autre exemple à venir, inquiétant pour les Sourciens, la diminution du nombre de trams et de bus aux heures de pointe entre La Source et le reste du monde (orléanais).

A suivre donc, avec attention et … attention les dégâts.

Poster un commentaire

Classé dans La Source

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s