Oh, my god…

god1

Heu, non, pas celui-ci, celui-la

god2Ou celui-la encore

god3

Préservez nous de la prémonition d’Openlasource parue en décembre 2015 sous le nom : Politique fiction horror picture show

***

Nous sommes en 2024.

Apocalypse_2024

Le délicat Donald Trump a réussi à acheter la présidence des États-Unis d’Amérique.

donald-trumpTout va bien pour les migrants mexicains et cubains.

Les employables à bas coût pour les industries minières ou pétrolières sont chaleureusement accueillis dans les camps de travail mis gracieusement à disposition (moyennant un petit prélèvement de la moitié de leur modeste pécule). Leurs papiers d’identité sont jalousement conservés par leurs employeurs attentifs. Les enseignements utiles ont été tirés de l’excellente pratique qatarie, avant la coupe du monde de football de 2022.

coupe_du_monde_qatar_2022

La magnifique victoire de l’équipe des Émirats arabes unis contre celle de l’Arabie saoudite en finale, dans l’un des plus beaux stades du monde, avait été unanimement célébrée comme une fête du sport universel par les aficionados du football mondial…

QATAR

Pour les autres, les clandestins, la justice s’exerce avec la sévérité nécessaire.

image

Nous sommes en 2024.

Tout va bien pour la nouvelle Europe.

Sa présidence à durée désormais indéterminée est exercée par un authentique représentant d’une Europe aux profondes racines chrétiennes. Notre European président à vie Victor Orban a permis de corriger les excès de la démocratie si peu représentative qui se prélassait à Bruxelles depuis bien trop longtemps, et du libéralisme inconsidéré.

viktor_orban

Chaque État membre de l’Union, réduite à 16 depuis le retrait de la Grande Bretagne, de l’Irlande et des pays nordiques d’une part, l’exclusion des pays indignes du sud d’autre part, défend avec force ses seuls intérêts. La France de ce point de vue a bien sur gagné en puissance depuis les dernières élections générales.

chap469

Nous sommes en 2024.

La famille Le Pen règne désormais sans partage sur les institutions publiques. Marine à la présidence, Marion à l’Assemblée, Philipot à Matignon, Gilbert Colard au Quai d’Orsay à et Robert Ménard à l’intérieur…

Alors dansons maintenant.

anim1Les mesures de redressement national ont été rapidement engagées. Elles ont consisté pour l’essentiel à dénoncer les  responsables et les coupables de la déchéance de notre belle patrie.

Les coutumes ancestrales ont été remise au goût du jour, unanimement appréciées par les vrais connaisseurs.

Sans titre

Les français de souche (depuis plus de 10 générations s’entend) retrouvent les places dont ils avaient été spoliés par les métèques et autres allogènes…

P1-Francais-de-souche_visuel

97439305

Euh, non, ça c’est une erreur !

10497875_917334308297125_8205252730368627784_o

Euh, ça aussi !

Certes la situation de la France, protégée par de nouvelles lignes Maginot décidées dans le cadre des grands travaux d’inspiration mussoliniène, ne s’est pas améliorée, bien au contraire, mais le retour au Louis à la place de l’odieux Euro d’une part et le refoulement hors de nos frontières des apatrides et des indignes a satisfait une large partie de l’électorat.

chbmag4

Juste retour de l’histoire, l’ancien premier ministre socialiste honni, Manuel Vals, a ainsi pu bénéficier de l’opportune déchéance de nationalité qu’il avait fait adopter en 2016.

MV

Les vrais patriotes n’apprécient pas vraiment les descendants de catalans…

Considéré comme insuffisamment français, il a pu aisément être expulsé du territoire national. Ses crimes contre l’État français lorsqu’il le conduisait à sa ruine et certains de ses propos blasphématoires l’ont facilement fait prendre place auprès des Blum, Zay et consorts… dans la nouvelle histoire, réécrite par les historiens officiels et les médias « indépendants ».

Un ancien président d’ascendance hongroise, a d’ailleurs connu le même sort, et pour les mêmes raisons, comme son italienne d’épouse… et on ne vous parle pas des pingouins sourciens et de tous ceux qui les entouraient dans leur banlieue indésirable !

(12)Chacun chez soi, et les vaches seront bien gardées… nous ont ils dit avant de nous renvoyer sur une banquise qui se recroqueville comme le cœur des hommes

***

Et oui, il en va ainsi des valeurs de la République. Comme celle de la bourse, elles peuvent se valoriser ou se dévaloriser, au gré des événements.

rire

Et si on ne sait pas en protéger les fondamentaux, alors tout peut s’écrouler, se détruire ou se retourner. Comprenne qui pourra.

 

952af2250462c8f39c0f7f45ee148d4a2Enfin, une France de vrais patriotes, à qui ont a donné de vraies armes constitutionnelles…

jolie2024_893

PS… ce qui ne veut plus dire que Post Sciptum :

mur-des-cons001b

1 commentaire

Classé dans La Source

Une réponse à “Oh, my god…

  1. chatdorleans

    Juste de quoi aborder 2016 avec optimisme !….Mais tout de même 8 ans pour passer du Purgatoire à l’Enfer !…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s