Pour qui était la fanfare ?

Tout de rouge vêtue, la fanfare municipale cornait et tambourinait à cymbales rabattues à la sortie des participants du colloque sur le cinquantenaire de La Source à la Fac de Lettres samedi en fin d’après-midi

Mais en l’honneur de quel(les) prestigieu(se)x invité(e)s, tout ce raffut ?

Notre invitée surprise peut-être ?

3 Commentaires

Classé dans Anne Lauvergeon, La Source

3 réponses à “Pour qui était la fanfare ?

  1. François Reisser

    Cette aubade était destinée de tous les citoyens, habitants, élus, mais aussi aux invités surprises.
    – Mme Marie Hélène de Robien (d’Harcourt) ancienne travailleuse sociale et Directrice du Centre Social de La Source, elle qui dès la naissance du quartier, aux débuts des années 60, avait été nommée par la municipalité pour s’occuper de l’action sociale à La Source. Absente pour raisons de santé, son message lu par Marguerite Charlier et les retrouvailles du Docteur Latouche avec les « pionniers » furent très émouvants.
    – Anne Lauvergeon, bien sûr, dirigeante d’entreprises, qui a su parler très simplement de son enfance et adolescence dans le quartier.
    – Pierre Yves Bény, gymnaste, 5ème aux jeux d’athènes en 2004, finaliste avec l’équipe de France aux jeux Olympiques de Londres cet été, dont on fête son jubilé aujourd’hui, et qui a su démontrer que l’excellence sportive et académique peuvent être mêlées de front.

    J'aime

  2. bodard

    La Fanfare?……..Pour ceux qui fanfaronnent ,non?
    Pour Serge,Grouard,Olivier Carré,Florent Montillot ou le maire désigné de La Source(je me rappelle pas de son nom,c’est pas Ricoud,lui c’est l’élu des urnes,bref ..) pour l’ensemble de leur oeuvre.
    La Source est aujourd’hui ressentie,vécue, comme un quartier où la politique de stigmatisation et du tout sécuritaire à toute sa place,où le GPV n’a pas été accompagné par ses habitants mais subi ,un quartier dont les penseurs à sa création voulait en faire un lieu du lien social,du tout piéton pour que l’on se rencontre et qui va devenir,dévisagé un lieu d’habitat individuel,de repli sur soi où on érige des clôtures et on casse ce lien précieux à l’autre.
    -« La Source » d’Orléans;Ha oui….la ville des arrêtés anti-tout,les caméras de surveillance car elles ne protègent de rien,les » balances » euh,blousons rouge puis vert qui rapportent de l’info pour mieux contrôler.
    -La Source,lieu de pèlerinage des ministres sous Sarko(plus visité que le zoo de Beauval) mais l’animal Sourcien est moins docile.Il griffe,grogne,s’échappe et mord parfois mais juste pour repousser l’agresseur; jamais pour attaquer.
    Voilà comment on parle de La Source et ce que l’on a semé et fait germé dans la tête des gens,ceux qui n’y ont jamais mis les pieds et qui « boivent » les clichés dans le poste de la télé,le cul au chaud dans leur canapé.
    C’est pas ça,La Source!!!!
    En ce sens,la « résidentialisation » est un échec,une erreur grave,une réalisation technocratique qui ne correspond plus aux aspirations des habitants et veut sonner le fin du vivre-ensemble.
    Objectif,contrôler,surveiller!
    Mais La Source a tellement d’autres trésors,une richesse humaine,un tissu associatif vivant,actif,une capacité de résister qu’elle fera tomber ses clôtures…d’abord dans les têtes!!!
    Trop visionnaires à sa création…. car ce quartier a été construit à l’époque de la voiture- reine mais aujourd’hui,au moment où on doit repenser notre rapport à l’automobile,on a construit, de partout sur le quartier des artères et des rues qui sillonnent le quartier.Pas de voie piétonne ou cyclable digne de ce nom,aucune vision d’avenir.
    Un bon coup de pinceau qui n’a donné du travail à aucune petite entreprise du coin ni d’embauche en terme d’insertion à des habitants du quartier,beaucoup de destruction,quelques miettes d’espace culturel,le changement de noms des rues,aucun lieu pour les ados et et cela suffira à endormir le Sourcien,pensent il.
    Erreur grave!
    Vous savez vous pouvez refaire le nez d’un mendiant qui tend la main,il sera toujours aussi pauvre mais avec une gueule un peu plus acceptable!
    On dit aussi que le plus belle des cages ne nourrit pas l’oiseau et ma grand-mère disait que « quand les fils s’emmêlent,les marionnettes sont rarement responsables ».
    Nous, guignols Sourciens,on veille!!
    On a donc mis un peu de couleur à la misère car l’absence de perspective,le peu d’espoir ,la convivialité que l’on veut « taire »,les commerces que l’on détruit,le travail et les sous qui manquent et la promotion de la politique du tout-sécuritaire comme réponse à cette réalité,ça vaut bien le déplacement d’une fanfare,non?
    On a donc mis un pognon fou pour réhabiliter l’habitat social et ce n’est pas un cadeau,amis Sourciens: c’est un dû!!!
    Pas la peine de sacraliser nos élus…Ils vous le doivent!
    Certains locataires ont déjà payés deux fois le prix de leur logement et au moment où on prône l’accessibilité,au logement,j’avais proposé comme pour une voiture en location vente de permettre à ceux qui le souhaitaient de devenir moyennant un prix « correct » propriétaire de leur logement.Voilà un projet ambitieux.
    On se donne rendez-vous dans dix ans et si une vraie politique de l’humain n’accompagne pas ce projet d’amélioration du bâti ,à nouveau les technocrates de tout poil viendront nous expliquer ,eux!
    Tous ces élus,maître d’oeuvre d’un chef d’oeuvre en péril ne seront plus là pour nous rendre des comptes/contes et nous?
    Ben ,on sera là,on l’a toujours été;un peu plus vieux,un peu plus buriné.
    Alors si cette fanfare,ce n’était pas pour fêter ceux qui fanfaronnent,c’était peut-être pour faire chanter les coeurs de ceux qui aiment vraiment La Source .
    Ils se reconnaîtront.

    Moi,je suis un piètre musicien et même du pipeau je ne sais pas jouer.
    Je ne serai donc jamais élu comme ceux que j’ai évoqués mais si je peux faire entendre une petite note dissonante dans cette belle harmonie,je vais pas m’en priver.
    Tiens,peut-être vendredi 26 Octobre sur France 3 lors de la diffusion du reportage sur La Source à l’occasion de son demi-centenaire où je suis invité sur le plateau……

    J’ai été long mais les pingouins car il y en a à La Source, me pardonneront cette longue glissade,ce dérapage…contrôlé!.

    Yves Bodard

    J'aime

  3. bodard

    Il fallait lire »:les technocrates de tout poil viendront nous expliquer,eux!qu’il n’ y sont pour rien »
    Yves Bodard

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s