Dur, dur, les résultats

Bien pâle campagne pour les élections municipales, que celle que nous venons de vivre. Seuls ses résultats ont créé quelques surprises, voire quelques émois ici ou la.

Rappelons les et tirons en quelques enseignements, à notre sauce pingouinesque.

Cela n’aura échappé à personne, mais une fois encore, hélas, le grand vainqueur des élections municipales, c’est le parti de l’abstention. Sur 8467 inscrits, seuls 3805 électeurs se sont effectivement prononcés.

ob_b451aa_municipales-2014-abstention-frizouTaux d’abstention à La Source : près de 55% !

Et pour les suffrages exprimés :

Nom du candidat Liste Nombre de voix
M. Michel Ricoud Orléans Combattif et Solidaire 865
Mme Corinne Leveleux-Teixeira Orléans à 100 % 884
M. Serge Grouard Orléans Tout Simplement 1373
M. Philippe Lecoq Orléans Bleu Marine 405
Mme Farida Megdoud Lutte-Ouvrirère – Faire entendre le camp des travailleurs 55
M. Tahar Ben Chaabane Orélasn Pour Tous 223

 

Soit en pourcentage :

  • M. Serge Grouard (Ump/Udi) : 36.1%
  • Mme Corinne Extra-territoriale (Ps/écolo) : 23.2%
  • M. Michel Ricoud (Front de gauche) : 22.7%
  • M. Philippe Lecoq (Front national) : 10.6%
  • Mme Farida Megdoud (Lutte ouvrière) : 1,4%
  • M. Tahar Ben Chaabane (indépendant) : 5.9%

Quelques constats et éléments d’analyse.

L’abstention a manifestement surtout desservie les candidats de gauche, ce qui n’est pas vraiment étonnant au regard des résultats nationaux et du désappointement de son électorat vis à vis de la politique menée depuis deux ans par les socialo-écologistes au pouvoir. Sauf que…

abst

… sauf que le score des différents candidats de gauche à La Source est historiquement bas, et beaucoup plus faible qu’on aurait pu s’y attendre.

Le Front de gauche ne récolte pas vraiment les voix des électeurs mécontents, malgré la distance mise au niveau national avec la politique menée, même s’il talonne le score de la candidate PS. A 20 voix près, il n’a pas réitéré le résultat des cantonales qui lui avaient permis de devancer un candidat socialiste promis à la victoire… mais qui n’avait pas su convaincre.

Il manque même 64 suffrages pour égaler les 929 voix obtenus par Jean Luc Mélenchon au premier tour des présidentielles.

npaIl faut reconnaître qu’il y a eu de nombreuses promesses non tenues à l’occasion de la campagne pour les présidentielles

C’est probablement une déception pour Michel Ricoud qui ne tire pas les fruits de son investissement permanent sur le quartier. La participation extrêmement faible dans les bureaux de vote du nord du quartier, qui auraient pu lui être plus favorables encore, ne lui aura pas permis de regagner son « électorat sourcien ».

La candidate socialio-écologiste quant à elle, fait à La Source le pire score de l’histoire politique contemporaine pour un candidat socialiste. Dans un canton qui avait accordé plus de 44% à François Hollande au premier tour des présidentiels (avec 2733 voix) et plus de 69% (avec 4226 voix) au second tour, … c’est évidemment une catastrophe absolue. Elle y a perdu plus de 70% des électeurs de François Hollande du 1er tour de 2012 (auxquels il faudrait d’ailleurs ajouter la centaine d’électeurs d’Eva Joly de l’époque) !

Nouvelle image 2Paru dans le journal Le Monde

Une telle déroute ne peut néanmoins pas se satisfaire de l’alibi commode du seul dommage collatéral de la politique nationale, même si personne en conteste l’impact extrêmement négatif sur les élections locales. Quelques élus socialistes de communes périphériques à Orléans, qui ont, parfois largement, conservé leur mandat en font la claire démonstration.

L’extraordinaire « discrétion » du PS à La Source depuis les élections présidentielles y est sans doute aussi pour quelque chose. Certains habitants s’interrogeaient même pour savoir s’il y avait encore une section socialiste à La Source.

abones Seuls les deux élus socialistes de l’opposition municipale sortante avaient encore une visibilité pour les Sourciens… mais ils ne sont pas apparus bien distinctement dans la liste proposée.

Sarkozy avait réuni 1104 voix au premier tour des présidentielle et Bayrou 477. Grouard n’améliore pas vraiment le score de la droite républicaine avec ses  1373 voix, mais vire néanmoins en tête à La Source pour la première fois !

ob_e0fe48_municipales-second-tour-frizou

Quant au Front national, si son score en pourcentage paraît favorable, ce n’est pas vraiment le cas en nombre de voix. A La Source Jean-Marie Le Pen avait obtenu 633 voix au premier tour des présidentielles, quand Philippe Lecoq ne réunit que 405 voix.contrepetrie-marine-le-pen

Autrement dit, La Source n’est certainement pas passée à droite… mais les dégâts sont considérables, et les mêmes causes produisant souvent les mêmes effets, sans changement radical dans l’appréciation des sourciens de la politique nationale, et avec les mêmes acteurs aux manettes du PS local, les prochaines échéances électorales risquent de donner une impression de déjà vu.

0cebc709368443510381eebc42fb70efa1438fb8_m

 

1 commentaire

Classé dans La Source

Une réponse à “Dur, dur, les résultats

  1. RICOUD

    Je n’étais pas allé sur Open la Source depuis bien longtemps. J’ai lu bien évidemment vos commentaires sur les municipales récentes. Je souhaite vous faire part de mes réflexions.
    Concernant l’action sur la justice fiscale à la Source, il n’ y a pas de grand écart de la part du Front de Gauche, comme vous l’écrivez. La loi de Finances 2014 ( budget) marque la poursuite de la politique d’austérité de F; Hollande. Il existe encore des parlementaires de gauche dans notre pays. Et, heureusement, ils ont voté contre cette loi de Finances qui intégrait, il est vrai, la suppression du « verrou » des 10% ( article 1517). C’est un très mauvais procès qui m’est fait surtout quand on sait que les ténors du PS de la Source ( sauf une militante socialiste qui, depuis le début, est dans la lutte), ceux qui sont, dit-on, plus à gauche que la direction PS d’Orléans, ne sont même pas dans l’action.et n’ont jamais fait de recours. Vous êtes bien mal placés pour faire la leçon. Je rappelle qu’en 2008, tous les candidats à l’élection cantonale sur la Source se prononçaient contre l’injustice fiscale à la Source. Moi, avec le groupe de travail que j’ai mis en place, j’ai tenu mes engagements. Les autres candidats, qui auraient pu être présents dans cette action, ont disparu.
    Autre chose. Ne pensez-vous pas que la présence des candidats PS, et UMP d’ailleurs,sur les marché et autres lieux publics, quelques semaines avant les élections, qui ont disparu depuis, va réconcilier les citoyens avec la politique. Nous, nous sommes toujours présents. Les candidats PS ont donné une image très négative de la politique. Détestable même.
    Et dans cet effondrement, toute la gauche a morflé. Y compris le Front de Gauche, notamment là où il fait ses meilleurs scores. La situation est catastrophique pour la gauche qui doit se ressaisir, c’est à dire rester fidèles à ses valeurs. Et ce n’est pas le chemin pris par le tandem Hollande -Valls. Je suis d’ailleurs surpris par le silence des socialistes locaux sur les 50 milliards d’économie à réaliser et que les pauvres et les classes moyennes vont payer. Vous me répondez quoi?

    Michel RICOUD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s