Archives de Catégorie: Délinquance

Vague de cambriolages à La Source

chats-cambrioleurs

Profitant de l’absence de leurs habitants (pour cause de congés scolaires ?) de « nombreux » pavillons du sud sourciens ont été récemment visités par des « montes en l’air » moyennement bien intentionnés…

Il se dit même qu’un élu de la majorité municipale serait au nombre des victimes. Celui-la même qui déclarait qu’avant La Source était à feu et à sang, mais ça c’était avant que la majorité actuelle assure l’ordre et la discipline qui va bien…

42848884

Mais chut, ça ne se dit pas… et surtout, ça ne doit pas se compter dans les statistiques municipales.

1339598716

La délinquance a tellement diminué à La Source grâce à la politique mise en œuvre par le légendaire couple composé de Serge d’Orléans  et de Florent le vidéaste, que l’aveu de cette vague de cambriolages ferait sans doute tâche dans le paysage à un an des municipales.

7 Commentaires

Classé dans Délinquance, La Source, Sécurité

Un jeune tué à La Source … il faut vite barricader les venelles !

Les statistiques illusionnistes de Mr Montillot prennent une nouvelle « claque » à La Source. Il va avoir du mal à dépasser les – 84% (depuis 2001) affichés avec tant de fierté dans la vitrine sécuritaire du sarkozisme local !

En effet une fusillade a éclaté hier soir, juste à l’endroit où brûlait une (ou plusieurs) voiture(s) il y a quelques jours, comme le rapportait Open la source dans l’un de ses derniers articles.

Deux ou trois tireurs. Une victime emmenée dans un état critique au CHR d’Orléans avec force mobilisation d’ambulances, de voitures et motos de police, et tout le toutim. On se serait cru à … Marseille, quartiers nords, hier soir du côté de Voltaire.

Le jeune est finalement décédé à l’hôpital.

Et pendant ce temps, avec un bel esprit d’opportunisme, à quelques semaines des élections que vous savez, nos chers édiles locaux qui ne reculent devant aucun argument (même les plus douteux), une réunion sur le thème à peine subliminal de l’insécurité.

Eh oui, pendant que les dealers s’étripent à coup d’escopette dans les bas quartiers, le bourgeois du sud est entretenu dans la peur du voleur de poules, la nuit dans les venelles.

Il est vrai que la nuit, il fait noir (ou le contraire), et que dans le noir … alors il faut sécuriser les venelles. C’est à dire y installer de hauts portillons grillagés bien cadenassés, afin que les étrangers et autres métèques n’y puissent pas circuler.

Ceci étant dit, toujours prêt à rendre service, OpenlaSource a des idées sur le sujet qui pourront être versées, sans copyright, au passionnant débat à venir. On pourrait imaginer par exemple d’installer :

  • des miradors éco con patibles
  • des mitrailleuses éco con pas cibles
  • des pièges à loup
  • des mines antipersonnelles

Et le sud de La Source pourra bien un jour ressembler à ça

« Camp de consommation », par Jean-François Batellier, 1973

2 Commentaires

Classé dans Assassinat, Délinquance, Elections, GPV, Grouard, La Source, Olivier Carré, Police municipale, politique, Règlement de compte, Trafic de drogue, Voitures brulées

Tiens il y a à nouveau des voitures qui brûlent à La Source …

Depuis quelques mois il était très difficile de photographier une voiture brulée dans le quartier.

Ce n’est pas parce qu’il n’y en avait pas, mais sans doute pour éviter de faire tâche dans les merveilleuses statistiques de Mr Montillot, vous savez, celles qu’il est si fier de présenter à Mr Vals (peut-être en signe de soumission au futur ministre de l’intérieur – c’est pour rire), dès qu’un véhicule était incendié (ça arrive partout), les services municipaux arrivaient dare-dare pour en assurer l’enlèvement et surtout ne pas le laisser à la vue des habitants.

Mais les choses ont récemment changé … depuis une semaine, les véhicules incendiés restent bien en vue  des habitants du quartier.

 

Les incendiaires Sourciens auraient-ils une « dent » contre les marques allemandes ?

Comment peut-on expliquer ce laxisme soudain ?

Eh oui, bon sang, mais c’est bien sur !

A la veille d’élections importantes, un peu de stress ne doit pas faire de mal sur un électorat hésitant. C’est comme une menace subliminale, un petit chantage subconscient … rappelez-vous quand La Source était à feu et à sang, avant notre bonne municipalité.

Le petit coup de la peur qui pourrait ramener des brebis votantes égarées au bercail en quelque sorte. A défaut d’une petite affaire Voize, quelques voitures cramées pourraient-elles faire l’affaire ?

 

1 commentaire

Classé dans Délinquance, Elections, GPV, La Source

La laïcité en danger à La Source

Samedi matin le placier du marché a rejeté les militants du PS de la section de La Source, hors des limites dudit marché.

Ils « bloquaient le passage » sur leur lieu habituel de présence (?)

et ont donc été rejetés derrière les barrières

Il faut préciser que pour la première fois depuis 2 ans que les chalands du marché les réclament, les autorités municipales avaient enfin trouvé des barrières. Mais pas pour protéger les allées des intrusions inopportunes de voitures « égarées » au milieu des allées piétonnes, uniquement pour exclure les militants des partis politiques, enfin ceux de gauche.

Les plus mauvaises langues de la rédaction d’Openlasource font un lien avec l’accueil assez frais que les Sourciens ont fait la semaine dernière aux militants de l’UMP présents sur le marché, qui n’ont pas, eux, été repoussés au delà des barrières par le placier (qui n’avait sans doute pas encore reçu les nouvelles consignes de ses patrons) !

Ces mêmes mauvaises langues qui ont également pu observer que les prédicateurs évangélistes ou autres peuvent toujours assurer la promotion de leur Livre dans l’enceinte sacrée.

La Laïcité, pourtant, c’est le droit à l’expression politique sur la place publique et le prosélytisme religieux … dans la sphère privée, non ?

A quand un arrêté anti-partis politiques sur les places publiques à Orléans ?

 

Poster un commentaire

Classé dans Accessibilité, Délinquance, Elections, Elections législatives, La Source, Marché

Nowel de toute part

Les traditions de Noël dans les pays membres de l’Union Européenne, lu sur le site « Mouvement Européen – France web@mouvement-europeen.eu »

La fête de Noël tire son existence et ses formes des racines les plus diverses, une diversité qui se reflète dans les traditions de cette période dans toute l’Union européenne.

Alors que les Français attendent le Père Noël le soir du 24 décembre, les Néerlandais commencent à fêter le très populaire Saint Nicolas dès la mi-novembre, date de son départ depuis l’Espagne jusqu’aux Pays-Bas.

Les Grecs fêtent  » la douzaine « , depuis le Noël catholique du 25 décembre au 7 janvier, date de l’épiphanie, le Noël orthodoxe.

Au Danemark le  » Jul  » (Noël) est inspiré des fêtes païennes célébrant la transition vers un nouveau cycle, tout comme en Bulgarie on pouvait fêter le renouveau de la nature.

Si vous voulez rencontrer le Père Noël, vous pourrez vous rendre à Helsinki, où il fait officiellement son entrée chaque année.

Les personnages qui peuplent cette période sont légion : depuis Andrzejki en Pologne à Befana en Italie, en passant par Sainte Lucie en Suède et le Hoséker (Père Fouettard) au Luxembourg.

Pour découvrir comment chaque pays de l’Union européenne fête Noël, rendez-vous sur la page du site de Toute l’Europe.

Mais pour les petits enfants,le Père Noël sera toujours … ce gentils bonhomme en rouge, annonciateur de joie et de bonheur :

Quant aux grands enfants, le père, ou la mère Noël, c’est souvent  le souvenir ému d’une période où l’innocence se conjuguait à la douceur de vivre (avant la crise)

En tout cas, Openlasource vous souhaite un très Noyeux Joël à tous

Poster un commentaire

Classé dans Accessibilité, Agglo, AHLS, Angela Merckel, Anne Lauvergeon, Arena, Art, Autonomie, école maternelle, Belle, Bilan carbone, blogosphère, Blogs, BRGM, Bus, Cabu, Cancun, candélabres, Capitaine Fracasse, Catherine Sueur, Cinéma, Clochard, CMA, Conseil général du Loiret, Délinquance, développement durable, Egypte, Elections, Elections législatives, Elections régionales, environnement, Etienne Dolet, Etudiants, Europe, Europe écologie les Verts, Exposition, Fansolo, fêtes de Loire, Florence Cassez, Football, François Bonneau, Franc maçonnerie, France, Géothermie, Gérard Philippe, GPV, Grouard, Histoire, Humour, IME, Impots locaux, Incription sur les listes électorales, Indemnités, Indien, Jazz, Jean Ferrat, Jean Pierre Sueur, Jeanne d'Arc, Justice, La Bolière, La Source, lady Gaga, lampadaires, Le Monde, Libération, Libe Orléans, Libre pensée, Louis Mariano, Marché, Médiathèque, Mexico, Michael Jackson, Modem, Montesquieu, Mosquée, Neige, Nicolas Sarkozy, Noël, O. Carré, Olivier Carré, Olympe de Gouge, Opéra, Orée de Sologne, Orléans, Orléans basket, Panneaux, Pauline Kergomard, Picasso, Pingouins, Plein air, Police municipale, politique, Pomme de terre, Pompiers, Printemps, Procuration de vote, QVLS, Rasta, Régie de quartier, Révolution, Recette, Repères, Robert Badinter, Sans papiers, Sécurité, Sénat, science, Serge Grouard, Sexe, Sondage, Sondages, Tempête, Théâtre, Théophile Gautier, Tintin, Tram, Tunisie, Uncategorized, USO, Vélo, Voltaire, Wichita

Faut pas faire c. les pingouins

Cet article, comme quelques autres parus dans ces colonnes est effectivement d’un goût douteux.

Une partie de la rédaction s’en excuse, alors que l’autre partie s’en gausse allègrement. Comme le savent nos lecteurs avisés, les goûts et les couleurs …

Désolé !

Quoique, le titre de l’article fait l’unanimité du conseil d’administration d’Openlasource. Qu’on se le dise.

3 Commentaires

Classé dans Délinquance, Humour, La Source, Orléans

Banlieues : entre prévention et répression, le grand écart

Grand écart Sourcien 1 : le sauvageon hirsute des bambous


 Yves BODARD, ancien éducateur de rue à La Source, travailleur social, mais aussi humaniste, viendra donner son point de vue sur la vie dans les quartiers.

Il ne comprend pas qu’on diabolise les habitants des banlieues, et surtout les jeunes. Il ne comprend pas que toute la politique de la ville à Orléans s’élabore autour du sécuritaire et du contrôle social. Les arrêtés municipaux – couvre-feux pour les moins de treize ans, arrêtés anti-prostitution et anti-bivouac – en sont les témoignages les plus caractéristiques.

Grand écart Sourcien 2 : l’écureuil de l’allée des sapins

Pour lui, le regard posé sur ces quartiers populaires oscille entre crainte et compassion. On compare aujourd’hui les cités de banlieues avec les ghettos américains. On n’écoute plus les acteurs de terrain, on a confisqué la parole aux habitants et aux jeunes des quartiers.

Il est l’auteur du livre Banlieues, de l’émeute à l’espoir et aussi de Vies cabossées et miettes d’espoir, préfacé par Stéphane Hessel.

Grand écart Sourcien 3 : la guernazelle

4 Commentaires

Classé dans AHLS, Autonomie, Délinquance, GPV, Humour, Justice, La Source, Orléans, Pingouins, Sécurité, Yves Bodard