Jaures, Blum, Zay, Mendes, …

L’affaire Cahuzac « provoque une onde de choc dans le monde politique » (Libération) et génère consternation et indignation dans le peuple de gauche.

… et soudain on se souvient qu’être de gauche, c’est aussi et surtout avoir et défendre des valeurs essentielles, héritées des Lumières, de la Révolution et de la 3ème République (entre autres), valeurs :

  • d’humanisme et de fraternité
  • de loyauté et de sincérité
  • de franchise et de  transparence
  • de solidarité et de justice sociale
  • d’égalité et d’équité
  • de liberté et de laïcité

jean-jaures

Jaurès, l’insoumis

Et que cela donne tout son sens à l’affirmation « être de gauche ». Allez voir à ce titre les affirmations sincères des adhérents d’Agoras Osons Orléans sur : http://www.agoras-osons-orleans.org/category/etre-de-gauche/

C’est pour les avoir un peu oublié, ou pour avoir fait primer la soit disant suprématie de l’économie, ou pour quelques aveuglements électoralistes, ou pour quelques plats de lentilles, de places dorées en tribune, de comptes alimentés dans une île tropicale, ou encore pour quelques compromis de circonstance, que des femmes et des hommes de gauche s’égarent et se perdent régulièrement.

Au niveau national, les Besson, Kourchner, Hirtsch, Amara, … récemment, ont aussi montré le chemin de ces voies sans issues.

Et quand les gens de gauche transigent sur leurs valeurs, c’est leur âme qu’ils perdent.

leon_blum1292968824

Blum, la référence

Le mensonge, d’État ou d’ailleurs, comme les « dénis de la réalité », alimente allègrement les idéologies antidémocratiques et anti-républicaines.

Appelons en, avant qu’il ne soit trop tard, aux illustres « anciens », qui ont ouvert la voie et qui nous ont appris que, même dans des circonstances exceptionnelles, il y a des « choses » avec lesquelles on ne transige pas, que la vertu du compromis n’a rien à voir avec le vice de la compromission.

jean_zay

Zay, l’espoir

Jaurès, Blum, Zay, Mendes, que votre esprit éclaire encore notre gauche humaniste et progressiste…

Être « la gauche moderne », « faire de la politique autrement », « rajeunir les méthodes », « laisser la place à la nouvelle génération », … ce ne peut être une fin en soit, et surtout pas l’alibi de n’importe quel dérapage.

A défaut, on n’est pas sur d’y adhérer … les yeux fermés.

Pierre Mendès-France république moderne

Mendes, l’intransigeant modeste et moderne

C’est certainement ringard, mais on assume, on préfère s’accrocher à nos valeurs fondamentales, et ne transiger sur rien.

4 Commentaires

Classé dans Blogs, Justice, La Source, Libre pensée, Municipales, politique, PS

4 réponses à “Jaures, Blum, Zay, Mendes, …

  1. Papy barbu

    Positivons, Cette affaire, dîtes « l’affaire Cahuzac » aura au moins eu le mérite de montrer une évolution par rapport à une époque où la justice avait les mains liés par le pouvoir exécutif. Maintenant les juges peuvent tout à fait librement mettre en examen un ministre fraudeur, un ex président de la république, et ce n’est certainement pas fini. Cela n’a pas toujours été le cas précédemment.

    D’autres mesures sont certainement à prendre pour moraliser notre vie politique. Prenons exemple sur la Norvège, la Suède, la Finlande. Dans ces pays, le moindre écart, c’est le retrait pur et simple de toute responsabilité publique et de façon définitive. Chaque citoyen à la possibilité de consulter le patrimoine et les gains de ses élus, etc… Ayons le courage de le faire aussi, seuls les « enfants » de Jaurès et de Blum qui portent en eux l’héritage eet les gènes de la justice, de l’égalité et de la probité devraient être en mesure d’engager cette moralisation.

  2. melchior griset-labûche

    Excellent article (à un mot près: ces idéaux ne sont sûrement pas « ringards »). Repartir de Jaurès, Blum, Zay et Mendès (deux socialistes, deux radicaux « jeunes Turcs ») me paraît en effet la bonne méthode.

  3. chatdorleans

    Ce retour aux sources devrait en interpeller beaucoup….Pour ce qui me concerne, je le comprends et il me touche infiniment.
    Très amicalement

  4. RICOUD

    Les ministres qui dévoilent leur patrimoine, pourquoi pas? Mais à quand des actions fortes contre les inégalités sociales? A quand un moratoire sur les expulsions locatives? Des parlementaires de la majorité ( JP Sueur et V. Corre) à la Ministre du Logement (Cécile Duflot) interpellés régulièrement, c’est le grand silence, le black out total. Et dire qu’il y un an, nos amis PS et Verts étaient présents avec la CNL et du DAL pour dire « Non aux expulsions locatives », « Pas d’expulsions sans relogement ou hébergement » ! Agir de la sorte, n’est-ce pas discréditer l’action politique, l’action militante, l’action publique? Sur la Source, des expulsions locatives sont prévues prochainement………………Jean Jaurès doit se retourner dans sa tombe.

    Michel RICOUD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s