Archives de Catégorie: fêtes de Loire

Cadeau de fin d’année

Vous allez voir et entendre comme c’est … joli.

“Loufoque ou rêveuse, un brin surréaliste, l’intrépide enfant des Pays de Loire nous pique d’une chanson sans artifices. La plume franche et légère, l’imagination fertile, Aurèle raconte des tranches de vie, des comptines à dormir debout… Un jeu poétique hardi et sans fioriture, qui nous réveille et nous plaît immanquablement.”
— Le Petit Format

Poster un commentaire

Classé dans Art, fêtes de Loire, La Source

Nowel de toute part

Les traditions de Noël dans les pays membres de l’Union Européenne, lu sur le site « Mouvement Européen – France web@mouvement-europeen.eu »

La fête de Noël tire son existence et ses formes des racines les plus diverses, une diversité qui se reflète dans les traditions de cette période dans toute l’Union européenne.

Alors que les Français attendent le Père Noël le soir du 24 décembre, les Néerlandais commencent à fêter le très populaire Saint Nicolas dès la mi-novembre, date de son départ depuis l’Espagne jusqu’aux Pays-Bas.

Les Grecs fêtent  » la douzaine « , depuis le Noël catholique du 25 décembre au 7 janvier, date de l’épiphanie, le Noël orthodoxe.

Au Danemark le  » Jul  » (Noël) est inspiré des fêtes païennes célébrant la transition vers un nouveau cycle, tout comme en Bulgarie on pouvait fêter le renouveau de la nature.

Si vous voulez rencontrer le Père Noël, vous pourrez vous rendre à Helsinki, où il fait officiellement son entrée chaque année.

Les personnages qui peuplent cette période sont légion : depuis Andrzejki en Pologne à Befana en Italie, en passant par Sainte Lucie en Suède et le Hoséker (Père Fouettard) au Luxembourg.

Pour découvrir comment chaque pays de l’Union européenne fête Noël, rendez-vous sur la page du site de Toute l’Europe.

Mais pour les petits enfants,le Père Noël sera toujours … ce gentils bonhomme en rouge, annonciateur de joie et de bonheur :

Quant aux grands enfants, le père, ou la mère Noël, c’est souvent  le souvenir ému d’une période où l’innocence se conjuguait à la douceur de vivre (avant la crise)

En tout cas, Openlasource vous souhaite un très Noyeux Joël à tous

Poster un commentaire

Classé dans Accessibilité, Agglo, AHLS, Angela Merckel, Anne Lauvergeon, Arena, Art, Autonomie, école maternelle, Belle, Bilan carbone, blogosphère, Blogs, BRGM, Bus, Cabu, Cancun, candélabres, Capitaine Fracasse, Catherine Sueur, Cinéma, Clochard, CMA, Conseil général du Loiret, Délinquance, développement durable, Egypte, Elections, Elections législatives, Elections régionales, environnement, Etienne Dolet, Etudiants, Europe, Europe écologie les Verts, Exposition, Fansolo, fêtes de Loire, Florence Cassez, Football, François Bonneau, Franc maçonnerie, France, Géothermie, Gérard Philippe, GPV, Grouard, Histoire, Humour, IME, Impots locaux, Incription sur les listes électorales, Indemnités, Indien, Jazz, Jean Ferrat, Jean Pierre Sueur, Jeanne d'Arc, Justice, La Bolière, La Source, lady Gaga, lampadaires, Le Monde, Libération, Libe Orléans, Libre pensée, Louis Mariano, Marché, Médiathèque, Mexico, Michael Jackson, Modem, Montesquieu, Mosquée, Neige, Nicolas Sarkozy, Noël, O. Carré, Olivier Carré, Olympe de Gouge, Opéra, Orée de Sologne, Orléans, Orléans basket, Panneaux, Pauline Kergomard, Picasso, Pingouins, Plein air, Police municipale, politique, Pomme de terre, Pompiers, Printemps, Procuration de vote, QVLS, Rasta, Régie de quartier, Révolution, Recette, Repères, Robert Badinter, Sans papiers, Sécurité, Sénat, science, Serge Grouard, Sexe, Sondage, Sondages, Tempête, Théâtre, Théophile Gautier, Tintin, Tram, Tunisie, Uncategorized, USO, Vélo, Voltaire, Wichita

Les plus belles fêtes de Loire … à La Source

Les fêtes de Loire … avez-vous essayé de vous y rendre ?

Une heure pour pouvoir stationner sa voiture … et, à part le tram placardé d’autocollants mariniers (mais comptez 35 bonnes minutes pour faire les 7 km jusqu’au pont Royal), aucun moyen de transport collectif pour nous éviter de devoir prendre notre voiture depuis La Source … l’autre quartier d’Orléans, encore une fois bien ignoré des gens qui nous gouvernent.

Et on n’est manifestement pas les seuls à en penser autant de bien. Allez faire un tour sur http://www.libeorleans.fr/libe/2009/09/festival-de-loire-nous-sommes-au-pied-du-temple.html, pour avoir un avis éclairé d’un marinier fâché.

Le rayonnement d’Orléans, c’est donc généralement sans nous.

Alors quelle heureuse surprise lorsqu’apparaissent ce dimanche sur le lac de l’Orée de Sologne, à l’initiative de la FFV (fédération française de voile) nos fêtes de Loire à nous, les Sourciens oubliés.

100_5646Mais ici, pas de baraques à frites et de merguez huileuses. Pas de marchands de colifichets pour touristes gogos.

100_5645

Pas de budget pharaonique financé sur nos impôts locaux (1,6 millions d’€ de subvention pour les fêtes de Loire versées par la ville d’Orléans !).

Pas de pseudo batelier en costume désuet d’une époque révolue et pas forcément très glorieuse en fait.

Pas de folklore reconstitué pour servir de cache misère à l’abyssale absence de politique culturelle de la ville.

A La Source, la vraie passion des amateurs à la portée de tous les spectateurs.

100_5648

Coques en fibre de verre, mats en carbone, voiles en Kevlar, … on fait moderne sur le lac de La Source, tout en respectant l’environnement.

100_5626

Contrairement à certains créateurs d’événements municipaux, seulement inspirés par un passé révolu et qui passent manifestement leur temps l’œil dans le rétro, les Sourciens préfèrent investir dans l’avenir.

Comme dirait Woody Allen, inépuisable source d’inspiration sourcienne : « l’avenir est la seule chose qui m’intéresse, car je compte bien y passer les prochaines années« .

Poster un commentaire

Classé dans développement durable, environnement, fêtes de Loire, La Source, Orléans, Plein air