La Source a perdu son Horizon

Dénoncée depuis de nombreux mois par les défenseurs de La Source, Yves Bodard et Ghislaine Kounowski en tête, la disparition d’un lieu de vie dédié au jeunes de La Source devient, hélas, une réalité.

Les pelleteuses « municipales » sont entrées en action.

2015-04-09_18.51.58

Le foyer Horizon est en cours de démolition.

20120808_112651

Quelle perspective est désormais offerte pour le jeunes qui ne souhaitent pas toujours s’affilier à une activité sportive ou culturelle pré-organisée, quelle que soit la qualité de l’offre qui existe dans notre quartier ? On pense particulièrement à Escale qui fait un excellent travail auprès des plus jeunes.

Mais co-construire son projet est aussi une pédagogie efficace, surtout lorsqu’elle est encadrée par des éducateurs professionnels. C’est ce que proposait, entre autres, le foyer Horizon à La Source.

20120808_112635

Le programme de l’ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine) qui a largement financé le GPV (grand projet de ville) de La Source (projet initié par Jean-Pierre Sueur lorsqu’il était encore maire d’Orléans), prévoyait le financement d’un lieu destiné au jeunes. Les responsables municipaux ne semblent pas avoir saisi cette opportunité… et les jeunes en seront les principales victimes.

C’est d’autant plus dramatique au moment où toutes les réflexions convergent pour considérer qu’il est indispensable de mieux accompagner les jeunes de nos quartiers, d’assurer une meilleure prévention, ne serait-ce que pour éviter la tentation des dérives, y compris les plus extrêmes… Prévention, prévention, prévention… c’est le crédo de la raison, en dehors de toute considération politique ou politicienne. RTEmagicC_espace_jeune__01.jpg

Puissent les responsables politiques locaux en prendre rapidement conscience et mettent en chantier, sans tarder, un nouvel Horizon, pour proposer aux jeunes du quartier un endroit qui leurs convienne.

6 Commentaires

Classé dans La Source

6 réponses à “La Source a perdu son Horizon

  1. Yves Bodard

    Le réveil est douloureux ce matin.

    Je prends conscience que je ne verrai plus jamais le Foyer Horizon qui faisait partie de la vie des habitants,cette petite maison au milieu du quartier de La Source.
    Sous les décombres,ce sont aussi des morceaux,des histoires de vie que l’on enfouit et tout un pan de ma vie qui est tombé.
    J’avais 23 ans quand j’ai pris mes fonctions d’éducateur de rue à La Source
    .C’est un mélange de larmes et de cris de révolte qui m’animent aujourd’hui et surtout ce sentiment de culpabilité de ne pas avoir su convaincre,de ne pas avoir pu empêcher la destruction.
    Je l’ai su trop tard car j’avais prévu de faire face aux engins.J’ai une pensée émue pour Francis( Valérie Ortega Gimenez tu transmettras),Didier Adam qui avaient donné une âme à ce lieu que j’avais aidé à naître en 1991.
    Ce sont les jeunes du quartier qui lui avaient donné ce nom chargé de symbole »HORIZON »;ils avaient hésité avec OASIS.
    J’ai aussi une pensée pour tous les jeunes qui ont rempli les murs du foyer de l’insouciance de leur 15 ans,Osman Rad, et tous ses potes s’en souviennent!
    Le bilan de Monsieur Grouard restera entre autre,la démolition des immeubles,la destruction du foyer Horizon,la fermeture des cafés sur le quartier etc,tout ce qui crée ce lien précieux à l’Autre.
    Ce matin,j’ai envie de renoncer parce que mes petits combats sont si vains face au mépris de ceux qui décident pour nous et mes cris d’indignation n’ont finalement aucun écho dans ce vide d’indifférence.

    Demain,j’irai me recueillir et je ramènerai un morceau du foyer Horizon que je conserverai précieusement

    Yves Bodard

  2. Camarade, Je n’irai pas rechercher dans les délibérations du CM mais je suis certain que Serge Bodard n’a pas approuvé le vote quand il c’est agit de créer Horizon. Yves par contre est l’un des fondateurs de cet espace. Daniel

  3. Yves Bodard

    Le réveil est douloureux ce matin.

    Je prends conscience que je ne verrai plus jamais le Foyer Horizon qui faisait partie de la vie des habitants,cette petite maison au milieu du quartier de La Source.
    Sous les décombres,ce sont aussi des morceaux,des histoires de vie que l’on enfouit et tout un pan de ma vie qui est tombé.
    J’avais 23 ans quand j’ai pris mes fonctions d’éducateur de rue à La Source
    .C’est un mélange de larmes et de cris de révolte qui m’animent aujourd’hui et surtout ce sentiment de culpabilité de ne pas avoir su convaincre,de ne pas avoir pu empêcher la destruction.
    Je l’ai su trop tard car j’avais prévu de faire face aux engins.J’ai une pensée émue pour Francis( Valérie Ortega Gimenez tu transmettras),Didier Adam qui avaient donné une âme à ce lieu que j’avais aidé à naître en 1991.
    Ce sont les jeunes du quartier qui lui avaient donné ce nom chargé de symbole »HORIZON »;ils avaient hésité avec OASIS.
    J’ai aussi une pensée pour tous les jeunes qui ont rempli les murs du foyer de l’insouciance de leur 15 ans,Osman Rad, et tous ses potes s’en souviennent!
    Le bilan de Monsieur Grouard restera entre autre,la démolition des immeubles,la destruction du foyer Horizon,la fermeture des cafés sur le quartier etc,tout ce qui crée ce lien précieux à l’Autre.
    Ce matin,j’ai envie de renoncer parce que mes petits combats sont si vains face au mépris de ceux qui décident pour nous et mes cris d’indignation n’ont finalement aucun écho dans ce vide d’indifférence.

    Demain,j’irai me recueillir et je ramènerai un morceau du foyer Horizon que je conserverai précieusement.

    Yves Bodard

  4. F Reisser

    Daniel, non seulement il n’a pas approuvé, mais cette destruction faites en catimini, lui a provoqué quelques larmes

  5. Une malheureuse erreur de prénom, serge, au lieu de Yves (bien sur), dans une première version publiée de cet article est à l’origine des commentaires très justes de Daniel et François.
    Serge Bodard était un conseiller de la majorité municipale de Serge Grouard.
    Yves… est un tout autre personnage, dont on connaît la générosité et le combat permanent pour le quartier de La Source et la présence auprès des jeunes, dans leur environnement, d’éducateurs professionnels.

  6. Ghislaine Kounowski

    Communiqué de presse :

    Démolition du Foyer Horizon…..

    et maintenant quel projet pour les jeunes à la Source ?

    Ce jeudi 9 avril, le Foyer Horizon à la Source a été démoli pour que puisse se réaliser une opération immobilière sur l’emplacement où il se tenait.

    Cette destruction signe la politique très contestable et regrettable que l’équipe municipale de Serge Grouard mène depuis plusieurs années à l’égard des jeunes adultes et adolescents, particulièrement dans les quartiers populaires.

    Des lieux d’accueil pour les jeunes existaient pourtant dans le quartier de la Source comme au 22 rue Adélaide de Savoie ou bien le Foyer Horizon.

    Des générations de jeunes du quartier ont fréquenté ces lieux d’accueil où ils pouvaient rencontrer des éducateurs de rue et un dialogue s’établissait. Rétablir un lien de confiance souvent disparu avec ces adolescents et jeunes adultes évitait qu’ils se perdent dans des dérives de toute nature et leur permettaient de retrouver un parcours les menant à une activité. Certains de ces jeunes ont maintenant plus de 30 ans et témoignent de l’aide et du soutien qu’ils ont pu trouver dans ces lieux d’accueil et de l’effet positif sur leur parcours personnel.

    En 2015, plus aucune structure d’accueil efficace pour ces adolescents et jeunes adultes ne subsiste : le 22, Adélaide de Savoie détruit en 2009 et maintenant le Foyer Horizon !

    La majorité municipale n’a pas cessé d’argumenter que ces lieux étaient devenus vieillissants et inutilisables mais pourquoi n’a t elle pas recréé un nouveau lieu d’accueil pour les jeunes à la Source ?

    Elle pouvait pourtant le faire puisque dans le cadre du Grand Projet de Ville, la convention avec l’Etat (ANRU) prévoyait la création d’un lieu « Jeune » financé par un budget de 335 000 euros HT avec une participation de 37,75 % de l’Etat soit 134 000 euros (avenant n°1- 2008- convention ANRU).

    Le projet de création de ce lieu « Jeune » n’ayant pas été réalisé par la ville d’Orléans, les subventions ANRU ont été réaffectées à d’autres opérations et le projet abandonné ! (avenant n°8 convention ANRU voté en Conseil municipal en juillet 2012).

    Il faut aussi constater que la dépense par la Ville, en 2011, de 50 000 euros dans le cadre de ce projet non réalisé n’a jamais été justifiée……. !

    Occasion ratée ? ….Non, manque de volonté politique de la majorité en place !

    Certains jeunes des quartiers populaires volontairement oubliés ? Oui, car absence d’un vrai projet pour ces jeunes !

    Les évènements de ce début d’année 2015 nous ont pourtant rappelé qu’il faut mettre en œuvre une politique de la ville forte et volontaire dans nos quartiers populaires. La rénovation urbaine est nécessaire mais elle doit être accompagnée de moyens humains pour garder le lien social, favoriser la mixité dans nos quartiers et notamment faire de la prévention auprès de certains jeunes marginalisés.

    La démolition du foyer Horizon et l’absence de création d’un nouveau lieu d’accueil pour les jeunes à la Source confirme le désintérêt de la majorité municipale pour certains jeunes de nos quartiers populaires.

    Une opération immobilière ….et maintenant quel projet la Ville d’Orléans a-t-elle pour accueillir et accompagner ces jeunes à la Source ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s