Archives de Catégorie: Uncategorized

Quelques nouvelles des pingouins …

Voici plusieurs témoignages et images reçus pendant l’été qui illustrent l’omniprésence des alcidés à travers la planète

Nouvelle imageA Palerme (no comment !)

2014-08-21_18.26.23A La Turballe (en moules et coquillages)

 pingouins 1Dans Le Monde

photo-5A Bruxelles, les Sablons, en chocolat…

CaptureA Tokyo (c’est une illustration sans doute des « manchots empereurs »)

Pingouin TokyoRe-Tokyo … à manger

pingouin-statue-texartesEn Savoie

51ekqH7AvDL._SY300_A Dublin

STEMMGChez Mémé

Bonne rentrée à tous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Nowel de toute part

Les traditions de Noël dans les pays membres de l’Union Européenne, lu sur le site « Mouvement Européen – France web@mouvement-europeen.eu »

La fête de Noël tire son existence et ses formes des racines les plus diverses, une diversité qui se reflète dans les traditions de cette période dans toute l’Union européenne.

Alors que les Français attendent le Père Noël le soir du 24 décembre, les Néerlandais commencent à fêter le très populaire Saint Nicolas dès la mi-novembre, date de son départ depuis l’Espagne jusqu’aux Pays-Bas.

Les Grecs fêtent  » la douzaine « , depuis le Noël catholique du 25 décembre au 7 janvier, date de l’épiphanie, le Noël orthodoxe.

Au Danemark le  » Jul  » (Noël) est inspiré des fêtes païennes célébrant la transition vers un nouveau cycle, tout comme en Bulgarie on pouvait fêter le renouveau de la nature.

Si vous voulez rencontrer le Père Noël, vous pourrez vous rendre à Helsinki, où il fait officiellement son entrée chaque année.

Les personnages qui peuplent cette période sont légion : depuis Andrzejki en Pologne à Befana en Italie, en passant par Sainte Lucie en Suède et le Hoséker (Père Fouettard) au Luxembourg.

Pour découvrir comment chaque pays de l’Union européenne fête Noël, rendez-vous sur la page du site de Toute l’Europe.

Mais pour les petits enfants,le Père Noël sera toujours … ce gentils bonhomme en rouge, annonciateur de joie et de bonheur :

Quant aux grands enfants, le père, ou la mère Noël, c’est souvent  le souvenir ému d’une période où l’innocence se conjuguait à la douceur de vivre (avant la crise)

En tout cas, Openlasource vous souhaite un très Noyeux Joël à tous

Poster un commentaire

Classé dans Accessibilité, Agglo, AHLS, Angela Merckel, Anne Lauvergeon, Arena, Art, Autonomie, école maternelle, Belle, Bilan carbone, blogosphère, Blogs, BRGM, Bus, Cabu, Cancun, candélabres, Capitaine Fracasse, Catherine Sueur, Cinéma, Clochard, CMA, Conseil général du Loiret, Délinquance, développement durable, Egypte, Elections, Elections législatives, Elections régionales, environnement, Etienne Dolet, Etudiants, Europe, Europe écologie les Verts, Exposition, Fansolo, fêtes de Loire, Florence Cassez, Football, François Bonneau, Franc maçonnerie, France, Géothermie, Gérard Philippe, GPV, Grouard, Histoire, Humour, IME, Impots locaux, Incription sur les listes électorales, Indemnités, Indien, Jazz, Jean Ferrat, Jean Pierre Sueur, Jeanne d'Arc, Justice, La Bolière, La Source, lady Gaga, lampadaires, Le Monde, Libération, Libe Orléans, Libre pensée, Louis Mariano, Marché, Médiathèque, Mexico, Michael Jackson, Modem, Montesquieu, Mosquée, Neige, Nicolas Sarkozy, Noël, O. Carré, Olivier Carré, Olympe de Gouge, Opéra, Orée de Sologne, Orléans, Orléans basket, Panneaux, Pauline Kergomard, Picasso, Pingouins, Plein air, Police municipale, politique, Pomme de terre, Pompiers, Printemps, Procuration de vote, QVLS, Rasta, Régie de quartier, Révolution, Recette, Repères, Robert Badinter, Sans papiers, Sécurité, Sénat, science, Serge Grouard, Sexe, Sondage, Sondages, Tempête, Théâtre, Théophile Gautier, Tintin, Tram, Tunisie, Uncategorized, USO, Vélo, Voltaire, Wichita

Mon petit doigt m’a dit : Bolière …aujourd’hui peut être, ou alors demain ?

Mon petit doigt 2 Les « choses » pourraient enfin bientôt bouger du côté du centre  commercial de la Bolière.

Parmi les « enseignes » qui avaient été sollicitées par quelque(s) élu(s) actif(s) sur le quartier et client(s) fidèle(s), eux,  du centre, l’une d’entre elles semble aujourd’hui assez proche d’aboutir dans sa négociation avec le propriétaire du fond de commerce préalablement occupé par un champion déchu, maintenant que les travaux de mise en conformité (sécurité, désamiantage, …) ont été réalisés.

Si cette information se confirmait, ce serait vraiment … super, pour les habitants du quartier, même si l’adjoint au commerce de la ville d’Orléans a récemment déclaré dans la presse locales que l’option super U s’était … éloignée.

Et comme les élus de la majorité municipal nous y invitent, nous resterons discrets, discrets, discrets, … comme eux, avant que sans doute ils ne tentent de s’emparer de la gloire de cet heureux dénouement avec grande débauche médiatique, comme il se doit.

Mais les Sourciens ne se laisseront certainement pas abuser, car ils savent ce qui se cache parfois derrière les apparences …

SuperU

Un « bon plan » au dos, ça dépend pour qui ?

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Openlasource est-il(elle) une société anonyme ?

Article paru sur Openlasource en octobre 2008 … et dont l’actualité ne se dément pas.

On va vous expliquer pourquoi dans un très prochain « papier ».

Au moment où de nombreuses sociétés anonymes et néanmoins réputées sur les places financières risquent de se retirer discrètement du marché, … la question de l’anonymat des blogueurs fait la une de l’actualité (locale en tout cas).

Mais au fait, quelle est la question ?

Rappel des faits : un célèbre blogueur orléanais, sans doute l’un des tous meilleurs à tous les points de vue, vient d’être condamné (en première instance) par le tribunal de grande instance d’Orléans pour dénigrement et autres moqueries vis-à-vis du très jovial (1) premier magistrat de la ville.

Histoire de bien enfoncer le clou, le malappris en a pris pour quelques milliers d’Euros d’amendes et autres frais de publication de l’infamante condamnation.

En ces périodes de progrès économiques et sociaux, il n’aura sans doute aucun mal à trouver une banque qui lui accordera un généreux crédit pour régler sa dette envers la société. Pendant ce temps, d’autres encaisseront leurs modestes indemnités d’élu non hostile au cumul des mandats.

Mais il faut donc croire qu’entre magistrats (le premier de la ville et celui du tribunal), on ne plaisante pas avec ces choses là… Chez ces gens là, comme aurait dit le grand Jacques, on ne rit pas … on juge.

Mais soyons prudents, ne laissons pas aller notre plume au gré de nos passions, le référé guette.

Notons toutefois que l’un des arguments essentiels de l’accusation a concerné l’odieux anonymat derrière lequel l’infâme moqueur avait eu l’audace de se dissimuler, pour dénigrer en toute tranquillité.

Ce qui est usuel et Oh combien respectable aux yeux de certains pour les sociétés commerciales ou financières, l’anonymat, devient insupportable, lorsqu’il s’agit d’un … blogueur, qui se retrouve classé au rang des « corbeaux » dont raffolent nos profondes campagnes ou autres courageux délateurs prospères pendant de plus sombres périodes de notre histoire. Ce rapprochement est en soit déjà bien infamant.

Mais au fait, les blogueurs sont-ils anonymes ou pseudonymes ?

Sans développer une trop longue théorie sur cette notion, relevons tout de même que l’anonymat consiste à dissimuler son identité pour chercher à demeurer inconnu de tous. Anonyme du grec anônumos, sans nom. Il s’agit d’une dissimulation intégrale. Ne pas être vu, ne pas être connu, ni reconnu, ne pas être identifié.

Le pseudonyme, en revanche, est une façon courante d’exposer ses idées ou ses œuvres, sans se dissimuler de quiconque, mais en empruntant un nom (de scène, de rôle, d’auteur, de plume, …) considéré comme plus approprié à son activité. L’auteur pseudonyme est à ce point reconnu par la loi. Il dispose même de droits spécifiques à la protection de ses créations ou de ses œuvres.

Le pseudonyme est un nom d’emprunt licite, généralement utilisé dans des activités qui font appels à la faveur du public. Il ne s’agit pas d’un faux nom. Il ne se substitue pas à un nom patronymique. Il ne sert à désigner son titulaire que dans le domaine de son activité.

La différence essentielle entre l’auteur anonyme et l’auteur pseudonyme, c’est que dans un cas, il y a volonté de se cacher, dans l’autre, simplement de se protéger ou de se déguiser. Et en matière de déguisement, il y a toujours un moment où le masque tombe. Mêmes Zorro ou Batman savent cela.

La « toile » (Internet) a totalement consacré cette notion qui suggère à nombre de ses utilisateurs d’adopter un pseudonyme pour venir s’y promener. Il ne s’agit pas ici de se cacher pour agir, il s’agit simplement d’une prudence élémentaire qui évite de s’exposer trop directement à l’univers entier.

Ils sont d’ailleurs nombreux les braves et respectables citoyens qui utilisent l’artifice utile d’un pseudonyme dans leur adresse e-mail.

Ils sont nombreux nos enfants à qui l’on conseille d’user d’un « avatar » (une image fictive) pour fréquenter les réseaux « sociaux » comme Facebook, et quelques autres …

Malgré cela, nous le savons tous, il est assez aisé de « remonter » aux sources des pseudonymes. Tout bidouilleur informatique sait trouver sur le « libre » (l’Open Source !) des outils de « trackage », des « aspirateurs à site » et autres utilitaires qui permettent de pister une IP (adresse Internet), d’identifier une adresse courriel, … surtout que la plupart du temps, les internautes sont assez peu discrets en fait.

Et Openlasource

dans tout cela ?

Pour dire vrai, ses principaux animateurs ne dérogent pas à la règle (de la piètre discrétion).

Rappelons tout d’abord que ce blog citoyen et consacré essentiellement au quartier de La Source bénéficie depuis son lancement en juin dernier, d’une adhésion sympathique d’un nombre important de visiteurs. Les témoignages spontanés de soutien en sont des illustrations régulières et encourageantes. En moyenne, un peu plus de 200 visiteurs le fréquentent chaque jour.

Mieux encore, en l’espace de quelques mois, de nombreux contributeurs ont proposé ou suggéré des articles ou des sujets qui ont été publiés dans ces colonnes. C’est ce qui donne sans doute une certaine originalité à ce site.

Openlasource n’a pas la prétention mégalomaniaque de certains autres sites orléanais et ne prétend pas devenir le plus grand, le plus lu, le plus commenté, le plus consulté, le plus beau, le plus fort, ni le plus jugé d’Orléans et de son agglomération, mais s’il peut être simplement un peu utile aux habitants de son quartier, il n’aura pas démérité.

« Mais qui se cache derrière Openlasource ? », entend on régulièrement s’exclamer, sous forme interrogative, dans la blogosphère orléanaise … et dans quelques venelles locales ou couloirs de la mairie, dont on sait certains, missionnés à parcourir quotidiennement la toile infernale.

Nous avons décidé d’étancher la soif de savoir et de connaissance de nos anonymes visiteurs (et pour le coup eux, sont véritablement anonymes qui visitent furtivement notre espace pour essayer d’en tirer quelques utiles renseignements pour leur patron préoccupé. Les voilà les rôdeurs, les fureteurs, cachés derrière leur IP « flottante », qui veillent et qui surveillent).

Notons au passage, que pour les vrais Sourciens, un peu intéressés à la vie du quartier, un peu impliqués dans la vie locale, associative, politique, … les visages de Marcel et de Georges, les noms propres « à la ville » des deux principaux animateurs du site, ne sont plus inconnus depuis longtemps.

Et voilà donc, notre petit pingouin prêt au coming out !

(1) Jovial : qui est d’une gaieté simple et communicative ; qui exprime la gaieté. (c) Larousse. Cet adjectif qualificatif nous a été inspiré au visionnage de la vidéo du Conseil municipal du 26 septembre 2008, en ligne sur le site Orléans.fr. Le maire d’Orléans rappelle, manifestement à ses proches amis politiques, qu’il est bien pourvu du sens de l’humour.

10 Commentaires

Classé dans blogosphère, Humour, Justice, La Source, Orléans, Pingouins, politique, Uncategorized

Le 18 avril : une soirée solidaire de La Source avec le Cameroun

image3-1

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Les pingouins de Paques ont débarqué à La Source

Décidément La Source est devenue la nouvelle terre des pingouins du sud orléanais.

La preuve ?

Ces petites bestioles chocolatées découvertes à l’occasion de la chasse aux oeufs, lapins, clôches et poules pascales dans les jardins sourciens.

p10109881

Il va sans dire que le climat presque printanier étant de nature à « épuiser » notre petit pingouin égaré … alors on lui a offert une banquise rien que pour lui

p1010991

Et comme dirait Papy Barbu : vive La Source et les Sourciens.

5 Commentaires

Classé dans Uncategorized

45 L.S.

Il est sur que la reprise en main « montillotesque » (voir ses projets très perso et néanmoins municipaux d’école de la deuxième chance, sa réussite scolaire, sa prévention insertion, ses régies de quartier, …), ça va bien correspondre aux besoins d’une certaine jeunesse sourcienne !

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized