Un pin de l’Orée de Sologne, première victime du rafraichissement climatique des ces derniers jours

Le pin, âgé de plus de 200 ans aux dires des plus anciens lecteurs d’Open, n’a pas résisté à la chute de neige de la nuit dernière.Notre envoyé spécial a eu beaucoup de chance. Sorti pour profiter d’une météo à son goût plus agréable que les grosses chaleurs de ces derniers mois, il a bien failli se prendre l’arbre sur le bec.

Par chance, il n’a ramassé que quelques brindilles sur les « plumes ».

Plus de peur que de mal pour notre pingouin carbonisé.

Poster un commentaire

Classé dans environnement, La Source, Orée de Sologne, Pingouins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s