Archives de Catégorie: Blogs

Jaures, Blum, Zay, Mendes, …

L’affaire Cahuzac « provoque une onde de choc dans le monde politique » (Libération) et génère consternation et indignation dans le peuple de gauche.

… et soudain on se souvient qu’être de gauche, c’est aussi et surtout avoir et défendre des valeurs essentielles, héritées des Lumières, de la Révolution et de la 3ème République (entre autres), valeurs :

  • d’humanisme et de fraternité
  • de loyauté et de sincérité
  • de franchise et de  transparence
  • de solidarité et de justice sociale
  • d’égalité et d’équité
  • de liberté et de laïcité

jean-jaures

Jaurès, l’insoumis

Et que cela donne tout son sens à l’affirmation « être de gauche ». Allez voir à ce titre les affirmations sincères des adhérents d’Agoras Osons Orléans sur : http://www.agoras-osons-orleans.org/category/etre-de-gauche/

C’est pour les avoir un peu oublié, ou pour avoir fait primer la soit disant suprématie de l’économie, ou pour quelques aveuglements électoralistes, ou pour quelques plats de lentilles, de places dorées en tribune, de comptes alimentés dans une île tropicale, ou encore pour quelques compromis de circonstance, que des femmes et des hommes de gauche s’égarent et se perdent régulièrement.

Au niveau national, les Besson, Kourchner, Hirtsch, Amara, … récemment, ont aussi montré le chemin de ces voies sans issues.

Et quand les gens de gauche transigent sur leurs valeurs, c’est leur âme qu’ils perdent.

leon_blum1292968824

Blum, la référence

Le mensonge, d’État ou d’ailleurs, comme les « dénis de la réalité », alimente allègrement les idéologies antidémocratiques et anti-républicaines.

Appelons en, avant qu’il ne soit trop tard, aux illustres « anciens », qui ont ouvert la voie et qui nous ont appris que, même dans des circonstances exceptionnelles, il y a des « choses » avec lesquelles on ne transige pas, que la vertu du compromis n’a rien à voir avec le vice de la compromission.

jean_zay

Zay, l’espoir

Jaurès, Blum, Zay, Mendes, que votre esprit éclaire encore notre gauche humaniste et progressiste…

Être « la gauche moderne », « faire de la politique autrement », « rajeunir les méthodes », « laisser la place à la nouvelle génération », … ce ne peut être une fin en soit, et surtout pas l’alibi de n’importe quel dérapage.

A défaut, on n’est pas sur d’y adhérer … les yeux fermés.

Pierre Mendès-France république moderne

Mendes, l’intransigeant modeste et moderne

C’est certainement ringard, mais on assume, on préfère s’accrocher à nos valeurs fondamentales, et ne transiger sur rien.

4 Commentaires

Classé dans Blogs, Justice, La Source, Libre pensée, Municipales, politique, PS

Openlasource en « direct live » parce que vous le valez bien

Openlasource tiendra un stand, dans l’espace Olympe de Gouges, toute la journée du dimanche 14 octobre, à l’occasion des manifestations du cinquantenaire du quartier de La Source

Vous pourrez rencontrer les pingouins de service et découvrir l’arrière boutique de votre blog local préféré.

Vous pourrez aussi prendre les manettes (clavier, souris, appareil photo, carte flash, connecteur Usb, explorateur, moteur de recherche, … et plein d’autres truc bizarres, mais pas tant que ça), avec les conseils éclairés des animateurs du Blog, à votre disposition toute la journée

Autrement dit, c’est vous qui ferez Openlasource pendant toute la journée de dimanche.

Si vous avez des photos ou des idées d’article, n’hésitez pas de venir avec …
A dimanche.

Poster un commentaire

Classé dans Anne Lauvergeon, blogosphère, Blogs, Exposition, Fansolo, Humour, Indien, Internet, La Source, lady Gaga, Louis Mariano, Madona, Olympe de Gouge, Orléans, Pingouins

Biomasse ou biomascarade ?

La municipalité d’Orléans se félicite à longueur de colonnes de son magasine auto-promotionnel « Orléans mag » de mars 21012, de la mise en œuvre de la future centrale « biomasse » à La Source.

On peut y lire, entre autres, les déclarations apologétiques du maire ou de ses adjoints pour lesquels « Grâce à la mise en place (des nouveaux) équipements, nous allons réduire de près de 12% les émissions de gaz à effet de serre et baisser la facture des abonnés ».

Mais au fait, quand on parle de biomasse ou de centrale à bois, de quoi parle-t-on vraiment ?

La biomasse est la matière organique (bois, paille…).

L’énergie tirée de la biomasse est considérée comme une énergie renouvelable et soutenable tant qu’il n’y a pas de surexploitation de la ressource, mise en péril de la fertilité du sol, tant qu’il n’y a pas de compétition excessive d’usages (des terres arables, de l’eau), ni d’impacts excessifs sur la biodiversité.

L’énergie chimique du bois est libérée par combustion sous forme de chaleur et utilisée directement pour le chauffage ou pour produire de l’électricité.

De plus, bien que présentant de nombreux avantages écologiques et en termes de développement local, elle peut aussi être polluante(CO, CO2, fumées, goudrons) si mal utilisée ou si la biomasse traitée est elle-même polluée par des métaux lourds, des radionucléides ou autres.

Mais la solution de valorisation de la biomasse peut aussi présenter d’autres inconvénients :

  • Les coûts et impacts du transport pour amener le bois là où la ressource manque. Dans le projet Sourcien, l’enquête publique évoque une collecte du bois ou de ses dérivés, dans un périmètre de 150 km !
  • Le risque de contribution à la déforestation ou à une surexploitation des forêts.
  • Les problèmes de pollution atmosphérique induits par la combustion mal maîtrisée du bois (particulièrement en zone d’habitat rapproché).

une nouvelle et élégante architecture sourcienne

Plus grave encore, les questions posées par Greenpeace en novembre 2011, dans le cadre d’une étude au titre provocateur « De biomasse à biomascarade ».

On y réclame non seulement un moratoire sur les nouveaux projets de biomasse, mais aussi une révision des projets existants, entre autres.

Étayé de données scientifiques, ce rapport conclut à une absence quasi totale d’avantages dans l’utilisation de la biomasse forestière sur une base industrielle, et à un impact négatif majeur tant sur l’écologie des milieux forestiers que sur la production des gaz à effet de serre.

« Brûler ce bois va se trouver à libérer de grandes quantités de carbone dans l’atmosphère et à accélérer les changements climatiques pour les décennies à venir », a expliqué l’auteur du rapport, le biologiste Nicolas Mainville.

« C’est dommage d’entendre les promoteurs de la biomasse décrire cette source d’énergie comme étant une énergie propre quand, en fait, brûler du bois c’est un peu un retour à l’âge de pierre en termes de qualité d’énergie », ajoute-t-il.

Un nouveau rapport paru en février 2012 confirme la dénonciation de la « biomascarade » en déclarant que « brûler des forêts pour l’énergie menace le climat ».

L’étude produite par le Biomass Energy Resource Center des États-Unis montre de plus que l’augmentation de la demande pour la biomasse entraîne une utilisation croissante des arbres debout plutôt que des résidus industriels, ce qui accentue davantage les impacts de cette pratique sur le climat et les forêts.

Mais, me direz-vous, nous n’en sommes encore probablement pas là à La Source !

Certes, mais la lecture attentive des conclusions de l’enquête publique réalisée l’été dernier nous invite à une certaine vigilance.

On y lit en effet :

  • le projet occupera une superficie de près de 10.000 m2 et les bâtiments, 2.300 m2
  • la hauteur des bâtiments sera de 28m (pour une hauteur maxi fixée par le règlement local de 15m) et la cheminée culminera à 33 m
  • pour la livraison de la biomasse, l’accès à la centrale sera essentiellement assuré par l’ex Rn 20 et par l’avenue de Concyr, pour un trafic de l’ordre de 25 camions de 90 m3 par jour
  • l’impact sur l’air identifie des rejets, poussières et rejets gazeux. Des mesures en continu seront effectuées sur les composés NOx, SO2, CO, O2 et sur les poussières. Une mesure de HC1 et d’HF sera effectuée tous les 2 ans. Dans les observations portées sur l’enquête publique, une mention regrette que les mesures ne prennent pas en compte la réalité du cumul des gaz ou poussières dispersés sur la zone de mesure. C’est pourtant ce cumul qui affectera les populations !
  • une simulation des dispersions des gaz dans l’atmosphère a été réalisée sur un domaine de 8 km X 8 km autour du site (ce qui correspond au « cône de pollution » potentiel de la future centrale … autrement toute la Source est concernée, ainsi que St Cyr en Val)

De plus, l’enquête n’évoque pas le risque économique qui pourrait rapidement atténuer l’avantage tarifaire affiché aujourd’hui par la solution Biomasse à La Source. Certes, les charges de chauffage vont diminuer dans un premier temps, comme s’en félicite M. Ricoud.

Mais attention, d’une part à l’effet « solde » de l’affichage des tarifs annoncés. Les charges de chauffage ont tellement augmentées ces dernières années, que les tarifs pratiqués par l’énergie issue de la biomasse paraissent beaucoup plus avantageux … quand ils ne sont qu’un retour à des prix normaux !

D’autre part, les prix qui seront proposés dans un premier temps pourraient rapidement connaître des évolutions à la hausse … au motif de la raréfaction de la ressources proche (les forêts solognotes), et/ou le coût du transport, affecté par la hausse des prix du carburant consommé par les poids lourds assurant l’alimentation des fours …

ça, c’est le principe de la géothermie

Autrement dit, Sourciens, restons vigilants, et regrettons encore une fois, le peu d’intérêt manifesté par la municipalité pour l’autre source d’énergie disponible sous nos pieds : la géothermie, dont le Brgm nous dit qu’elle est ici réellement exploitable.

Rappelons qu’il y eut bien peu de défenseurs de cette cause, y compris au sein de l’opposition municipale : une élue écolo qui a depuis démissionné du Conseil municipal et l’élue socialiste de La Source.

Un grand silence « frisé »de la part des autres représentants de l’opposition municipale socialistes, communistes et vert sur le sujet. Dommage !

Poster un commentaire

Classé dans Bilan carbone, Blogs, développement durable, Elections législatives, environnement, Europe écologie les Verts, Géothermie, GPV, La Source, Plein air, politique

Marre de la République du Centre ?

Vous en avez marre de la République du Centre ?

Marre de la « nouvelle formule » qui ressemble à un salmigondis indigeste ?

Alors tentez une nouvelle aventure journalistique.

Ouvrez une nouvelle fenêtre sur votre ordinateur, à l’adresse de http://www.magcentre.fr/

Ce nouveau magasine en ligne depuis début février 2012, a été fondé et est animé par un ancien de la Rep, Christian Bidault.

Pour lui « Mag’Centre s’adresse à une clientèle que ni l’offre papier existante, ni l’offre en ligne en région Centre ne satisfont complètement. La crise de la presse papier est économique mais aussi une crise de l’offre éditoriale (…) Nous avons vocation à informer, chercher l’information, la vérifier, la mettre en perspective puis la mettre en forme. Les fondamentaux du journalisme en somme »

« Notre ton, autant que possible, se veut impertinent, décalé. Mag’centre n’a pas vocation à remplacer un support. Il est résolument indépendant. Il ne sera le porte-voix de personne. Ce qui ne l’empêchera pas de s’engager ».

Si la réalité est à la hauteur de l’annonce, alors longue vie à ce média alternatif et indépendant.

5 Commentaires

Classé dans Blogs, Liberté, Mag Centre, Presse, République du Centre

Tous les carrés n’auraient-ils pas les angles très droits ?

A lire sur le site « Place de la République », les acerbes échanges entre notre député sortant et l’un de ses opposants les plus déterminés, Baptiste Chapuis, sous le titre évocateur :

Place du Martroi : les mensonges d’Olivier Carré

Pour en savoir plus, et surtout bien plus que ce qu’en raconte la République du Centre dont l’objectivité habituelle n’aura échappé à aucun lecteur avisé : http://placedelarepublique.wordpress.com/

 

Poster un commentaire

Classé dans Blogs, Elections législatives, GPV, O. Carré, Olivier Carré, Orléans

Nowel de toute part

Les traditions de Noël dans les pays membres de l’Union Européenne, lu sur le site « Mouvement Européen – France web@mouvement-europeen.eu »

La fête de Noël tire son existence et ses formes des racines les plus diverses, une diversité qui se reflète dans les traditions de cette période dans toute l’Union européenne.

Alors que les Français attendent le Père Noël le soir du 24 décembre, les Néerlandais commencent à fêter le très populaire Saint Nicolas dès la mi-novembre, date de son départ depuis l’Espagne jusqu’aux Pays-Bas.

Les Grecs fêtent  » la douzaine « , depuis le Noël catholique du 25 décembre au 7 janvier, date de l’épiphanie, le Noël orthodoxe.

Au Danemark le  » Jul  » (Noël) est inspiré des fêtes païennes célébrant la transition vers un nouveau cycle, tout comme en Bulgarie on pouvait fêter le renouveau de la nature.

Si vous voulez rencontrer le Père Noël, vous pourrez vous rendre à Helsinki, où il fait officiellement son entrée chaque année.

Les personnages qui peuplent cette période sont légion : depuis Andrzejki en Pologne à Befana en Italie, en passant par Sainte Lucie en Suède et le Hoséker (Père Fouettard) au Luxembourg.

Pour découvrir comment chaque pays de l’Union européenne fête Noël, rendez-vous sur la page du site de Toute l’Europe.

Mais pour les petits enfants,le Père Noël sera toujours … ce gentils bonhomme en rouge, annonciateur de joie et de bonheur :

Quant aux grands enfants, le père, ou la mère Noël, c’est souvent  le souvenir ému d’une période où l’innocence se conjuguait à la douceur de vivre (avant la crise)

En tout cas, Openlasource vous souhaite un très Noyeux Joël à tous

Poster un commentaire

Classé dans Accessibilité, Agglo, AHLS, Angela Merckel, Anne Lauvergeon, Arena, Art, Autonomie, école maternelle, Belle, Bilan carbone, blogosphère, Blogs, BRGM, Bus, Cabu, Cancun, candélabres, Capitaine Fracasse, Catherine Sueur, Cinéma, Clochard, CMA, Conseil général du Loiret, Délinquance, développement durable, Egypte, Elections, Elections législatives, Elections régionales, environnement, Etienne Dolet, Etudiants, Europe, Europe écologie les Verts, Exposition, Fansolo, fêtes de Loire, Florence Cassez, Football, François Bonneau, Franc maçonnerie, France, Géothermie, Gérard Philippe, GPV, Grouard, Histoire, Humour, IME, Impots locaux, Incription sur les listes électorales, Indemnités, Indien, Jazz, Jean Ferrat, Jean Pierre Sueur, Jeanne d'Arc, Justice, La Bolière, La Source, lady Gaga, lampadaires, Le Monde, Libération, Libe Orléans, Libre pensée, Louis Mariano, Marché, Médiathèque, Mexico, Michael Jackson, Modem, Montesquieu, Mosquée, Neige, Nicolas Sarkozy, Noël, O. Carré, Olivier Carré, Olympe de Gouge, Opéra, Orée de Sologne, Orléans, Orléans basket, Panneaux, Pauline Kergomard, Picasso, Pingouins, Plein air, Police municipale, politique, Pomme de terre, Pompiers, Printemps, Procuration de vote, QVLS, Rasta, Régie de quartier, Révolution, Recette, Repères, Robert Badinter, Sans papiers, Sécurité, Sénat, science, Serge Grouard, Sexe, Sondage, Sondages, Tempête, Théâtre, Théophile Gautier, Tintin, Tram, Tunisie, Uncategorized, USO, Vélo, Voltaire, Wichita

La blogosphère sourcienne s’enrichit

Openlasource est heureux de saluer l’arrivée d’un nouveau site d’information dédié à notre quartier : http://lasourceinfos.com/

Pour commencer, félicitation pour la superbe photo aérienne de l’université publié à l’occasion d’un des premiers articles de ce nouveau et très élégant blog.

Avec le site de l’AHLS et celui de Michel Ricoud, lasourceinfos et Openlasource proposent maintenant une diversité et une complémentarité d’informations et d’opinions.

La création d’un nouveau blog est une réelle opportunité pour la démocratie et la liberté d’expression, dans un quartier de plus de 20.000 habitants qui a droit en général à un quart de page plus ou moins insignifiante dans la presse quotidienne régionale…

 

 

5 Commentaires

Classé dans blogosphère, Blogs, La Source