Archives de Catégorie: Angela Merckel

Nouvelle tentative d’intimidation contre Openlasource

« Deux Gallois ivres kidnappent un pingouin dans un zoo australien » (dépêche AFP mercredi 2 mai à 12h19)

« Deux Gallois ont été condamnés à une amende de 780 euros mercredi en Australie pour avoir kidnappé un pingouin au cours d’une nuit d’ivresse dans un parc aquatique. Owen Jones, 21 ans, ancien soldat des Royal Marines de sa Majesté, et Keri Mules, un maçon de 20 ans, étaient entrés de nuit le mois dernier au Sea World de la province orientale du Queensland, en état d’ébriété après avoir bu beaucoup de vodka.

On ne se méfie jamais assez des gallois

Ayant d’abord nagé avec les dauphins et vidé un extincteur dans un bassin à requins, les deux compères avaient, toujours dans un état second, enlevé le pingouin « Dirk ». Réalisant leur bévue le lendemain matin au réveil, ils avaient nourri l’animal de pain et l’avaient mis sous la douche de leur chambre d’hôtel.

Le pingouin a été récupéré par un couple de promeneurs. L’animal était fatigué mais sain et sauf après avoir été apparemment pourchassé par un prédateur, sans doute un requin, dans un estuaire où les malfaiteurs lui avaient rendu la liberté. »

Les rédacteurs d’Openlasource sont sur leur garde. On ne les intimidera pas si facilement.

Non au pinguicide, et vive la liberté pingouinistique, vive la République, vive la France.

1 commentaire

Classé dans Angela Merckel, Assassinat, La Source, lady Gaga, Pingouins, Plein air

Nowel de toute part

Les traditions de Noël dans les pays membres de l’Union Européenne, lu sur le site « Mouvement Européen – France web@mouvement-europeen.eu »

La fête de Noël tire son existence et ses formes des racines les plus diverses, une diversité qui se reflète dans les traditions de cette période dans toute l’Union européenne.

Alors que les Français attendent le Père Noël le soir du 24 décembre, les Néerlandais commencent à fêter le très populaire Saint Nicolas dès la mi-novembre, date de son départ depuis l’Espagne jusqu’aux Pays-Bas.

Les Grecs fêtent  » la douzaine « , depuis le Noël catholique du 25 décembre au 7 janvier, date de l’épiphanie, le Noël orthodoxe.

Au Danemark le  » Jul  » (Noël) est inspiré des fêtes païennes célébrant la transition vers un nouveau cycle, tout comme en Bulgarie on pouvait fêter le renouveau de la nature.

Si vous voulez rencontrer le Père Noël, vous pourrez vous rendre à Helsinki, où il fait officiellement son entrée chaque année.

Les personnages qui peuplent cette période sont légion : depuis Andrzejki en Pologne à Befana en Italie, en passant par Sainte Lucie en Suède et le Hoséker (Père Fouettard) au Luxembourg.

Pour découvrir comment chaque pays de l’Union européenne fête Noël, rendez-vous sur la page du site de Toute l’Europe.

Mais pour les petits enfants,le Père Noël sera toujours … ce gentils bonhomme en rouge, annonciateur de joie et de bonheur :

Quant aux grands enfants, le père, ou la mère Noël, c’est souvent  le souvenir ému d’une période où l’innocence se conjuguait à la douceur de vivre (avant la crise)

En tout cas, Openlasource vous souhaite un très Noyeux Joël à tous

Poster un commentaire

Classé dans Accessibilité, Agglo, AHLS, Angela Merckel, Anne Lauvergeon, Arena, Art, Autonomie, école maternelle, Belle, Bilan carbone, blogosphère, Blogs, BRGM, Bus, Cabu, Cancun, candélabres, Capitaine Fracasse, Catherine Sueur, Cinéma, Clochard, CMA, Conseil général du Loiret, Délinquance, développement durable, Egypte, Elections, Elections législatives, Elections régionales, environnement, Etienne Dolet, Etudiants, Europe, Europe écologie les Verts, Exposition, Fansolo, fêtes de Loire, Florence Cassez, Football, François Bonneau, Franc maçonnerie, France, Géothermie, Gérard Philippe, GPV, Grouard, Histoire, Humour, IME, Impots locaux, Incription sur les listes électorales, Indemnités, Indien, Jazz, Jean Ferrat, Jean Pierre Sueur, Jeanne d'Arc, Justice, La Bolière, La Source, lady Gaga, lampadaires, Le Monde, Libération, Libe Orléans, Libre pensée, Louis Mariano, Marché, Médiathèque, Mexico, Michael Jackson, Modem, Montesquieu, Mosquée, Neige, Nicolas Sarkozy, Noël, O. Carré, Olivier Carré, Olympe de Gouge, Opéra, Orée de Sologne, Orléans, Orléans basket, Panneaux, Pauline Kergomard, Picasso, Pingouins, Plein air, Police municipale, politique, Pomme de terre, Pompiers, Printemps, Procuration de vote, QVLS, Rasta, Régie de quartier, Révolution, Recette, Repères, Robert Badinter, Sans papiers, Sécurité, Sénat, science, Serge Grouard, Sexe, Sondage, Sondages, Tempête, Théâtre, Théophile Gautier, Tintin, Tram, Tunisie, Uncategorized, USO, Vélo, Voltaire, Wichita

La recette du marché de la semaine : une soupe

ou plutôt, un velouté.

Le velouté de topinambour au fromage de chèvre

Pour 4 personnes :

  • 400 g de topinambour, lavés, pelés et coupés de petits morceaux
  • 1/2 oignon, émincé
  • 1 bouillon de légumes (en cube)
  • 1 dl de lait
  • Sel et poivre
  • 1 fromage de chèvre frais (environ 50 g)
  • 1 petit pot de crème fraîche
  • 1 poignée de noisettes concassées
  • Huile de noisette
  • Ciboulette ou cerfeuil pour la décoration
  • Préparation : 15 mn
  • Cuisson : 15 mn

1/ Dans une casserole, faire chauffer une noix de beurre. Y faire revenir l’oignon et le topinambour pendant 1 à 2 minutes sur feux doux. Mouiller avec le bouillon de légumes (recouvrir) et laisser mijoter pendant environ 15 minutes sur feux doux, pour que le topinambour soit cuit (piquer au couteau, il ne doit pas rester sur la lame). Rajouter un peu de bouillon pendant la cuisson si besoin.

2/ Garder le jus de cuisson à côté. Mixer le topinambour, ajouter le lait, puis progressivement un peu du jus de cuisson jusqu’à obtenir la consistance désirée. Ajouter le chèvre, la crème et bien mixer. Passer le tout au chinois et conserver au chaud. Rectifier l’assaisonnement au besoin.

3/ Au dernier moment, réchauffer le velouté, le transvaser dans les verrines, puis verser un fin filet d’huile de noisettes, les noisettes concassées torréfiées et les pousses. Il ne reste plus qu’à vous régaler !

Pour finir… Le côté artichaut ressort très bien et se marie à merveille avec la noisette, qui amène un peu de croquant. Une entrée simple, bon marché et qui sort de l’habitude ! À vous de jouer.

1 commentaire

Classé dans Angela Merckel, Art, Autonomie, Bilan carbone, développement durable, Humour, La Source, Marché, Recette, Sexe

Maurice avait la dalle

La 54.000 ème (ou presque) visite d’un ministre à La Source pour y admirer les merveilleuses réalisations municipales grouardesques  a eu lieu, dans l’indifférence générale la semaine dernière.

Le ministre du moment, le célébrissime Maurice Leroy, dit Momo the King :

Chose curieuse, alors que ce Leroy là est au nouveau Centre, son petit camarade de parti Tahar Ben Chaabane, pourtant auto-proclamé local de l’étape, n’avait semble-t-il, pas pu se rendre disponible. C’est ballot !

Autre chose intrigante : O. Carré, si présent depuis quelques temps sur notre quartier (va savoir pourquoi), et pourtant auto-proclamé grand vizir du Gpv (objet de tant de curiosités ministérielles), n’avait, semble-t-il, pas pu se rendre disponible. C’est encore ballot !

Résultat, seuls les grands humoristes présents, S. Grouard et F. Montillot ont pu apprécier les blagues à deux balles proférées par un ministre pas bégueule, du genre « bon c’est pas tout, mais y’en a qu’on la dalle » … en parlant de la visite du chantier de 2002 aux alentours de … l’heure du déjeuner.

La classe, le style, la grandeur politique … tout cela hors du regard et des oreilles des gens d’ici, des gens d’en bas, des gens du peuple, puisque, comme d’habitude, seuls quelques hapy-fews bien pensants (du genre « je suis au Cma, je trouve cette municipalité épatante » …) avaient été conviés à suivre le cortège du King.

1 commentaire

Classé dans Angela Merckel, CMA, développement durable, GPV, Grouard, Humour, La Source, Modem, Olivier Carré, politique

Europe des Etats ou Europe des Citoyens ?

Le  Mouvement Européen – France, section du Loiret vous invite à en débattre avec

        Jean-Paul  BESSET – Député Européen (EELV) de notre région

        Jacques MARTINET – Maire de Saint-Denis-en-Val

        François ZARAGOZA – ancien Directeur de l’A.F.C.C.R.E.
(Association Française des Conseils des Communes et Régions d’Europe)

        Jeudi  1er Décembre 2011 à 18H30

        à la Salle des Fêtes de Saint-Denis-en-Val, rue du Bourgneuf

Poster un commentaire

Classé dans Angela Merckel, Europe, La Source

Recette sourcienne pour les fêtes : un grand classique

La célèbre (ou presque) recette du pingouin au whiskhy

Acheter (ou débaucher localement) un pingouin d’environ 5 kg (ou 50 ou 85) et une (ou plusieurs) bouteille(s) de whisky. Une petite préférence pour le Gragamore ou plus tourbé le Lagavulin.

Prévoir du sel, du poivre, de l’huile d’olive, des bardes de lard.

Barder le pingouin avec le lard (enfin essayer, ça dépendra de l’état de fraîcheur de l’alcidé en début de recette), le saler, poivrer et ajouter un filet d’huile d’olive.

Préchauffer le four thermostat 7 pendant 10 mn.

Se verser un verre de whisky, le boire.

Mettre le pingouin au four dans un plat à cuisson (enfin essayer).

Se verser deux verres de whisky pour se remettre de ses émotions et les boire d’une traite pour oublier la tentative de pingouinticide de l’étape précédente.

Après une demi heure, bérifier la buisson de le pingouin en regardant par la borte vitrée du four. A défaut de borte vitrée, ça fait rien, ça continue à buire.

Brende la vouteille de biscuit et s’enfiler une bonne rasade pour doublié tous ses soucis.

Buis, après une nouvelle debi beurre dituber jusqu’au bour. Ouvrir la borte et rebourner, revourner, enfin bref, mettre le bingouin dans l’autre sens.

S’asseoir sur une butain de chaise et se reverdir 5 ou 6 verres de whisky. Si la bremière mouteille est binie, pinie, finie, en brendre une autre … qu’on aura pris soin d’ouvrir en début de recette .. au cas ou.

Buire, non luire, non cuire le bestiaux bandant gatre heures… au moins, ça debend du boids qu’il faisait.

Et hopla ! 5 berres de plus.

Retirer le four du mingouin, enfin du machin.

Se reberçer une bonne goulée de bisky.

Rabasser le mingouins qu’est surement tombée bar terre, bendant ce temps

L’ettuyer et la voutre sur un blat.un clat, sur une assiette.

Se béter la figure à cause du gras sur le barrelage de la buisine.

Ne pas essayer de se relever.

Décider qu’on est bien bar derre et binir la mouteille de rhisky.

Plus tard, ramber jusgu’au lit et dorbir ze gui rezte de la nuit.

***

Le lendemain matin, vers 14h72, déjeuner d’un cocktail d’Alka Selzer et d’aspirine et nettoyer le bordel dans la cuisine.

Donner le pingouin brûlée à manger au chien.

Vivement bientôt Noël, même si le climat du moment ferait plutôt penser à …

3 Commentaires

Classé dans Angela Merckel, Art, développement durable, Humour, La Source, lady Gaga, Louis Mariano, Modem, Noël, Orléans, Pingouins, Recette, Sexe