Archives de Catégorie: développement durable

Circuler à La Source…

… à pied ou à vélo, devient chaque jour plus difficile.

On a fermé les venelles … qui vont prendre désormais des petits noms, comme si donner des noms aux choses en modifiait la réalité.

Et pendant ce temps, les voitures stationnent maintenant allègrement sur les trottoirs, sans que la municipalité semble beaucoup s’en  émouvoir …

Image3

Si on veut faire perdre à notre quartier le charme de son environnement, on ne s’y prendrait pas autrement…

P1040776Là, on peut dire que l’épidémie gagne.

Image2

Et comble de l’incivilité … ce sont les bus de la TAO qui encombrent structurellement les pistes cyclables, du côté de l’avenue de la recherche scientifique ou du boulevard de l’hôpital …

Image2

Je suis un bus au repos… et je me pose sur la piste cyclable 

Image1

Je suis une piste cyclable … et un arrêt de bus. En cas de conflit, monsieur Glenfiddich vous invite à boire un petit whisky de … 125 ans. Houa, ça c’est du hors d’âge !

Mais que fait la police, comme dirait mon voisin ? A moins que ce soit une volonté municipale de laisser se dégrader le quartier en vue des municipales ?

3 Commentaires

Classé dans Accessibilité, développement durable, Ecologie, Elections, environnement, La Source, Municipales, Orléans, Police municipale, Stationnement

La Source, remarquable

Une fois n’est pas coutume, mais cette fois-ci, c’est bien notre quartier qui est remarqué pour l’une de ses architectures …

La Commission régionale du patrimoine et des sites a en effet donné un avis favorable au classement de l’ancien centre informatique de l’EDF, avenue de Concyr.

P1040139

Et ça, c’est vraiment une bonne nouvelle pour La Source et les Sourciens.

Ce bâtiment qui abritait un centre informatique de l’EDF représente un parfait exemple des  architectures administratives et industrielles des années 1960-1970.

 

Doc Cité de l'Architecture 001

« Ce bâtiment est toujours cité lorsque l’on évoque les réalisations de l’Atelier de Montrouge qui a reçu le Grand Prix national de l’Architecture et auquel fût consacré une grande exposition sur l’ensemble de ces travaux en mars 2008 à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine à Paris. » comme le fait observer la conseillère municipale de La Source, Ghislaine Kounowski, dans un récent communiqué de presse. Cette dernière a d’ailleurs apporté son soutien à un groupe d’architectes orléanais (et au delà) mobilisé depuis de nombreux mois pour la reconnaissance et la sauvegarde de ce bâtiment.

Il fait totalement parti de notre paysage Sourcien.

P1040120

Contrairement à ce qu’auraient souhaité certains élus locaux, la disparition de cette architecture aurait été très regrettable pour notre quartier, comme pour l’histoire de l’architecture elle-même. On se souvient qu’il y a quelques mois, un élu de la majorité municipal toujours bien peu inspiré, avait évoqué sa destruction dans le cadre d’une réunion du conseil de quartier de La Source.

Quartier nouveau, à l’histoire en « construction », La Source mérite qu’on soit attentif à sa mémoire même récente.

Pourquoi peut-on considérer qu’il s’agit d’une excellente nouvelle pour le quartier ?

Tout simplement parce qu’à la suite de ce classement, le bâtiment, en piètre état aujourd’hui, devra faire l’objet d’une réhabilitation, ce qui donnera du travail aux entreprises locales du bâtiment.

Dans un deuxième temps, il faudra retrouver une utilité à ce nouveau lieu « remarquable ».

Et là, la boîte à idée est ouverte pour redonner à ce bâtiment une fonction et des emplois à notre quartier.

Openlasource est heureux d’apporter sa contribution avec quelques premières idées pour « amorcer la pompe » … :

  • une antenne du musée d’Orléans, aujourd’hui trop à l’étroit pour pouvoir exposer place Sainte Croix l’ensemble de ses réserves… et pourquoi pas spécialiser l’antenne Sourcienne en art moderne et contemporain ?
  • une « maison des cultures du monde », dans notre quartier aux  65 origines et plus de 50 langues natives,
  • un nouveau lieu d’accueil pour l’ex-IAV (Institut d’art visuel), désormais appelé ESAD, inesthétiquement coincé à l’ombre du Campo Santo
  • des ateliers d’artistes contemporains en résidence à Orléans
  • des logements pour les étudiants du campus

P1040122

A vous donc d’inventer la vie qui va avec (c’était aussi un slogan des années 70/80). Vous vous souvenez ?

tw1

A vos commentaires, chères lectrices et chers lecteurs

images

3 Commentaires

Classé dans Architecture, Art, développement durable, EDF, Etudiants, Exposition, La Source

Empreinte carbone majeure à La Source

En attendant la mise en production de la centrale à bois de La Source, réputée plus écologique que les traditionnelles centrales au fioul ou au gaz… mais beaucoup moins que la solution de géothermie que la municipalité a refusé d’étudier sérieusement, notre nouveau centre Beaubourg, prend manifestement beaucoup d’avance … en terme de consommation d’énergie.

C’est un véritable arbre de Noël qui illumine l’avenue Concyr toutes les nuits, avec force dépenses énergétiques et électriques.

Mais au fait, à quoi sert cette illumination nocturne ?

Nota :

On appelle “empreinte carbone” la mesure du volume de dioxyde de carbone (CO2) émis par combustion d’énergies fossiles, par les entreprises ou les êtres vivants. On estime qu’un ménage français émet en moyenne 16,4 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) par an. Il est, dans ses usages privés de l’énergie, directement responsable d’une partie des émissions de dioxyde de carbone (CO2) à l’atmosphère.

Le calcul de son empreinte carbone aide à définir les stratégies et les solutions les mieux adaptées à chaque secteur d’activité et de participer ainsi plus efficacement à la diminution des émissions de gaz à effet de serre. Le calcul de l’empreinte carbone permet aussi de compenser ses émission de CO2.

Poster un commentaire

Classé dans Bilan carbone, développement durable, Ecologie, Géothermie, La Source, Orléans

Et notre droit à l’image ?

Nous, sous-signés, exclusifs pingouins Sourciens (et par extension de la région Centre et dépendances), élevons une protestation appuyée (on fait dans le langage diplomatique hight level), contre l’utilisation abusive de notre image à des fins de promotion publicitaire ou autre …

Bon, ça va que c’est pour la région Centre, et qu’on aime bien son action économique, écologique et sociale (la seule pratiquement) au bénéfice des associations sourciennes (non municipalisées).

Alors, passe pour cette fois, mais qu’on ne vous y reprenne plus, avec nos jolies images de pingouins déjantés …

Poster un commentaire

Classé dans Crédit, développement durable, Droit à l'image, Ecologie, François Bonneau, Pingouins, Région Centre

Maison de maçon ?

Ou une maison de béton ?

L’avenir du quartier et du GPV va donc se décliner à la mode Bouygues immobilier.

Est-ce rassurant ?

« Laise béton », comme disait Renaud, s’il nous construit une maison sur le modèle de celle de son modeste et pas mégalo du tout siège social

Faut bien vivre un peu par temps de crise.

5 Commentaires

Classé dans Art, Autonomie, développement durable, environnement, GPV, La Source

Livraison été 2011…

… ou 2012, ou 2013, ou plus si affinité ?

Tout n’est donc pas parfait dans le monde merveilleux du GPV d’Olivier Carré ?

La crise du logement social ne sévissant pas dans l’agglomération orléanaise, la non mise à disposition de ces logements sociaux construits dans le cadre du GPV de La Source ne pose sans doute aucun problème.

On n’ignore pas que la suspension de ce programme est lié aux difficultés d’un des entrepreneurs … mais tout de même, tout cela traîne un peu, beaucoup, passionnément, …

Vivement l’été.

Poster un commentaire

Classé dans Agglo, CMA, développement durable, GPV, La Source

Elle pousse la chaufferie …

… mais pour le moment, il n’y a pas vraiment beaucoup de bois.

C’est plutôt d’acier et de béton.

Et même de turbines à vérifier de près …

Mais du bois, pas encore.

En tout cas, la construction est impressionnante.

2 Commentaires

Classé dans Art, Bilan carbone, développement durable, Géothermie, La Source, lady Gaga, Louis Mariano, Madona, Orléans, Sexe

Un problème de parking ou une absence de volonté ?

C’est manifeste, les parkings ne sont pas une spécialité Sourcienne

Leur entretien laisse vraiment à désirer, quand ils existent …

Et quand ils n’existent pas, les autorités locales sont d’une rare cécité à l’égard des contrevenants de tous poils, multirécidivistes et autres.

La gentille (et parfois un peu dangereuse aussi) pagaille, qui règne le dimanche matin autour du « marché aux tissus », en est une affligeante illustration.

Il est vrai que la municipalité a sans doute délibérément fermé les yeux sur ce stationnement anarchique, préférant le voir s’installer chez les manants de La Source plutôt qu’aux abord immédiats de la belle ville où se tenait auparavant ledit marché, sur les quais de Loire.

Résultat du laxisme ambiant, certains automobilistes se laissent aller à stationner leur char n’importe où et n’importe comment.

Le long de la rue Georges Sand par exemple, on peut apprécier la qualité esthétique de l’exposition automobile qui prend place depuis quelques temps sur les trottoirs « enherbés ».

Un propriétaire de Golf qui a la flemme d’ouvrir le portillon de son parking privé et préfère utiliser l’espace public pour reposer sa vieille auto. On peut d’ailleurs s’interroger sur la dérogation au permis de construire qui a autorisé ce seul pavillon à disposer d’une « entrée » sur la rue. Les autres pavillons sont normalement accédés depuis des placettes privatives !

Plus récemment, c’est manifestement un utilitaire qui, sans doute inspiré par l’exemple du premier, a commencé à se stationner sur le trottoir de la rue G. Sand.

Et dans les rues adjacentes, le phénomène gagne

Et dire qu’on disait la municipalité d’Orléans de type sécuritaire et tout et tout.

Certes, on ne souhaite pas en venir aux extrêmes parfois constatés en la matière


Mais dans un souci raisonnable de bien vivre ensemble, le respect du règlement d’urbanisme et du code de la route, ne paraissent pas vraiment attentatoire aux libertés publiques et individuelles.

A défaut, c’est cela que l’on risque sur nos trottoirs et le long de nos avenues arborées …

Alors la municipalité, on se bouge aussi pour La Source ?

Avec tout ce qu’ils font pour nous …

5 Commentaires

Classé dans Accessibilité, développement durable, La Source, Orée de Sologne, Orléans, Panneaux, Stationnement

Piège en hautes herbes … ou « le vélo de la peur »

Attention, Sourciennes et Sourciens, méfiez vous de cet insidieux panneau dissimulé au coin du bois …

En pensant à la ci-devante adjointe au développement duraille et élue ex-sourcienne, vous pourriez être attiré dans les pièges des mangeurs de roue.

Rappelez-vous que cette grande « défenderesse » de la petite reine orléanaise, désormais exilée au pays du vélo (non pas l’Angleterre des dopés olympiques,  mais celui de la petite sirène (et pas des pompiers), le Danemark) proposait au merveilleux « Vélotour » de passer dans nos sourciennes avenues, après avoir traversé, à grand renfort de publicité,  la scène du théâtre d’Orléans, ou les ateliers municipaux. La ville consacre d’ailleurs toujours quelques dizaines de milliers d’Euros chaque année pour cette manifestation éminemment sociale, culturelle, sportive et écologique …

Dans le futur programme municipal promu par Openlasource, on verrait bien une nouvelle formule de « Vélotour » de ce type

Mais revenons à notre quartier et à nos affaires du moment. Vous êtes à vélo (ou en vélo, car les deux se disent), et vous grimpez laborieusement le célèbre « col dit des tennis » (on explique plus loin).

Attention donc, car ce qui vous attend, au sommet de la côte, ce n’est pas uniquement ça

C’est surtout ça

Et ça, c’est la crevaison assurée

Parce qu’en effet, depuis un bon bout de temps maintenant, sur 50 m vous devrez traverser un « grattoir en ciment », responsable de la crevaison de nombreuses roues de fidèles (enfin elles le déclarent) et pédalières lectrices d’Openlasource, et qui nous ont l’ont écrit.

Vous aurez reconnu la zone piégée,  au croisement des rues Honoré de Balzac et Ambroise Paré (devant les tennis).

On comprend mieux pourquoi l’Agglo ne veut toujours pas implanter « Véloplus » à La Source !

Et pourtant, comme disent les mordus de la pédale  : « Vive la République, vive la France »

 

Avec tout ce qu’ils font pour nous …

 

Poster un commentaire

Classé dans Accessibilité, Agglo, Bilan carbone, développement durable, environnement, France, Humour, La Source, Orléans, Panneaux, Plein air, politique, Vélo

La transhumance des coccinelles géantes

En juin 2011, sans le savoir, Open vous montrait des images très rares du début de la transhumance des coccinelles qui avaient passé l’été sur le trottoir du parking 2002. On notera leur attirance pour le rouge de la bouche à incendie, et leur dédain pour les tiges métalliques qui trainent.

Nous sommes heureux d’être les premiers à vous montrer des images de leur pâture estivale 2012.

Au passage, et pendant leur périple de plus d’un an, elles ont repris des couleurs

En même temps nous voyons que le GPV a su garder un côté sauvage.

Avec tout ce qu’ils font pour nous…

Poster un commentaire

Classé dans Apiculture, Coccinelle, développement durable, GPV, La Source, Orléans, Plein air