Archives mensuelles : septembre 2012

Maison de maçon ?

Ou une maison de béton ?

L’avenir du quartier et du GPV va donc se décliner à la mode Bouygues immobilier.

Est-ce rassurant ?

« Laise béton », comme disait Renaud, s’il nous construit une maison sur le modèle de celle de son modeste et pas mégalo du tout siège social

Faut bien vivre un peu par temps de crise.

5 Commentaires

Classé dans Art, Autonomie, développement durable, environnement, GPV, La Source

Livraison été 2011…

… ou 2012, ou 2013, ou plus si affinité ?

Tout n’est donc pas parfait dans le monde merveilleux du GPV d’Olivier Carré ?

La crise du logement social ne sévissant pas dans l’agglomération orléanaise, la non mise à disposition de ces logements sociaux construits dans le cadre du GPV de La Source ne pose sans doute aucun problème.

On n’ignore pas que la suspension de ce programme est lié aux difficultés d’un des entrepreneurs … mais tout de même, tout cela traîne un peu, beaucoup, passionnément, …

Vivement l’été.

Poster un commentaire

Classé dans Agglo, CMA, développement durable, GPV, La Source

Heureusement qu’OpenlaSource est plus lisible …

… que les affiches de l’Open d’Orléans

Chapeau à l’artiste qui a conçu des affiches aussi explicite. Sachant qu’avec autant de prestigieux sponsors, il n’a pas du faire ça à l’œil !

Pour information, il s’agit d’un tournois de tennis … mais chut, c’est un secret.

A moins qu’il ne s’agisse que d’une rumeur.

On est à Orléans tout de même.

Poster un commentaire

Classé dans La Source

Elle pousse la chaufferie …

… mais pour le moment, il n’y a pas vraiment beaucoup de bois.

C’est plutôt d’acier et de béton.

Et même de turbines à vérifier de près …

Mais du bois, pas encore.

En tout cas, la construction est impressionnante.

2 Commentaires

Classé dans Art, Bilan carbone, développement durable, Géothermie, La Source, lady Gaga, Louis Mariano, Madona, Orléans, Sexe

Végétaline, végétalinasion, végétalisation… à la mode orléanaise

Si lundi c’est ravioli, dimanche, c’est … frites avec la poule au pot (ou plutôt au four), du bon roi Henri.

Et pour les frites, c’est … végétaline

Végétaline ?
Avec l’esprit d’escalier qui anime les rédacteurs d’Openlasource, l’occasion était belle d’aller voir où en étaient les murs végétalisés de notre beau quartier.

C’est certes un peu tiré par les cheveux, mais pour ceux qui auraient eu du mal à suivre, on reprend : végétaline, végétalination, végétalisation…

Hors donc, où en sont les murs végétalisés de La Source ?

Celui de la résidence des Genêts, élégant et architecturalement osé

C’est pas mal, n’est-ce pas ?

Et au pied des immeubles …

… une petite plante s’est échappée des bacs et s’est fixée sur « l’aire de jeux » pour les enfants (?), au pied de l’immeuble !

Et celui de la salle des sports, place du Minouflet

En progrès, mais peu mieux faire

L’automne est arrivé (ou presque) et les herbes folles végétalisent aussi les terrains vagues encore nombreux au cœur du GPV

1 commentaire

Classé dans La Source

Sir, le GPS nous prend pour un con…

Vue, avenue de Concyr, sur le tableau de bord du véhicule de fonction du rédacteur en chef d’Openlasource

Quand on vous disait qu’on nous prenait parfois pour des c…

Bon, on va penser à changer de Gps.

Au fait, d’où vient ce nom que tronque notre ordinateur de bord malpoli ?

 » Le domaine de Concyr était anciennement une propriété privée de plus de 400 ha. Parmi ses champs et ses boisements, elle comptait une ferme et un vaste château.

Acquis par la Ville d’Orléans et le Département du Loiret en 1961, ce domaine fut pour partie destiné à la construction pavillonnaire. Mais l’entrée de l’ancienne propriété marquée par une allée plantée fut conservée. Elle donna alors naissance à l’actuelle Allée des Sapins dont les 330 Douglas, conifères qui ne sont pas des sapins (abies) mais des pseudotsugas, jalonnent les 1500 mètres.

D’une taille remarquable, plus de 25 mètres de haut pour la plupart d’entre eux, ces Douglas ont pourtant moins de cent ans.

Quelque peu affaiblie, cette plantation est progressivement renouvelée au sud par des sapins de Nordmann plus adaptés au site. »

Source : http://tourisme-orleans.com/fr/orleans-decouvrir-orleans/71-parcs-et-jardins-10-15.html

… mais ceci ne nous dit pas d’où vient le nom de Concyr !

Savants lecteurs d’Openlasource, à vos commentaires…

1 commentaire

Classé dans La Source

Le changement c’est pour quand ?

Témoignage de Marie, lectrice assidue d’Openlasource, confrontée à quelques misères, inquiétantes néanmoins :

« Aujourd’hui, je suis allée au commissariat de La Source pour déposer plainte contre une personne qui nous harcèle (le mot est faible) depuis plusieurs mois. Un vendredi?!!!

 

Ça leur paraissait du domaine de l’impossible. Ils m’ont envoyée à la Gendarmerie de Saint Cyr en Val qui m’a renvoyée au commissariat de La Source !!!

 

Bref! je fais bien la balle de ping-pong!

Résultat: pas de signalement et le mec peut continuer impunément… »

Allez Manuel, encore un effort pour remettre la police de proximité … des citoyens, dans les esprits des forces de l’ordre pour commencer.

Poster un commentaire

Classé dans La Source

Déjà la neige …

… carbonique.

Mais surtout la nuit, comme nous le communique un lecteur attentif :

Et son commentaire, pour expliquer tout cela :

« Bonjour à la Dream team de journalistes Sourciens !

Quelle ne fut pas ma surprise quant en partant ce matin à 6h faire mon footing je vis de la neige à la sortie du parking rue carnot. Je pensai : mince l’été fut court mais de là à ne pas avoir vu l’automne et être en hiver, quand même ! Mais je revins à la réalité en comprenant qu’une voiture avait brûlé ! Sinon il parait que la délinquance baisse dans notre quartier selon la municipalité !

Désolé pour la photo j’ai fait avec mes moyens sur le moment »

5 Commentaires

Classé dans La Source

Dis moi pas qu’c’est pas vrai ? y vont faire un « Rockumentaire » à Orléans ?

Alors là, oui, pour une fois, ça va rayonner sec.

L’association Cent Soleils, créée en 2001 par trois réalisateurs de la région Centre pour promouvoir le cinéma documentaire, propose  d’explorer le monde du rock par le biais du cinéma documentaire d’auteur et de montrer comment le rock est un reflet de notre société.

Elle organise des concerts et des rencontres avec des auteurs de films, explore un autre cinéma aux formes originales du fait de sa proximité avec l’univers du rock,  et envisage de nouvelles formes de projections alliant musique et cinéma.

C’est chouette, non ?

Cette action implique un large partenariat dont les principaux acteurs spécialistes et programmateurs de la musique en région Centre : l’Astrolabe, Radio Campus Orléans, Fraca-MA, le Bouillon à l’Université d’Orléans La Source, le 108 et l’association Défi.

Dis moi pas qu’c’est gratuit ?

Hé ben si … les participations sont libres. Renseignements au 02 38 53 57 47 ou sur www.imagesdupole.org

Et le sacré programme est le suivant :

  • vendredi 28/09 à 19h ouverture avec le traditionnel Apéraudio au 108. Émission de radio campus en direct + concerts de « Jack Dupon » et « Necrofist » + projection
  • samedi 29/09 à 15h30 conférence sonore au 108 : « Le rock dans tous ses états » menée par Shoï Lorillard et Karl Verdot et à 20h projection à la Maison des Arts et de la Musique de « Nous, enfants du rock » documentaire de Michel Vuillermet (1992, 84 min)
  • mardi 02/10 à 20h, projection à l’auditorium Marcel Reggui de la médiathèque d’Orléans du film : « Hardtimes Killin’Floor Blues »  documentaire de Henri-Jean Debon (2007). Portrait intimiste de Jeffrey Lee Pierce en présence du réalisateur Henri-Jean Debon
  • jeudi 04/10 à 19h, carte blanche à l’association Défi. Hommage à Joe Strummer (concert + projection du film : « Joe Strummer, The Future Is Unwritten » documentaire de Julien Temple (2007, 123 min)
  • vendredi 05/10 à 19h, projection au Musée des Beaux-Arts du film « Les chats persans » de Bahman Ghobadi.  Les chats persans » montre sous un jour inédit une jeunesse iranienne en quête de liberté. Tourné dans l’urgence en 17 jours, sans autorisation, le réalisateur suit à Téhéran, deux jeunes musiciens à peine sortis de prison, Ashkan (Ashkan Koshanejad) et Negar (Negar Shaghaghi) en quête d’un visa pour l’Europe. Au long d’un film aux allures de documentaire, où tous les acteurs jouent leur propre rôle,  Ghobadi lève le voile sur l’extraordinaire bouillonnement culturel, clandestin car vigoureusement réprimé, de la jeunesse iranienne
  • mardi 09/10 à 20h, projection au 108 des films « Twenty Yeah ! 20 ans de rock à Orléans » de Eric Martinen – Ange 13 (2005, 15 min) et de « 93 la belle rebelle »  documentaire de Jean-Pierre Thorn
  • mercredi 10/10 à18h30 à l’Astrolabe « Zinc à neuf », concert du groupe  « Microfilm » (http://www.microfilm.tv/)

  • jeudi 11/10, à 19h30 au Bouillon (Université à La Source) concert du groupe rock orléanais « The Radio Charlie » et à 21h, projection de « 24 hour party people » fiction-documentaire de Michael Winterbottom (2002, 117 min). Histoire du label anglais factory suivie d’une soirée Mix-Rock par Ali M’Fantom & Drustan. « 24 hour party people » : Manchester, 4 juin 1976. Après un mémorable concert des Sex Pistols, Tony Wilson, animateur de la chaîne Granada, fonde avec ses comparses Alan Erasmus et Rob Gretton un label qui va révolutionner la scène musicale anglo-saxonne, Factory Records. En 1982, ils remettent le couvert en inaugurant une immense boîte de nuit, l’Hacienda, qui deviendra le foyer tumultueux de la techno européenne

  • mardi 16/10 à 20h, projection à l’auditorium Marcel Reggui de la médiathèque d’Orléans de « You »ll never walk alone » documentaire de Jérôme de Missolz et Evelyne Ragot (1992, 90 min)
  • jeudi 18/10 à 20h30 concert au 108 du groupe punk « Pierre et Bastien »
  • vendredi 19/10 à 20h, clôture et projection à la salle de l’Institut de « Gimme shelter » documentaire des frères Maysles et Charlotte Zwerin (1970, 91 min) en présence de l’écrivain François Bon

LES PARTENAIRES

L’ASTROLABE

Scène de musique actuelle d’Orléans qui est gérée par l’association Antirouille. Elle a pour objectifs de favoriser l‘accès à la culture pour le plus grand nombre, de développer et d’accompagner les initiatives culturelles facteurs de lien social, de contribuer au développement culturel du territoire. Ces volontés se déclinent en une proposition mariant un reflet de l’actualité des musiques actuelles avec une identité qui se conforte tant localement qu’au niveau national.

L’Astrolabe comprend deux salles, l’une d’une capacité de 620 personnes et l’autre d’une capacité de 220 personnes.

RADIO CAMPUS ORLÉANS

Radio locale qui existe depuis 17 ans à Orléans, regroupe 80 personnes étudiantes ou non dont une cinquantaine d’animateurs musicaux et une quinzaine de journalistes. Radio Campus propose une alternative musicale loin des réseaux commerciaux, informe les auditeurs sur l’actualité régionale, participe à des concerts grâce aux retransmissions en direct.

Radio Cambuse, plutôt réputée pour ses concerts classiques décalés

FRACAMA : Fédération Régionale des Acteurs Culturels et Associatifs – musiques actuelles. La Fraca-Ma s’est donnée pour objectif de favoriser le développement et l’accès à tout ce qui fait la richesse des cultures actuelles en région centre.

LE 108 : collectif 108 – Maison Bourgogne est une association loi 1901 regroupant une trentaine d’associations professionnelles dans le secteur culturel. Lieu d’administration et de production, où la mutualisation des moyens et l’échange des ressources sont de mise, trois salles de près de 100m2 sont réservées à la Création. La Maison Bourgogne n’est pas un espace de diffusion, cependant les énergies sont telles que nombre d’expositions, de lectures publiques, de concerts, de rencontres professionnelles y sont proposés chaque année. Les compagnies et artistes qui évoluent dans ces espaces proposent souvent des « work in progress », un résultat du travail mené, ouvert aux discussions. La facilité à échanger et se rencontrer en étant dans une même maison amènent aussi des mini évènements collectifs et des rendez-vous réguliers du réseau culturel local.

L’UNIVERSITÉ D’ORLÉANS : Le Bouillon, centre culturel de l’université d’Orléans, avec un théâtre et une salle de concert de 160 places chacun, accueille une programmation couvrant de nombreux domaines artistiques : théâtre, danse, cinéma, musiques actuelles et classiques, rencontres littéraires… Sans oublier des conférences, des expositions et des événements organisés par les associations étudiantes.

Et les partenaires financiers  : Crédit Mutuel, DRAC Centre, Conseil régional du Centre, Ville d’Orléans, SNCF

… et Openlasource qui assure une super publicité gratuite.

Poster un commentaire

Classé dans La Source

Fiesta La Source…

Non, non, pas « sieste à La Source », mais bien « Fiesta La Source ».

Préparez vos habits du dimanche et vos souliers vernis pour aller guincher, danser, chanter, voir, se faire voir, découvrir, se découvrir, causer, parler, jouer, marcher, se promener, vider les greniers, remplir les garages, se nourrir, boire, vendre, acheter, … et pourquoi pas faire la sieste au final.

 

Poster un commentaire

Classé dans La Source