Archives de Catégorie: PS

Jaures, Blum, Zay, Mendes, …

L’affaire Cahuzac « provoque une onde de choc dans le monde politique » (Libération) et génère consternation et indignation dans le peuple de gauche.

… et soudain on se souvient qu’être de gauche, c’est aussi et surtout avoir et défendre des valeurs essentielles, héritées des Lumières, de la Révolution et de la 3ème République (entre autres), valeurs :

  • d’humanisme et de fraternité
  • de loyauté et de sincérité
  • de franchise et de  transparence
  • de solidarité et de justice sociale
  • d’égalité et d’équité
  • de liberté et de laïcité

jean-jaures

Jaurès, l’insoumis

Et que cela donne tout son sens à l’affirmation « être de gauche ». Allez voir à ce titre les affirmations sincères des adhérents d’Agoras Osons Orléans sur : http://www.agoras-osons-orleans.org/category/etre-de-gauche/

C’est pour les avoir un peu oublié, ou pour avoir fait primer la soit disant suprématie de l’économie, ou pour quelques aveuglements électoralistes, ou pour quelques plats de lentilles, de places dorées en tribune, de comptes alimentés dans une île tropicale, ou encore pour quelques compromis de circonstance, que des femmes et des hommes de gauche s’égarent et se perdent régulièrement.

Au niveau national, les Besson, Kourchner, Hirtsch, Amara, … récemment, ont aussi montré le chemin de ces voies sans issues.

Et quand les gens de gauche transigent sur leurs valeurs, c’est leur âme qu’ils perdent.

leon_blum1292968824

Blum, la référence

Le mensonge, d’État ou d’ailleurs, comme les « dénis de la réalité », alimente allègrement les idéologies antidémocratiques et anti-républicaines.

Appelons en, avant qu’il ne soit trop tard, aux illustres « anciens », qui ont ouvert la voie et qui nous ont appris que, même dans des circonstances exceptionnelles, il y a des « choses » avec lesquelles on ne transige pas, que la vertu du compromis n’a rien à voir avec le vice de la compromission.

jean_zay

Zay, l’espoir

Jaurès, Blum, Zay, Mendes, que votre esprit éclaire encore notre gauche humaniste et progressiste…

Être « la gauche moderne », « faire de la politique autrement », « rajeunir les méthodes », « laisser la place à la nouvelle génération », … ce ne peut être une fin en soit, et surtout pas l’alibi de n’importe quel dérapage.

A défaut, on n’est pas sur d’y adhérer … les yeux fermés.

Pierre Mendès-France république moderne

Mendes, l’intransigeant modeste et moderne

C’est certainement ringard, mais on assume, on préfère s’accrocher à nos valeurs fondamentales, et ne transiger sur rien.

4 Commentaires

Classé dans Blogs, Justice, La Source, Libre pensée, Municipales, politique, PS

La Source : un désert ?

La Source cité dortoir ?

C’est le risque qui guette notre quartier si ses entreprises continuent à disparaître ou à déménager sous d’autres cieux, pas forcément au bout du monde d’ailleurs !

Rappelons nous : l’INSEE, la MGEN, EDF, l’IUT, l’UDAF, l’OCP, ARES, Boiron, et à proximité : Komori Chambon, Gemalto, …

Inquiétons nous pour : les CCP, Sandwick et qui d’autres sur la liste ?

vhicule secours

On comprend mieux aussi l’inquiétude du président de l’Agglo à nous installer des stations Vélo+ … quand on voit ce qu’ils en font dans le désert !

Mai sil y a désert et désert, sachant que les deux se complètent souvent … désert d’activité et d’emplois, désert médical.

Ce thème était l’objet d’une passionnante conférence-débat sur le thème des politiques municipales de santé, organisée le 14 mars dernier au Muséum d’histoire naturelle par l’association Agoras Osons Orléans.

On notera que la vice-présidente de cette association est une élue municipale d’opposition de notre quartier.

Le « grand témoin » de cette conférence était le sénateur de Seine Saint Denis (vous savez, le Neuf Trois ) Claude Dilain (ancien maire de Clichy sous Bois). Et il savait de quoi il parlait, en matière de politique locale de santé et de désert médicaux, puisqu’en dehors de ses fonctions électives, il est médecin pédiatre, toujours en exercice dans sa commune.

L’ensemble de la conférence est à voir sur http://www.agoras-osons-orleans.org/2013/03/16/agoras-orleans-conference-quelle-politique-locale-de-sante-pour-une-ville-solidaire/

ou directement ici

La présence dans la salle de nombreux professionnels de la santé, y compris des responsables de l’hôpital régional d’Orléans, ont permis de riches débats dont on peut retenir cette très brève synthèse :

  • les Maisons médicales de santé : une vraie solution pour les quartiers en voie de désertification médicale (comme le notre), à condition, à condition … que la municipalité « mouille la chemise » sans compter. Les toubibs savent diagnostiquer, soigner, accompagner les malades, … mais par pitié, ne les obligez pas à consacrer encore leur énergie à des démarches administratives épuisantes. Cela, c’est le job des politiques et de leurs services administratifs. A bon entendeur salut à La Source où les élus locaux de la majorité municipale  sont tellement discrets à ce sujet…
  • le nouvel Hôpital régional d’Orléans :

– non, il n’est pas surdimensionné avant même d’avoir été inauguré. Des perspectives de nouveaux plateaux techniques sont sérieusement envisagées et les explications données par les responsables sont très convaincantes.
– dans le cadre d’une coopération Université / Hôpital, des services sont ouverts et des « chefs de cliniques » désignés pour assurer l’accueil d’internes des hôpitaux qui achèvent ainsi leur études de médecine. Hors toutes les études relatives à l’installation des jeunes médecins démontrent que ces derniers ont une tendance marquée à s’installer à proximité de leur lieu de fin d’étude… Des espoirs pour La Source et ses environs … mais plutôt à moyen terme (pas avant quelques années).

En attendant ?

Notre quartier est véritablement menacé de désertification médicale. Et de nombreux Sourciens en ont déjà fait l’expérience, lorsqu’il s’est agit par exemple de trouver un nouveau médecin référent après le départ du docteur Lagarde par exemple.

desert-medical-patient

C’est d’ailleurs ce que démontrent et dénoncent, nos deux élus socialistes Sourciens au Conseil municipal d’Orléans, Ghislaine Kounowski et François Reisser.

Ils viennent d’adresser une lettre à la ministre de la santé Marisol Touraine pour appeler son attention sur notre situation, et proposer des solutions immédiates. Entre autres, le soutien à la création d’une Maison de Santé pluri-disciplinaires, et le développement du rôle du CHR dans le domaine de l’internat de fin d’étude médicale.

Ceci démontre d’ailleurs que si le Parti Socialiste de La Source semble avoir disparu du paysage, il y a heureusement encore quelques élus vraiment actifs, sur le terrain, dans les associations et auprès des habitants du quartier. Et pas seulement dans la palabre.

desert10

Attention : le désert est aussi source d’illusions, de celles dont on se mord parfois les doigts au moment des élections

***

Mon petit doigt 2Au fait, « mon petit doigt m’a dit » que le maire d’Orléans, manifestement titillé sur un sujet de préoccupation majeur des français, la santé, vient de se rendre compte qu’il pouvait y avoir un problème dans sa bonne ville. On comprend qu’il ai mis tout ce temps, car la situation des beaux quartiers d’Orléans ne pose aucun problème. Grand bien leur fasse.

Pour information, la densité moyenne des généralistes pour 100.000 habitants est de 92 en France, de 97 à Orléans (y compris La Source) et de seulement 70 à La Source, et ça va se gâter avec le départ à la retraite programmé de 7 médecins du quartier dans les 3 prochaine années.

Évidemment les élus municipaux de la majorité, dont un est accessoirement « adjoint au Maire d’Orléans, délégué pour la Source, pour la carte médicale et les projets hospitaliers » (excusez nous du peu), ne s’en étaient pas rendus compte…

Résultat : vous entendrez bientôt not’bon maire s’exprimer sur les questions de santé. Il y a fort à parier qu’il expliquera qu’avant c’était mieux … enfin pas trop avant quand même.

… et en voilà la preuve (publiée le 24 mars sur tous les bons sites en ligne ) :

Affiche Santé

Publicité gratuite pour le Lions Club et les autres établissements de soin du coin

Quant à OpenlaSource …

pingouin-desert-fail-noyan

Il a parfois l’impression de prêcher dans le désert, ou de le balayer …

1005balayeurs_desert_bdv03

2 Commentaires

Classé dans Agora, Elections, Grouard, La Source, Orléans, politique, PS, Santé

Pourquoi la mairie s’en prend-elle au Front de gauche à La Source ?

Si l’on en croit la presse locale, l’adjoint au maire chargé du commerce… et donc des marchés, a récemment fait savoir que la présence des militants politiques … et particulièrement ceux du Front de gauche autour de Michel Ricoud, représentait une insupportable gène pour les chalands du marché de La Source …

De façon curieuse, a priori, les militants des autres partis politiques, nombreux en cette saison à distribuer leur littérature élective, ne produiraient pas le même effet auprès des gentils consommateurs Sourciens.

Et pourtant, y compris samedi dernier, ils étaient nombreux à vanter les mérites de leurs candidats préférés :

  • les modemistes (pas très nombreux) pour Tahar Ben Chabaane, distribuant à l’orée du marché

et carrément dans l’enceinte du marché (si on doit considérer que les quelques barrières cacochymes et les véhicules stationnés de façon anarchiques délimitent officiellement ledit marché ?

  • les écolo-socialistes (surtout socialistes d’ailleurs, les militants écolo étant denrée rare dans les parages semble-t-il) soutiens de Jean Philippe Grand
  • les front de gauchistes pour Cécile Hubert, et son suppléant Michel Ricoud

et encore

  • les Umpistes bon teints (bien qu’affichant très discrètement leur dévotion à l’UMP qui ne semble pas avoir si bonne presse ces temps ci), pour Olivier Carré, en plein centre du marché …

Au premier plan les militants socialistes, et au 2ème plan, plein centre du marché, les fervents de l’UMP !

Et à votre avis, à qui le placier du marché a-t-il demandé d’évacuer ?

Aux partisans du Front de gauche, Michel Ricoud en tête, seuls trublions référencé par la mairie d’Orléans du commerce non sédentaire local !!!

Étrange n’est-ce pas ?

Certains pourraient y voir une véritable forme de publicité, à peine déguisée. En stigmatisant le Front de gauche, on mobilisera plus fortement l’électorat local sur son candidat … au détriment de celui des écolo-socialistes, dont l’ancrage local est évidemment moins fort.

Un petit coup de Jarnac de S. Grouard en vue des prochaines municipales ?

En favorisant un bon score au Front de gauche aux législatives sur La Source, n’espère-t-il pas mettre la gauche dans l’embarras au moment de la constitution des prochaines listes municipales. Le PC et ses alliés du FG pourraient alors avoir de plus gros appétits … alors que certain(e)s des élu(e)s municipaux socialistes (du centre d’Orléans) sont aujourd’hui plutôt enclins à faire les yeux doux (voire quelques roucoulades amoureuses) aux centristes locaux !

6 Commentaires

Classé dans Elections, Elections législatives, Europe écologie les Verts, Front de gauche, Grouard, La Source, O. Carré, Olivier Carré, Orléans, Police municipale, PS, Serge Grouard