Chacun sa « religion »…

La République française garantit à chacun la liberté de croire, ou de ne pas croire. C’est d’ailleurs cette dernière « religion » qui est  ultra-majoritaire en France.

11226902_1038737586147404_6879154712731165692_nMerci à Gelluk, via L. Gougis sur Facebook, de l’avoir rappelé aux pingouins

Poster un commentaire

Classé dans La Source

IKEApproche…

On n’a jamais été aussi près de l’ouverture du nouveau magasin d’IkéArdon, et comme nous en informe Magcentre, les clients d’Ikéa vont devoir terminer eux-même la construction du magasin… (http://www.magcentre.fr/90698-les-clients-dikea-vont-terminer-eux-memes-la-construction-du-magasin-dorleans/).

11499Les murs étant maintenant montés, il ne reste plus qu’à finir les aménagements intérieurs…

Quant à l’extérieur, ce sont les députés européens qui le soulignent, ce n’est pas très très clairs.

brueghel

Un rapport d’enquête de la Commission européenne nous apprend en effet que le géant suédois de l’ameublement n’est pas seulement spécialiste du meuble en kit. Il est aussi très expérimenté en matière de montage fiscal avantageux.

wpid-storageemulated0DownloadIkea-chaise-pub-carton.jpgDe là à dire que la société suédoise s’assoit allègrement sur les fiscalités nationales, ce serait sans doute exagéré, quoique…

C’est en tout cas ce qu’on apprend à la lecture d’un article paru dans l’hebdomadaire l’Express :

http://lexpansion.lexpress.fr/actualites/1/actualite-economique/ikea-dans-le-collimateur-d-eurodeputes-pour-ses-montages-fiscaux_1763439.html

Ce rapport européen montre notamment « comment l’entreprise multinationale suédoise s’est structurée pour soustraire à l’impôt plus d’un milliard d’euros ces six dernières années au détriment de divers États européens« , selon les élus du groupe Verts/ALE au Parlement européen. « IKEA a essentiellement utilisé des échappatoires fiscales qu’offrent les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg« , écrivent-ils dans un communiqué. « La Commission européenne a pris bonne note de ce rapport et va l’étudier en détail« , a déclaré à l’AFP Vanessa Mock, porte-parole de la Commission, chargée des services financiers et de la fiscalité.

ikea-cat

Mais il ne faut pas minauder…

… si cette nouvelle entreprise locale peut procurer des emplois directs (dans le magasin et ses entrepôts) et indirects (pour aider nos bricoleurs du dimanche à s’en sortir) à nos jeunes

humour-chat-ikea-livre-en-kit_imagesia-com_x0a_large

Car il faut quand même une certaine dextérité pour éviter les montages incertains…

chat-ikea

Et puis, l’ouverture de ce petit commerce de proximité, ne manquera pas non plus à fournir quelques activités à la maréchaussée du coin, quand elle devra faire face aux journées rouges et noires de bison futé sur le sud de l’agglomération, tant les aménagements routiers de la zone sont indigents et comme souvent dans notre département et notre agglomération, totalement sous-dimensionnés.

embouteillage

1 commentaire

Classé dans La Source

C’est pas aux vieux Sourciens qu’on apprend à faire des grimaces…

ob_eedae5_th4dzvb2ib

Ça ne vous aura pas échappé, le Nouvel an chinois c’est maintenant… et c’est l’année du singe.

D’ailleurs, au cas où, la mairie de quartier d’Orléans La Source n’a pas manqué de le rappeler à toutes les associations sourciennes…

Captureen ajoutant le programme des réjouissances locales, tant il est vrai que notre belle ville d’Orléans est jumelée avec la ville de Yangzho

Fête du nouvel an chinois 1slender-west-lake-view

Quant aux festivités locales en l’honneur de nos jumeaux de l’Empire du milieu, elles ont cette particularité, enfin, comment dire, cette non originalité, ce manque de singularité pour les Sourciens en tout cas…

Nouvel an chinois 2

Rien ne se passe jamais à La Source !

Nouvel an chinois 3

C’est pas comme si on n’avait un équipement (un théâtre, une salle de sport, une médiathèque, …) capable d’accueillir une seule de ces réjouissances en l’honneur de nos cousins riverains du Yang Tse Kiang.

shouxihu

Mais les Sourciens connaissent …

LESTROISSINGES

Jusqu’au jour où ils en auront marre qu’on les prennent toujours pour des sous-citoyens orléanais.

6a00d83451619c69e201a3fd1b1b84970b

Poster un commentaire

Classé dans La Source

Bientôt, il ne restera plus que le ciné…

La culture orléanaise semble cheminer d’abandon en abandon…

Fini le festival estival, coquin et câlin, mais toujours au grand air, Orléans Jazz

Orléans jazz

Remplacé par une série de classiques concerts de jazz entre les parois bétonnées du théâtre d’Orléans.

Jazz or jazz

Le théâtre populaire proposé par l’ATAO, dont l’avenir est de plus en plus incertain, après la diminution des subventions municipales et la suppression de l’accès au théâtre d’Orléans (on comprend mieux pourquoi puisqu’il fallait y caser le succédané de festival de jazz supprimé…).

ATAO

De fait, voilà l’ATAO « réfugiée » au Théâtre Gérard Philipe à La Source, ce dont nous ne nous plaindrions pas, … mais tous les spectateurs orléanais n’en disent pas autant, lorsqu’il faut venir le soir dans notre quartier et y trouver une  place de stationnement à proximité du théâtre, puis cheminer sur les sympathiques coursives bétonnées et ébréchées, qui constituent le bel environnement architectural du lieu…

Out les « Orléanoïdes » !

Orlanoides

birds hemorroides

Orléan… pas Hémor…

Alors, qu’est-ce qu’il reste ? Le cinoche et ses célèbres pingouins…

 

 

giphyet puis c’est tout.

Vive la culture à Orléans

Poster un commentaire

Classé dans La Source

Bientôt la fin des soldes

A la Source aussi.

Alors certains magasins mettent les bouchées doubles (c’est au sens figuré)

12573016_10153874890758139_3274468104430432355_nC’est beau le sens du service… mais il ne faudra pas oublier de régler les extras

Et après les soldes, le printemps (pas le magasin, la saison) reprendra ses droits et les travaux de rénovations se poursuivront dans le cadre de notre beau GPV

11403131_10153436398558139_728304922947106568_n

Poster un commentaire

Classé dans La Source

Jean Zay à La Source

Openlasource se félicite de l’exposition organisée à La Source sur l’un des plus grands hommes politiques français, et orléanais de surcroît :

12513811_919007624884498_1411483665962565598_o

Jean Zay est né à Orléans le 6 août 1904, et mort assassiné par la milice française à Molles, le 20 juin 1944.

Image1

« Je suis né à Orléans, et j’ai passé là-bas toute ma jeunesse. J’ai donc à Orléans toute ma famille et, vous le devinez, mes amis les plus chers. J’ai passé mon enfance entre une salle de rédaction et une imprimerie. Le journal de mon père était un journal politique, c’est vous dire que je n’ai jamais commencé à faire de la politique. J’ai vécu dans cette atmosphère et je crois bien avoir tenu ma première réunion publique à l’âge de quatorze ans ! J’ai épousé une jeune fille d’Orléans que j’ai d’ailleurs connue toute petite…une amie d’enfance, et j’ai le plaisir d’être depuis quelques mois le papa d’une jolie petite fille qui s’appelle Catherine. Je suis papa avant d’être ministre, et il m’arrive d’aller moi-même pousser la voiture de ma petite Catherine lorsque sa maman la promène : et je ne trouve pas ça inavouable ! » Extraits de l’interview de Jean Zay par Jean Nohain en 1937.

Honoré dès 1994 à Orléans par le président François Mitterrand…

Image2

… Jean Zay repose désormais au Panthéon, le monument consacré aux femmes et aux hommes les plus remarquables de la Nation : « Aux grands Hommes, la Patrie reconnaissante »

Image3

 

Poster un commentaire

Classé dans La Source

Openlasource est toujours Charlie et Charly aussy

Avec ou sans « Y », Openlasource n’a pas perdu son esprit Charlit

Capture

Qu’il soit de Wolinski, de Maris, de Tignous, de Cayat, de Boisseau, de Brinsolaro, de Charb, d’Honoré, d’Ourrad, de Renaud ou de Cabu, c’est l’esprit du vent qui souffle dans nos têtes d’enfants, d’adolescents et d’adultes libres et conscients…

Ils sont toujours vivant en nous, n’en déplaisent aux morts vivants et sans avenir, ni ici, ni ailleurs.

Merci Jean pour ton dessin, il n’y a pas si longtemps. Il raisonne encore si fort en nous et fait vibrer notre âme, car nous en avons une, nous…

Cabu et Openlasource

Poster un commentaire

Classé dans La Source