Archives mensuelles : novembre 2012

Orléans a un orchestre

… et l’orchestre un chef.

Il s’appelle Jean-Jacques Kantorof, et est en train de donner à la ville d’Orléans un orchestre symphonique digne d’une grande métropole.

Intrigué par l’article élogieux paru sur l’excellent Magcentre ( http://www.magcentre.fr/enchantement-de-feu-avec-lorchestre-dorleans-dirige-par-jean-jacques-kantorow/), l’un des rédacteur d’Openlasource a voulu écouter de ses propres oreilles la nouvelle prestation du « symphonique d’Orléans ».

C’était samedi soir au théâtre d’Orléans.

(Photo d’archive)

Toujours aussi difficile de stationner à proximité du théâtre un soir de représentation. Quand on est Sourcien, on a pourtant guère le choix du mode de transport pour aller « à la ville » (celle d’à côté de La Source), tant les transports collectifs sont indigents ou simplement trop lents pour nous permettre de « profiter » des strass et paillettes de la grande ville. Donc, on prend sa voiture … et on le regrette après avoir fait 3 tours de parkings des mails saturés. Alors on se gare, mal, sur un trottoir que n’emprunterons de toute façon pas les piétons dans ce faubourg désert.

Rachmaninov et Berlioz au curieux programme consacré au … diable et au bon dieu !

Ravissement et envoutement à la clef.

C’est un beau métier chef d’orchestre, qui consiste à émouvoir, et c’est une belle chose, un orchestre, quand il s’envole dans les nuages.

Et puis, il y avait un gamin de 15 ans, déjà virtuose sur son piano. Magnifique.

Évidemment, quand on se prénomme Alexandre, ça prédispose à de grandes conquêtes. Et quand on s’appelle Kantorov, c’est dans l’univers de la musique que ça se passe.

Un grand bravo et une invitation aux Sourciens. Allons y aussi… en attendant que l’orchestre symphonique d’Orléans, sous la baguette de Monsieur Kantorov, nous honore de sa présence dans notre ville à nous.

Poster un commentaire

Classé dans La Source, Orchestre symphonique d'Orléans

Empreinte carbone majeure à La Source

En attendant la mise en production de la centrale à bois de La Source, réputée plus écologique que les traditionnelles centrales au fioul ou au gaz… mais beaucoup moins que la solution de géothermie que la municipalité a refusé d’étudier sérieusement, notre nouveau centre Beaubourg, prend manifestement beaucoup d’avance … en terme de consommation d’énergie.

C’est un véritable arbre de Noël qui illumine l’avenue Concyr toutes les nuits, avec force dépenses énergétiques et électriques.

Mais au fait, à quoi sert cette illumination nocturne ?

Nota :

On appelle “empreinte carbone” la mesure du volume de dioxyde de carbone (CO2) émis par combustion d’énergies fossiles, par les entreprises ou les êtres vivants. On estime qu’un ménage français émet en moyenne 16,4 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) par an. Il est, dans ses usages privés de l’énergie, directement responsable d’une partie des émissions de dioxyde de carbone (CO2) à l’atmosphère.

Le calcul de son empreinte carbone aide à définir les stratégies et les solutions les mieux adaptées à chaque secteur d’activité et de participer ainsi plus efficacement à la diminution des émissions de gaz à effet de serre. Le calcul de l’empreinte carbone permet aussi de compenser ses émission de CO2.

Poster un commentaire

Classé dans Bilan carbone, développement durable, Ecologie, Géothermie, La Source, Orléans

En tout cas, ils s’y emploient …

Que d’activités soudain à La Source, ce vendredi 9 novembre …

A défaut d’avoir trouvé (*) à employer les jeunes Sourciens sans emploi sur le plus grand chantier de France (l’hôpital), la municipalité et ses dépendances (Agglo), se dépensent sans compter pour orner notre quartier d’une nouvelle belle maison. Nous avions déjà celle de la Justice, celle des associations (pas facile d’emploi d’ailleurs), voici celle de l’emploi (justement).

La première pierre devrait être ainsi bien arrimée, avec tant de prestigieux maçons à son chevet !

Pour information : la Maison de l’emploi se situera à l’angle de l’avenue de la Bolière et de la rue Romain Rolland.

(*) Nota pour l’hôpital : l’appel d’offre pour la construction du nouvel hôpital, signé par le président du conseil d’administration dudit hôpital, le député-maire d’Orléans lui-même, avait seulement oublié d’inclure des clauses d’emplois réservés aux chercheurs d’emploi locaux… c’est la raison pour laquelle, entre autres, les sociétés de BTP ont fait venir des ouvriers de l’étranger, et particulièrement des pays de l’Est de l’Europe. C’est ballot, non ?

Poster un commentaire

Classé dans Agglo, Emploi, Hôpital de La Source, La Source, Maison de l'emploi

Avec tout ce qu’ils font pour nous …

Le problème avec la majorité municipale de droite, c’est qu’en application de la vieille méthode Coué, elle finit par croire ce qu’elle dit ou ce qu’elle écrit.

Prenons la dernière parution de la Pravda municipale, déguisée en revue sur papier glacée, largement diffusée dans nos boîtes aux lettres.

Tiens, il a des moustaches, Sergiev, dans le bulletin municipal ?

La « majorité municipale », qui manque singulièrement d’espace pour s’exprimer (elle n’a que les colonnes de la Rep qui lui sont très largement ouvertes, les affichages électroniques, toutes les pages précédentes de la Pravda, … et nous en oublions de nombreux autres sans doute), se sent obligée de faire de la propagande, au sens le plus ringard du terme, sur ses œuvres et ses pompes à La Source.

Autrement dit, avant c’était pas bien, mais depuis qu’ils sont là tout va de mieux en mieux … Dormez tranquilles Sourciens, la milice veille. Dormez tranquilles bobos orléanais et autres bien pensants de l’old Orléans, la paix règne dans le duché… y compris chez les gueux.

Allez, on ne va même pas commenter. On vous laisse déguster, savourer, vous délecter, … mais au jeu des contrevérités, il y aurait beaucoup à raconter… ce que vous pouvez faire à travers vos commentaires.

Et dire qu’il y a un « maire adjoint » qui réside dans notre quartier.

Décidément il n’y comprendra jamais rien, le pauvre…

2 Commentaires

Classé dans La Source

FOUR MORE YEARS

You know what ? We are happy !

Poster un commentaire

Classé dans Obama

Pêche à l’hippocampe au « Bouillon » le 8 novembre prochain,

Et en plus, les hippocampes fous sont les meilleurs, comme chacun sait…

Dernier Clip d’Hippocampe Fou, à découvrir au Bouillon (sur le campus de l’Université de La Source)  le 8 novembre, à partir de (on sait pas, mais en principe, c’est rarement tôt le matin), donc disons vers 20h30 (au moins).

A découvrir ici :

Poster un commentaire

Classé dans La Source