Archives de Tag: GPV

Végétaline, végétalinasion, végétalisation… à la mode orléanaise

Si lundi c’est ravioli, dimanche, c’est … frites avec la poule au pot (ou plutôt au four), du bon roi Henri.

Et pour les frites, c’est … végétaline

Végétaline ?
Avec l’esprit d’escalier qui anime les rédacteurs d’Openlasource, l’occasion était belle d’aller voir où en étaient les murs végétalisés de notre beau quartier.

C’est certes un peu tiré par les cheveux, mais pour ceux qui auraient eu du mal à suivre, on reprend : végétaline, végétalination, végétalisation…

Hors donc, où en sont les murs végétalisés de La Source ?

Celui de la résidence des Genêts, élégant et architecturalement osé

C’est pas mal, n’est-ce pas ?

Et au pied des immeubles …

… une petite plante s’est échappée des bacs et s’est fixée sur « l’aire de jeux » pour les enfants (?), au pied de l’immeuble !

Et celui de la salle des sports, place du Minouflet

En progrès, mais peu mieux faire

L’automne est arrivé (ou presque) et les herbes folles végétalisent aussi les terrains vagues encore nombreux au cœur du GPV

1 commentaire

Classé dans La Source

La Source : la résurrection !

A lire de toute urgence dans « Orléans Mag », un dossier complet sur la … résurrection de La Source.

Après « Star Wars : la résurrection » serait-ce, « La Source : la résurrection » ?

Notre maire aurait-il été frappé par la grâce à l’occasion d’une récente audience au tribunal ? Un nouvel adepte de Darth Vader est-il né ?

On le croirait en lisant la dernière livraison du magasine municipal « Orléans.mag« .

Mais en quoi consiste donc cette merveilleuse renaissance annoncée dans la publication municipale ? (ci-dessous la résurrection de Lazare, qui n’a évidemment rien à voir. Une nouvelle facétie de notre illustrateur)

De la même façon, de curieuses photos d’immeubles frappés par la grâce du GPV dont les images « avant/après » figurent dans la revue municipale, laissent … dubitatifs. Il n’est en effet vraiment pas évident de savoir quelle est la photo avant ou celle d’après pour plusieurs d’entre elles ! Ce qui conforte l’idée qu’il n’y a pas forcément d’évidentes nouveautés à attendre de ce GPV en matière de changement de cadre de vie.

Et que dire de l’illustration proposée pour illustrer la (sur)activité sportive de la nouvelle (et belle bien qu’assez isolée salle de sport) , qui nous montre un rare match de basket de l’Entente joué dans ce nouvel équipement?  Hélas, il n’est inscrit nulle part qu’une équipe de ce calibre pourrait élire domicile dans notre quartier. En l’occurrence, rappelons que l’Entente est venue jouer un match en tout début de saison, contre une petite équipe, avec son groupe à moitié constitué, et uniquement parce que le Palais des sports était encore en rodage.

Décidément, cet « Orléans.mag » a du mal à faire la différence entre l’information et la propagande. Quand on lit, que « le Grand projet de ville » est en passe de gagner son pari » … de « rendre son attractivité au quartier », on voudrait bien y croire, quand on habite à La Source, mais on a vraiment du mal à ne pas sourire de tant de naïveté ou d’hypocrisie.

Et l’on nous parle de la « résidentialisation » comme d’une nouvelle formule magique, « d’ilots urbains » pour « réorganiser les espaces », de la « fin du temps des espaces non hiérarchisés », du « maillage, qui a été créé », autant de merveilleux concepts qui ne manqueront probablement pas de bouleverser (en bien ?) la vie des sourciens.

On notera au passage que le « Grand projet de vie » affiché il y a quelques mois est redevenu sous la plume d’Oléans.mag, le « Grand projet de ville ». Il semblerait que la municipalité a toujours quelques difficultés sémantiques !

En attendant, il s’agit souvent d’un « Grand projet de vide » .. que redoutent les associations logées à l’espace Savoie ou au centre de la Poste !

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Le GPV victime du nouveau rythme scolaire

Vous connaissez « L’Elan » ?

Vous savez, c’est la publicité de la mairie d’Orléans pour le « grand projet de ville » (de vie ?).

Il en faut de la publicité pour nous convaincre, nous, sourciens grincheux, que ce « grand projet de vie » est bien le notre. Pour cela, « l’Elan » sait trouver des « habitants heureux » à interviewer.

On est ému de tant de bonheur.

Mais comme c’est le week-end et que la météo est encore agréable, Openlasource a l’humeur taquine.

Plutôt que de commenter quelques brillantes réalisation du GPV, sur lesquelles nous reviendrons plus tard, nous avons préféré adresser au directeur de la publication, M. Languerre, une petite suggestion pour l’aider à améliorer sa communication.

Monsieur Languerre, il faut absolument interdire la lecture de votre « l’Elan » aux enfants d’âge scolaire. En effet, ils pourraient en être troublés dans l’apprentissage de l’oretograffe, et dans leurs conjugaisons :

Au fait, on écrit » nouvelle école », et pas « nouvel », et circuler est un verbe intransitif. Une rue n’est pas « circulée », mais on y circule (d’après le petit Robert).

Et comme le soutien scolaire à Orléans, à défaut d’être « circulé », est gravement menacé, nos petits vont avoir du mal à s’en remettre.

On pourra en reparler (du soutien scolaire) lors de votre permanence à la mairie de La Source le jeudi 18 septembre de 14 à 16h (publicité gratuite offerte par Openlasource).

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized