Archives de Catégorie: Agglo

Le nouveau découpage cantonale, une opportunité pour La Source.

Les prochaines élections départementales (nouvelle appellation des traditionnelles élections au Conseil général), auront lieu en mars 2015.

Elles pourraient se révéler tout à fait opportunes pour le  quartier de La Source, mais évidemment pas sans conséquence sur l’équilibre politique actuel.

20080213PariteBlochEn effet, en fonction des hypothèses aujourd’hui envisagée de redécoupage électoral, elles pourraient se traduire par l’élection de deux conseillers départementaux (nouvelle appellation des conseillers généraux actuels) pour représenter notre quartier… et possiblement deux conseillers ou conseillères « progressistes ».

logo-redecoupage-petitPour bien comprendre cette opportunité, un petit rappel au futur règlement est nécessaire.

45cantonsL’actuel découpage

Les conseillers généraux élus en 2008 et en 2011 seront remplacés en mars 2015 par des conseillers départementaux qui eux seront élus pour une durée de 6 ans.

Dans chaque canton seront élus non plus un mais deux conseillers, se présentant en binôme composé d’un candidat de chaque sexe.

parité-homme-femmeConséquence de ce mode de scrutin inédit : la division de presque la moitié du nombre de cantons, ce qui va entraîner une refonte globale de la carte des cantons.

C’est une nouvelle géographie électorale qui va en émerger, le nombre de cantons actuels (4.000) sera mécaniquement divisé par 2, pour s’établir à 2.000 pour toute la France..

Ce mode de scrutin va également entraîner une véritable féminisation des assemblées départementales, celles-ci ne comptant à l’heure actuelle que 13,5 % de femmes. Les futures assemblées départementales seront strictement paritaires. Autant de femmes que d’hommes représenteront les cantons redécoupés.

femme-et-politiqueUne autre préoccupation a été exprimée dans la loi prévoyant ce nouveau mode de scrutin : l’équilibre démographique des nouveaux cantons.

En effet, dans l’actuel découpage, les conseillers généraux  pouvaient représenter dans le Loiret de 6.800 habitants (canton de Patay) à plus de 36.000 (canton d’Ingré).

La réforme qui sera en vigueur pour l’élection de 2015, vise donc à équilibrer le poids de chaque nouveau canton, aux alentours de 31.000 habitants dans le Loiret.

En fonction de quoi, notre quartier avec ses moins de 20.000 habitants ne peut plus représenter un canton, à lui tout seul. Il doit impérativement être associé à un ou plusieurs autres territoires pour atteindre le seuil de 30.000 habitants.

Alors plusieurs solutions sont envisageables :

  • agréger à La Source une ou plusieurs plus petites communes de son environnement immédiat pour atteindre le seuil désormais nécessaire de 31.000 habitants :  St Cyr, St Denis, Ardon, St Jean Le Blanc, …
  • répartir notre quartier sur plusieurs cantons mitoyens comme St Marceau, Olivet ou La Ferté, …

Dans le premier cas de figure la gauche, très minoritaire dans le Loiret, prend le risque de perdre l’élection presque à coup sûr. La majorité traditionnelle de gauche à La Source risquerait en effet d’être « neutralisée » par un électorat majoritairement beaucoup plus conservateur dans les petites communes alentours.

Dans le deuxième, en retenant plutôt une association avec les actuels cantons de St Marceau et de La Ferté, elle se donne les moyens de conserver le premier en lui associant La Source nord  (on se rappelle que St Marceau a été conquis de façon très serrée par M. Brard en 2008), et peut imaginer conquérir le second constitué de la partie sud de La Source et de La Ferté.

Il n’y a donc guère le choix en matière de rééquilibrage cantonal.

Quant à évoquer, comme on l’entend aujourd’hui, le dépeçage de La Source, c’est manifestement très inapproprié. D’abord, une fois élu, un représentant cantonal à l’assemblée départementale a vocation à représenter son « territoire », et si La Source est répartie sur deux cantons, ce sont deux élus (au moins) au lieu d’un qui seront en mesure de faire valoir la spécificité de ce « quartier-ville ». On ne parle pas de dépeçage lorsqu’une commune est elle-même répartie entre plusieurs cantons !

83642303_oAllez, on plaisante. C’est pour faire plaisir aux détracteurs de notre argumentation…

C’est même une reconnaissance du statut si particulier de notre quartier, qui à lui seul pourrait être une commune indépendante…

Quoi qu’il en soit, la loi a été votée. Elle devrait donc bien s’appliquer en 2015. Reste à préciser les contours exacts des nouveaux cantons. C’est le ministère de l’intérieur qui en a la responsabilité. Chacun bien sur peut s’exprimer. Mais, particulièrement dans notre département et dans notre quartier, il nous faut peser tous les éléments d’une équation évidemment pas simple.

8 Commentaires

Classé dans Agglo, Autonomie, Cantons de La Source, Conseil général du Loiret, Découpage électoral, Elections, La Source, Orléans, politique

Elections municipales à Orléans : on n’est sans doute pas au bout de nos surprises

La nouvelle réforme territoriale engagée par l’actuel gouvernement pourrait chambouler bien des choses.

On en reparlera dans un prochain article pour ce qui concerne les futures élections « départementales », qui verra l’élection de « couples » de conseillers départementaux sur des « cantons » réduit de moitié en nombre et augmentés du double en surface. On vous expliquera…

reforme-territoriale-4Source : journal « Le Monde », excusez nous du peu…

Mon petit doigt 2  Mais c’est au niveau des municipales que les plus grosses surprises pourraient arriver.

Imaginez.

 Serge Grouard ne sera pas candidat à la fonction de maire d’Orléans !

C’est pas un scoop ça ?

C’est donc, selon toutes probabilités, Olivier Carré qui mènera la liste municipale de la majorité locale sortante.

Explications : la réforme territoriale en cours confiera l’essentiel des responsabilités locales (particulièrement en matière d’urbanisme), au président de l’Agglo. En fonction de quoi, le vrai pouvoir local s’exercera plutôt à ce niveau. Et un autre réforme est attendue, qui portera, juste après 2014 (date des élections municipales), sur le non-cumul de certains mandats.

C’est en fonction de l’analyse des conséquences de ces futures réformes que le couple Grouard/Carré, envisagerait une redistribution de leurs « ambitions locales » respectives : Olivier Carré à la mairie d’Orléans, et Serge Grouard à la présidence de l’Agglo.

Le grand perdant de l’affaire : Eric Lemaignen, actuel président de l’agglo, qui après avoir perdu la première circonscription législative, au profit de Valérie Corre (PS), risque bien de tout perdre.

Nota : ça lui apprendra de n’avoir jamais voulu accorder à notre quartier le bénéfice de Vélo+

5760570Vélo+ à La Source : simplement l’égalité avec les autres quartiers d’Orléans

Évidemment, tout cela sous condition que la gauche ne l’emporte pas à Orléans, ni dans une grande majorité des communes de l’Agglo.

Mais apparemment, c’est bien l’hypothèse sur laquelle table les compères députés Ump d’Orléans.

Décidément, il va s’en passer des choses dans notre bonne ville d’Orléans et dépendances…

2 Commentaires

Classé dans Agglo, Conseil général du Loiret, Elections, La Source, Municipales, O. Carré, Olivier Carré, politique, Serge Grouard

En tout cas, ils s’y emploient …

Que d’activités soudain à La Source, ce vendredi 9 novembre …

A défaut d’avoir trouvé (*) à employer les jeunes Sourciens sans emploi sur le plus grand chantier de France (l’hôpital), la municipalité et ses dépendances (Agglo), se dépensent sans compter pour orner notre quartier d’une nouvelle belle maison. Nous avions déjà celle de la Justice, celle des associations (pas facile d’emploi d’ailleurs), voici celle de l’emploi (justement).

La première pierre devrait être ainsi bien arrimée, avec tant de prestigieux maçons à son chevet !

Pour information : la Maison de l’emploi se situera à l’angle de l’avenue de la Bolière et de la rue Romain Rolland.

(*) Nota pour l’hôpital : l’appel d’offre pour la construction du nouvel hôpital, signé par le président du conseil d’administration dudit hôpital, le député-maire d’Orléans lui-même, avait seulement oublié d’inclure des clauses d’emplois réservés aux chercheurs d’emploi locaux… c’est la raison pour laquelle, entre autres, les sociétés de BTP ont fait venir des ouvriers de l’étranger, et particulièrement des pays de l’Est de l’Europe. C’est ballot, non ?

Poster un commentaire

Classé dans Agglo, Emploi, Hôpital de La Source, La Source, Maison de l'emploi

Livraison été 2011…

… ou 2012, ou 2013, ou plus si affinité ?

Tout n’est donc pas parfait dans le monde merveilleux du GPV d’Olivier Carré ?

La crise du logement social ne sévissant pas dans l’agglomération orléanaise, la non mise à disposition de ces logements sociaux construits dans le cadre du GPV de La Source ne pose sans doute aucun problème.

On n’ignore pas que la suspension de ce programme est lié aux difficultés d’un des entrepreneurs … mais tout de même, tout cela traîne un peu, beaucoup, passionnément, …

Vivement l’été.

Poster un commentaire

Classé dans Agglo, CMA, développement durable, GPV, La Source

Piège en hautes herbes … ou « le vélo de la peur »

Attention, Sourciennes et Sourciens, méfiez vous de cet insidieux panneau dissimulé au coin du bois …

En pensant à la ci-devante adjointe au développement duraille et élue ex-sourcienne, vous pourriez être attiré dans les pièges des mangeurs de roue.

Rappelez-vous que cette grande « défenderesse » de la petite reine orléanaise, désormais exilée au pays du vélo (non pas l’Angleterre des dopés olympiques,  mais celui de la petite sirène (et pas des pompiers), le Danemark) proposait au merveilleux « Vélotour » de passer dans nos sourciennes avenues, après avoir traversé, à grand renfort de publicité,  la scène du théâtre d’Orléans, ou les ateliers municipaux. La ville consacre d’ailleurs toujours quelques dizaines de milliers d’Euros chaque année pour cette manifestation éminemment sociale, culturelle, sportive et écologique …

Dans le futur programme municipal promu par Openlasource, on verrait bien une nouvelle formule de « Vélotour » de ce type

Mais revenons à notre quartier et à nos affaires du moment. Vous êtes à vélo (ou en vélo, car les deux se disent), et vous grimpez laborieusement le célèbre « col dit des tennis » (on explique plus loin).

Attention donc, car ce qui vous attend, au sommet de la côte, ce n’est pas uniquement ça

C’est surtout ça

Et ça, c’est la crevaison assurée

Parce qu’en effet, depuis un bon bout de temps maintenant, sur 50 m vous devrez traverser un « grattoir en ciment », responsable de la crevaison de nombreuses roues de fidèles (enfin elles le déclarent) et pédalières lectrices d’Openlasource, et qui nous ont l’ont écrit.

Vous aurez reconnu la zone piégée,  au croisement des rues Honoré de Balzac et Ambroise Paré (devant les tennis).

On comprend mieux pourquoi l’Agglo ne veut toujours pas implanter « Véloplus » à La Source !

Et pourtant, comme disent les mordus de la pédale  : « Vive la République, vive la France »

 

Avec tout ce qu’ils font pour nous …

 

Poster un commentaire

Classé dans Accessibilité, Agglo, Bilan carbone, développement durable, environnement, France, Humour, La Source, Orléans, Panneaux, Plein air, politique, Vélo

MCS : un bilan mi-chèvre, mi-chèvre

A l’image de son parti d’adoption, le Modem toujours hésitant entre la droite et la droite, notre ci-devant adjointe au développement duraille s’en va, après être partie sans être partie.

Enfin bref, Marie Cuny -Seguin vient de démissionner du Conseil municipal après avoir empoché tout de même plusieurs mensualités d’indemnités d’élue locale, alors qu’elle était déjà installée chez la petite sirène à Copenhague.

C’est souvent comme ça avec le Modem : excessivement tiède

L’interview qu’elle a accordé à la République du Centre il y a une semaine laisse … pantois, mais pas sans voix.

Elle y dit son étonnement et son admiration face à l’usage intensif du vélo et des transports en commun dans sa nouvelle ville d’adoption : Copenhague.

Quand on sait l’énergie que cette remarquable élue a mis dans la promotion de l’usage du vélo dans son propre quartier !

Ses prises de positions comminatoires et radicales en faveur de l’installation de Vélo+ à La Source en sont de brillantes démonstrations qui ont du faire trembler plus d’une fois son collègue et co-adjoint au Conseil municipal d’Orléans,  Charles Eric Lemaignen en personne.

Non, on déconne ! elle ne l’a sans doute jamais menacé de rien, ni même sollicité pour quoi que ce soit …

En fait, à part les 35.000 € de subvention (renouvelée cette année encore) pour l’organisation de vélotour lors des journées du développement durable, on ne sait ce qu’elle a pu faire pour la petite reine …

Après les vertus du vélo et des transports en commun, notre jeune oie blanche ne manquera pas de découvrir aussi les mérites des énergies alternatives et renouvelables. La géothermie par exemple, qui, particulièrement à La Source, aurait admirablement fait l’affaire pour le chauffage du nouvel hôpital, voire même pour tout le nord du quartier.

Elle regrettera alors d’avoir été si inattentive lorsque la municipalité a retenu la solution de la société Véolia en faveur d’une centrale thermique à bois … dont on ne va pas tarder d’apprendre, qu’en plus des nuisances liées au trafic des poids lourds qui livreront le bois en provenance de Sologne … ou d’ailleurs, les rejets présenteront quelques émanations cancérigènes démontrées par l’académie de médecine.

Ceci dit, son petit copain vert de l’opposition n’en a pas non plus fait un combat écologique

Elle sont pas belles les grues de l’hôpital de La Source ?

Qui dit développement durable, dit habituellement conciliation entre économie, écologie et social. Sans doute a-telle aussi eu un moment d’absence quand ses petits camarades de la municipalité orléanaise ont signé le contrat de la construction de l’hôpital, en oubliant d’y intégrer une clause en faveur de l’emploi local.

Mais le « local » était-il son affaire ? Elle qui préférait aller plaider la cause magnifique de la rayonnante Orléans lors de conférences internationales comme celle de Mexico en novembre 2010 (à revoir sur https://openlasource.wordpress.com/2010/11/27/la-signeuse-de-mexico/).

La pôvrette, elle n’a même pas réussi à rendre visite à notre « ôtage » à nous qu’on a à Orléans, Florence Cassez, toujours emprisonnée dans les geôles mexicaines, malgré tous les efforts de not’bon maire, et de ses adjoints.

Openlasource, avec l’objectivité qu’on lui connaît ne proposera donc pas de dresser le bilan de 3 ans d’un mandat  aussi spectaculaire.

Mais ce qui nous manquera grave, après le départ de notre Marie de La Source, c’est :

  • sa façon bien à elle d’assumer ses fonctions de présidente de bureaux de vote par exemple. Rappelez vous en juin 2009, à l’occasion des élections européennes. C’est quand même la seule élue qui n’a pas trouvé l’adresse du bureau qu’elle devait présider à l’école des Guernazelles ! C’est vrai que son domicile était au moins à 200 m de là ! Résultat, une bonne demi heure de retard. Mais c’est pas tout. Elle avait encore réussi à perdre les clefs de l’urne … Pratique qu’elle a renouvelé avec encore plus de succès à l’occasion des élections régionales (en mars 2010). Là, il a fallu faire appel à un serrurier pour exploiter le vote populaire ! Sérieusement, on s’est quand même bien marré

Quand ça veut pas, ça veut pas

  • les résultats spectaculaires obtenus dans le défense des petits zoizeaux, des herbes folles et des insectes rieurs, dont elle assura la défense avec un zèle si … discret.

  • la géothermie à La Source : no comment. Elle ne savait même pas que ça pouvait exister, et que le BRGM en avait fait une spectaculaire et très positive étude de faisabilité sur notre quartier. Il faut dire qu’elle ne devait connaître personne au sein du BRGM … à moins que ?
  • l’ouverture politique de la municipalité de S. Grouard et F. Montillot. Originaire de « gauche » cette élue d’ouverture, un temps encartée Modem, avait sans doute l’ambition de « gauchir » les thèses et la politique de sa municipalité. C’est raté. Quand on danse avec le diable …

Allez, on n’est pas rancunier à OpenLaSource … un petit conseil de lecture avant de revenir du royaume du Danemark … où quelque chose serait pourrie d’après William.

Et au fait, comme F. Cassez n’est toujours pas libérée, un petit coup de pouce côté danois, vis à vis de ces chihuahuas de mexicains serait opportun, non ?

Poster un commentaire

Classé dans Agglo, école maternelle, BRGM, développement durable, Elections, Elections régionales, environnement, Florence Cassez, Géothermie, Grouard, Humour, Indemnités, La Source, Louis Mariano, Mexico, Modem, Nicolas Sarkozy, Serge Grouard, Sexe

Nowel de toute part

Les traditions de Noël dans les pays membres de l’Union Européenne, lu sur le site « Mouvement Européen – France web@mouvement-europeen.eu »

La fête de Noël tire son existence et ses formes des racines les plus diverses, une diversité qui se reflète dans les traditions de cette période dans toute l’Union européenne.

Alors que les Français attendent le Père Noël le soir du 24 décembre, les Néerlandais commencent à fêter le très populaire Saint Nicolas dès la mi-novembre, date de son départ depuis l’Espagne jusqu’aux Pays-Bas.

Les Grecs fêtent  » la douzaine « , depuis le Noël catholique du 25 décembre au 7 janvier, date de l’épiphanie, le Noël orthodoxe.

Au Danemark le  » Jul  » (Noël) est inspiré des fêtes païennes célébrant la transition vers un nouveau cycle, tout comme en Bulgarie on pouvait fêter le renouveau de la nature.

Si vous voulez rencontrer le Père Noël, vous pourrez vous rendre à Helsinki, où il fait officiellement son entrée chaque année.

Les personnages qui peuplent cette période sont légion : depuis Andrzejki en Pologne à Befana en Italie, en passant par Sainte Lucie en Suède et le Hoséker (Père Fouettard) au Luxembourg.

Pour découvrir comment chaque pays de l’Union européenne fête Noël, rendez-vous sur la page du site de Toute l’Europe.

Mais pour les petits enfants,le Père Noël sera toujours … ce gentils bonhomme en rouge, annonciateur de joie et de bonheur :

Quant aux grands enfants, le père, ou la mère Noël, c’est souvent  le souvenir ému d’une période où l’innocence se conjuguait à la douceur de vivre (avant la crise)

En tout cas, Openlasource vous souhaite un très Noyeux Joël à tous

Poster un commentaire

Classé dans Accessibilité, Agglo, AHLS, Angela Merckel, Anne Lauvergeon, Arena, Art, Autonomie, école maternelle, Belle, Bilan carbone, blogosphère, Blogs, BRGM, Bus, Cabu, Cancun, candélabres, Capitaine Fracasse, Catherine Sueur, Cinéma, Clochard, CMA, Conseil général du Loiret, Délinquance, développement durable, Egypte, Elections, Elections législatives, Elections régionales, environnement, Etienne Dolet, Etudiants, Europe, Europe écologie les Verts, Exposition, Fansolo, fêtes de Loire, Florence Cassez, Football, François Bonneau, Franc maçonnerie, France, Géothermie, Gérard Philippe, GPV, Grouard, Histoire, Humour, IME, Impots locaux, Incription sur les listes électorales, Indemnités, Indien, Jazz, Jean Ferrat, Jean Pierre Sueur, Jeanne d'Arc, Justice, La Bolière, La Source, lady Gaga, lampadaires, Le Monde, Libération, Libe Orléans, Libre pensée, Louis Mariano, Marché, Médiathèque, Mexico, Michael Jackson, Modem, Montesquieu, Mosquée, Neige, Nicolas Sarkozy, Noël, O. Carré, Olivier Carré, Olympe de Gouge, Opéra, Orée de Sologne, Orléans, Orléans basket, Panneaux, Pauline Kergomard, Picasso, Pingouins, Plein air, Police municipale, politique, Pomme de terre, Pompiers, Printemps, Procuration de vote, QVLS, Rasta, Régie de quartier, Révolution, Recette, Repères, Robert Badinter, Sans papiers, Sécurité, Sénat, science, Serge Grouard, Sexe, Sondage, Sondages, Tempête, Théâtre, Théophile Gautier, Tintin, Tram, Tunisie, Uncategorized, USO, Vélo, Voltaire, Wichita