Archives de Tag: secret d’état

Sir, le GPS nous prend pour un con…

Vue, avenue de Concyr, sur le tableau de bord du véhicule de fonction du rédacteur en chef d’Openlasource

Quand on vous disait qu’on nous prenait parfois pour des c…

Bon, on va penser à changer de Gps.

Au fait, d’où vient ce nom que tronque notre ordinateur de bord malpoli ?

 » Le domaine de Concyr était anciennement une propriété privée de plus de 400 ha. Parmi ses champs et ses boisements, elle comptait une ferme et un vaste château.

Acquis par la Ville d’Orléans et le Département du Loiret en 1961, ce domaine fut pour partie destiné à la construction pavillonnaire. Mais l’entrée de l’ancienne propriété marquée par une allée plantée fut conservée. Elle donna alors naissance à l’actuelle Allée des Sapins dont les 330 Douglas, conifères qui ne sont pas des sapins (abies) mais des pseudotsugas, jalonnent les 1500 mètres.

D’une taille remarquable, plus de 25 mètres de haut pour la plupart d’entre eux, ces Douglas ont pourtant moins de cent ans.

Quelque peu affaiblie, cette plantation est progressivement renouvelée au sud par des sapins de Nordmann plus adaptés au site. »

Source : http://tourisme-orleans.com/fr/orleans-decouvrir-orleans/71-parcs-et-jardins-10-15.html

… mais ceci ne nous dit pas d’où vient le nom de Concyr !

Savants lecteurs d’Openlasource, à vos commentaires…

1 commentaire

Classé dans La Source

Openlasource a retrouvé la « règle du jeu secrète » du CMA

Plusieurs habitants de La Source avaient cru que pour espérer être sélectionnés par le président du Conseil de quartier au comité de mobilisation et d’animation (CMA), il suffisait de faire acte de candidature entre  Conseil municipal de décembre (vote de la Charte de la participation citoyenne) et celui de janvier (désignation officielle des « personnes ressources »). Ce qui était déjà une libre interprétation vue qu’aucune publicité n’avait été faite à ce sujet. Pour une municipalité habituellement aussi experte en communication la chose était curieuse.

En fait point du tout.

Les candidats « spontanés » étaient de toute manière hors délai. Ils ignoraient manifestement la règle du jeu (secrète) de la désignation des personnes ressources à La Source par le président du CCQ (Conseil de quartier).

Openlasource l’a retrouvé (la règle du jeu, pas le président) en fouillant dans ses anciens fichiers cachés … et vous la livre : pour pouvoir « candidater » au CMA, l’atout maître c’était l’inscription sur la liste de soutien à Michel Languerre aux dernières élections cantonales.

Évidemment, Michel Ricoud n’avait aucune chance, pas plus qu’Abderrahim Ghbabra, ses opposants du premier tour.

De fait, sur 6 « personnes ressources » à désigner au CMA de La Source (une avait déjà été « préemptée » directement par le maire d’Orléans en conseil municipal), 5 avaient eu l’heureuse idée de s’inscrire dès fin 2007/début 2008 au comité de soutien du candidat malheureux aux élections cantonales, comme le montre cette copie du site Internet de campagne de l’époque :

liste-languerrejpeg

Les plus attentifs y retrouveront les noms de mesdames et messieurs Roger Aurousseau, Huberte Bazin, Vincent Cibois, Joseph Hosri et Jocelyne Touhé … heureux lauréats du CMA 2009.

Pour le « fun » on se reportera à la République du Centre du3 février, dans laquelle le le maire d’Orléans dénonce le caractère « politique » des propositions de l’opposition municipale. Ce qui n’est évidemment pas le cas pour les candidats retenus par sa majorité !!!

Pour mémoire, les « personnes ressources » qui avaient été proposés par l’opposition à La Source, en raison de leur engagement de longue date pour le quartier, étaient les suivantes :

  • La présidente de l’AHLS
  • Le directeur de l’association ACM formation
  • L’ancien président de l’association REPERES
  • Le conseiller général du canton de La Source
  • Le président de l’association de parents d’élèves FCPE de La Source

 

5 Commentaires

Classé dans politique, Uncategorized