Redécoupage territorial : ça grogne dans les campagnes…

Le projet de redécoupage territorial en vue des prochaines élections départementales (qui remplaceront les élections cantonales en 2015) ne font manifestement pas que des heureux…

6t4kjv5p

Les pirates ont encore frappés, estiment les détracteurs du projet.

Et pourtant, qui peut être raisonnablement opposé à un rééquilibrage des circonscription assurant une meilleure représentation des populations ?

Qui peut estimer que la parité femme homme, qu’imposera le nouveau scrutin, n’est pas opportune ?

Openlasource a mené l’enquête, et a localisé l’un des plus farouche opposant à la réforme.

C’est elle …

bernadette-chirac_scalewidth_961

C’est elle, la Bernadette, qui considère, sans le dire officiellement bien sur, que Jean Pierre Sueur et Michel Brard, font rien qu’à l’embêter.

Et elle « se bat bec et ongles pour essayer de sauver son canton de Corrèze, qui risque d’être tronçonné en trois morceaux à la suite du redécoupage électoral prévu par la majorité à l’occasion de la réforme territoriale. » titrait Le Point il y a quelques semaines.

Pas étonnant alors que la majorité doligérienne prenne part à ce combat au niveau local.  Quand on a la solidarité chevillée au corps, et malgré les sacrifices politiques, il y en a qui sont près à tout (idéologiquement s’entend) !

Ce à quoi le principal responsable de l’opération « redécoupage » rétorquait dans un communiqué, « le ministère de l’Intérieur reste ferme et défend le projet de nouvelle carte cantonale », assurant qu’il se fait « dans le respect du droit et sous le contrôle du Conseil d’État. Depuis le 19e siècle, la France a changé, il était nécessaire d’en tenir compte pour l’avenir même des départements et des conseils départementaux qui se trouveront dès lors confortés alors qu’ils étaient voués à disparaitre avec le projet de conseiller territorial du gouvernement précèdent », écrit-il.

se-couper-les-doigts-avec-un-couteau-en-faisant-la-cuisineCeci dit, il est vrai que tout redécoupage présente quelques risques de mécontentement, voire pire…

mmro6t3pBon, ben nous, après cette explication convaincante, on retourne à nos affaires… et on laisse les étranges alliances objectives éclairer notre territoire

2 Commentaires

Classé dans La Source

2 réponses à “Redécoupage territorial : ça grogne dans les campagnes…

  1. RICOUD

    Je ne veux pas remuer le couteau dans la plaie mais, chers amis d’Open la Source, il faut appeler un chat un chat ou un pingouin un pingouin. Rappelez-vous les déclarations de Mrs SUEUR et FREZOT, en 2009, le premier sur son souhait de voir mise en oeuvre la proportionnelle dans les départements et le second sur la nécessaire concertation pour un découpage basé sur des principes faisant consensus. 4 ans après, ces belles promesses sont passées aux oubliettes. Mais il est vrai que les citoyens commencent à être habitués aux revirements…et ils ( les citoyens) le paient cash au quotidien.Moi, je reste fidèle à de vraies valeurs de gauche. Mais personne n’est parfait.

    Cordialement

    mICHEL ricoud

  2. JLM

    Pour celles et ceux qui auraient oublié les déclarations de J-P SUEUR en 2009, un petit rappel édifiant :
    « La justice et l’équité la plus élémentaire imposent que ce redécoupage soit revu. Le pouvoir en place ne le souhaite évidemment pas. Espérons que le Conseil d’Etat fera preuve de vigilance et considérera que l’équité, ce n’est pas seulement l’équilibre démographique entre circonscriptions mais la manière dont on les découpe. »
    « Il faut alors rompre avec ces mœurs en vertu desquelles c’est le pouvoir en place qui tient les ciseaux. Dans une démocratie moderne, on devrait confier cette tâche à une instance totalement impartiale. L’arbitre ne peut être le capitaine d’une des deux équipes. »

    En matière de retournement de veste, je dis chapeau !!

    Pour ce qui est des étranges alliances objectives, François Hollande qui, avec son pacte de responsabilité, vient d’officialiser son PACS avec le MEDEF, est un maître qu’il sera bien difficile d’égaler.
    Pour quelqu’un qui prétendait combattre la finance, un tel revirement mérite sans conteste la palme d’or !!

    Pour finir, le découpage préparé par le PS n’est pas le seul possible. Des propositions alternatives, respectant l’intégrité des quartiers et des lieux de vie, existent. Un seul exemple :
    Canton A : La Source – St Cyr en Val – St Jean Le Blanc
    Canton B : St Marceau – St Denis en Val
    Aucune des propositions alternatives n’a été écouté. La raison en est simple, que vous l’acceptiez ou non, c’est que comme le disait J-P SUEUR en 2009 : « Ce qui apparaît avec une totale évidence lorsque l’on étudie le nouveau découpage que vient de publier le gouvernement, c’est que parmi des dizaines de solutions possibles, celle qui a été retenue est, à tous égards et dans tous les secteurs géographiques, la plus favorable au pouvoir ».
    Libre à vous, à Open La Source, de vous faire les défenseurs zélés de ces revirements à 180°.
    Moi, je préfère la constance de Michel RICOUD et son attachement indéfectible aux valeurs de gauche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s