Archives mensuelles : octobre 2012

Elle est belle, elle est grande, la politique culturelle municipale

Voici ce qu’on peut lire sur les panneaux électronique d’affichage municipal à La Source ces jours ci :

On espère seulement que ce soutien municipal à un philanthrope belge, artiste interprète et grand prêtre du show bizz international, rapporte quelques royalties à not’bonne ville. La publicité commerciale n’est généralement pas gratuite, n’est-ce pas ?

Cela permettrait, par exemple, de réduire les taxes d’habitation des Sourciens grincheux.

Et comme l’affichage municipal est un instrument privilégié de la communication de la mairie, on s’amusera à y lire aussi le message suivant :

« L’amangement » est sans doute une nouvelle façon d’accommoder les restes (ici les abords de Montesquieu) ?

Bon appétit messieurs dames.

1 commentaire

Classé dans La Source

La Source champignonne…

Ils sont beaux

Ils sont gros

Ils sont nombreux par ce temps pluvieux

Mais ils peuvent aussi être dangereux

Agarics champêtres (autrement dit savoureux « rosés des prés ») ou agarics jaunissants (pas bon du tout) ?

Alors, pas d’omelette sans garantie des autorités mycologiques ou pharmaceutiques. Conseil de pingouins sourciens.

Elle est si jolie petite, si élégante plus grande et terriblement toxique, l’amanite tue mouche

Un prochain article vous proposera une recette de cuisine pour savourer les vrais bons champignons de notre quartier privilégié.

Poster un commentaire

Classé dans La Source

Le massacre des pingouins : la suite

De notre envoyé spécial, le célèbre Pingouin barbu de La Source, en direct d’Australie

« Pendant que d’autres s’ébattaient joyeusement aux fêtes du cinquantenaire du quartier, l’envoyé spécial d’Open La Source dans l’hémisphère sud recherchait le fin mot de l’affaire sur les massacres des pingouins à l’île kangourou en Australie du sud.

Les faits sont exposés dans l’article d’Open La Source du 3 Septembre 2012. Je me suis donc rendu sur le site dans l’île Kangourou au centre des pingouins afin de rencontrer les parties concernés.

C’est de nuit à la lueur de torches à la lumière rouge que j’ai pu observer les pingouins. Les pingouins adultes partent à la pêche  et rentrent à la nuit tombée pour nourrir les jeunes. Il est fortement déconseillé d’utiliser un autre éclairage, ceci justement afin de ne pas alerter les otaries qui pourraient en profiter pour attaquer les pingouins adultes à leur retour de la pêche.

Il est vrai que les otaries qui vivent dans les environs attaquent les pingouins, mais ces actes délictueux ne sont pas nouveau. Les deux espèces cohabitent depuis longtemps et l’un à toujours été le prédateur de l’autre et même si l’on peut le regretter (en tant que pingouins sourciens), c’est la loi de la nature.

A La Source, nous avons aussi nos otaries qui cherchent à nous détruire. Fort heureusement, à la différence avec nos amis pingouins australiens, nous nous sommes organisés pour résister.

Les personnes rencontrés reconnaissent que  ce phénomène existe mais que tout est mis en œuvre pour protéger les pingouins nains.  Si la population pingouinesque est en diminution, ces personnes prétendent que les otaries n’en sont pas les seules responsables. Il m’a été dit que la pollution, ici aussi, faisait des dégâts auprès des jeunes pingouins.

Malheureusement, le temps sur place m’étant compté et devant terminer mon périple dans l’île puis retourner voir les pingouins sourciens, je  n’ai pu  approfondir ce sujet. »

***

Note des rédacteurs en chef : faudrait quand même pas prendre l’association des amis d’Openlasource pour une tirelire. Nous ne financerons certainement pas un 2ème voyage à notre envoyé spécial, pour approfondir le sujet. Non mais !

 

 

Poster un commentaire

Classé dans La Source

Invités d’honneur au 50 ans de La Source

Comme le fait justement remarquer François, dans un commentaire récent, la rouge fanfare municipale d’Orléans à fait sonner trompettes, battre tambours et résonner hautbois, non pas pour une mais pour les  trois invités Sourciens d’honneur du colloque sur les 50 ans de La Source :

  • Marie Hélène de Robien (d’Harcourt), ancienne travailleuse sociale et Directrice du Centre Social de La Source. Dès la naissance du quartier, aux débuts des années 60, elle avait été nommée par la municipalité pour s’occuper de l’action sociale à La Source.
  • Anne Lauvergeon, bien sûr, dirigeante d’entreprises, qui a su parler très simplement de son enfance et de son adolescence dans le quartier.

Mais aussi

  • Pierre Yves Bény, gymnaste, 5ème aux jeux d’Athènes en 2004, finaliste avec l’équipe de France aux jeux Olympiques de Londres cet été, dont on fête son jubilé aujourd’hui, et qui a su démontrer que l’excellence sportive et académique peuvent être mêlées de front.

Concernant notre jeune champion de gymnastique, vous pouvez encore aller admirez son art, pas plus tard qu’aujourd’hui

Poster un commentaire

Classé dans Anne Lauvergeon, La Source

Pour qui était la fanfare ?

Tout de rouge vêtue, la fanfare municipale cornait et tambourinait à cymbales rabattues à la sortie des participants du colloque sur le cinquantenaire de La Source à la Fac de Lettres samedi en fin d’après-midi

Mais en l’honneur de quel(les) prestigieu(se)x invité(e)s, tout ce raffut ?

Notre invitée surprise peut-être ?

3 Commentaires

Classé dans Anne Lauvergeon, La Source

Quelques nouvelles photos de notre cinquantenaire

De jeunes et sportives danseuses traditionnelles turques aux costumes chamarrés

Notre ami Robert de la Confédération nationale du logement, qui est venu tâter un peu les pingouins

Yamaha, ce ne sont pas que des motos… c’est aussi un clavier (à ne pas confondre avec une table à repasser), et surtout une musicienne de qualité

Une vue d’ensemble de la salle de sport opportunément transformée en hall des expositions (et qui a permis aux associations d’être mises à l’abri des tourments du ciel)

Après les danseuses et chanteuses comoriennes (vues dans un article précédent), voici les hommes…

Le stand des amis du Cambodge, l’une des 70 pays représentés à La Source

Et si le cœur vous en dit, direction les jardins ouvriers

***

Et un grand merci aux organisateurs de cette fête, et particulièrement à Jean Marc Schneider, l’initiateur et le maître des cérémonies.

1 commentaire

Classé dans La Source

Les Pingouins Sourciens sur Radio campus : dis moi pas qu’c’est pas vrai ?

Rappelez-vous, c’était en décembre 2009.
Le président de l’époque, un certain N. Sarkozy, revendiquait la fonction de DRH (directeur des ressources humaines) du PS
Les temps ont bien changé.
Maintenant ce sont les PS (les Pingouins Sourciens) qui vont s’occuper de mettre de l’ordre (et sans doute un peu d’humour) chez les « Jeunes populaires ».
Pour vous en convaincre, il vous suffira d’écouter « A bâtons rompus » sur Radio Campus, ce soir de 19 à 20h.
« A Bâtons Rompus, l’Émission de Radio Campus Orléans accueille ce soir deux jeunes pousses de l’UMP, Michael Vaqueta, candidat à la présidence des Jeunes populaires et Matthieu Schlesinger membre du collectif « La Boîte à idées » porteur d’une motion au prochain congrès du Parti.
Nous écouterons également une interview plutôt décalée de Marcel et Georges, blogueurs sur OpenLasource, rencontrés des événements de ce week-end marquant les 50 ans du quartier.
De 19H à 20H sur le 88.3 FM et le www.orleans.radiocampus.org« 
Garde àààààààà vous !

Poster un commentaire

Classé dans La Source