Archives de Catégorie: Serge Grouard

Elections municipales à Orléans : on n’est sans doute pas au bout de nos surprises

La nouvelle réforme territoriale engagée par l’actuel gouvernement pourrait chambouler bien des choses.

On en reparlera dans un prochain article pour ce qui concerne les futures élections « départementales », qui verra l’élection de « couples » de conseillers départementaux sur des « cantons » réduit de moitié en nombre et augmentés du double en surface. On vous expliquera…

reforme-territoriale-4Source : journal « Le Monde », excusez nous du peu…

Mon petit doigt 2  Mais c’est au niveau des municipales que les plus grosses surprises pourraient arriver.

Imaginez.

 Serge Grouard ne sera pas candidat à la fonction de maire d’Orléans !

C’est pas un scoop ça ?

C’est donc, selon toutes probabilités, Olivier Carré qui mènera la liste municipale de la majorité locale sortante.

Explications : la réforme territoriale en cours confiera l’essentiel des responsabilités locales (particulièrement en matière d’urbanisme), au président de l’Agglo. En fonction de quoi, le vrai pouvoir local s’exercera plutôt à ce niveau. Et un autre réforme est attendue, qui portera, juste après 2014 (date des élections municipales), sur le non-cumul de certains mandats.

C’est en fonction de l’analyse des conséquences de ces futures réformes que le couple Grouard/Carré, envisagerait une redistribution de leurs « ambitions locales » respectives : Olivier Carré à la mairie d’Orléans, et Serge Grouard à la présidence de l’Agglo.

Le grand perdant de l’affaire : Eric Lemaignen, actuel président de l’agglo, qui après avoir perdu la première circonscription législative, au profit de Valérie Corre (PS), risque bien de tout perdre.

Nota : ça lui apprendra de n’avoir jamais voulu accorder à notre quartier le bénéfice de Vélo+

5760570Vélo+ à La Source : simplement l’égalité avec les autres quartiers d’Orléans

Évidemment, tout cela sous condition que la gauche ne l’emporte pas à Orléans, ni dans une grande majorité des communes de l’Agglo.

Mais apparemment, c’est bien l’hypothèse sur laquelle table les compères députés Ump d’Orléans.

Décidément, il va s’en passer des choses dans notre bonne ville d’Orléans et dépendances…

2 Commentaires

Classé dans Agglo, Conseil général du Loiret, Elections, La Source, Municipales, O. Carré, Olivier Carré, politique, Serge Grouard

La Source brille dans les « gratuits » banlieusards

Enfin dans Metro, mais c’est un début, Orléans rayonne, au rayon des jardins.

C’est une lectrice « villejuifoise » qui a remarqué cet article lors d’une de ses balades quotidienne en transports, comme disent les banlieusards

Image1

Bon, c’est un peu perdu au mieux des seringues égarées, des cadavres humides et des douilles manquantes (la police penche d’ailleurs ici pour l’hypothèse d’une « malveillance anonyme »), , mais le principal c’est que l’on rayonne non ?

Et deux étoiles pour un rayon, c’est pas si mal… au moment où les danseurs étoiles n’en mènent pas larges au Centre national chorégraphique d’Orléans, torpillé par l’égo municipal.

Poster un commentaire

Classé dans Centre chorégraphique national, France, Grouard, La Source, Nadj, Orléans, Parc floral, Pingouins, Plein air, Presse, Serge Grouard

« L’union est un combat » et ça commence à cogner fort à La Source

Les socialistes locaux ont désigné (non sans mal, semble-t-il) leur candidate tête de liste pour les prochaines élections municipales.

En espérant pour eux que mars 2014 soit, politiquement de meilleure augure que mars 2013 qui voit une candidate aux législatives partielles  dans l’Oise ne pas passer la barre du 1er tour (alors qu’il lui manquait 63 voix pour battre le sortant Ump en juin 2012 !) et 67% de français « mécontent de l’action du président Hollande »…

Tout ça pour dire que le contexte politique national risque de ne pas rendre service à cette candidature…

Mais revenons sur les étonnants premiers (faux) pas de la toute nouvelle impétrante, et le choc qu’ils ne manquent pas de produire sur la petite communauté sourcienne, première cible de quelques propos … curieux.

admirable_design_Boxe_francaise

Ne voila t’il pas en effet que l’une de première déclaration (République du Centre du 16 mars 2013) de la dame Leveleux-Teixeira consiste à mettre dans le même panier, celui qu’elle veut jeter en Loire à l’occasion du prochain scrutin, son probable « futur adversaire, Serge Grouard », mais aussi … Jean-Pierre Sueur, accusé à travers une question sans doute pas très innocente du journaliste de la Rep, d’avoir « confondu le pouvoir municipal avec la volonté de toute puissance » !!!

Tous ceux qui ont travaillé aux côtés de cet « autocrate absolu » qu’est Jean-Pierre Sueur apprécieront, et particulièrement à La Source, où ils sont quelques uns a avoir travaillé avec le dernier maire socialiste d’Orléans. D’ailleurs son ancien premier adjoint Jean-Pierre Delport, l’un des plus fidèles supporters de Corinne Teixeira-Leveleux, à l’occasion de la récente campagne interne du PS), a du aussi se sentir flatté du compliment.

dictature

Tout cela promet de grands moments d’union interne, comme la gauche en a le secret.

En tout cas, ça démarre très fort, mais finalement sans surprise, tant il est vrai que « tuer le père » est une figure classique en psychanalyse comme en politique.

Dc3Ou de la fête des maires, c’est selon…

12 Commentaires

Classé dans Jean Pierre Sueur, La Source, Municipales, Serge Grouard

Pourquoi la mairie s’en prend-elle au Front de gauche à La Source ?

Si l’on en croit la presse locale, l’adjoint au maire chargé du commerce… et donc des marchés, a récemment fait savoir que la présence des militants politiques … et particulièrement ceux du Front de gauche autour de Michel Ricoud, représentait une insupportable gène pour les chalands du marché de La Source …

De façon curieuse, a priori, les militants des autres partis politiques, nombreux en cette saison à distribuer leur littérature élective, ne produiraient pas le même effet auprès des gentils consommateurs Sourciens.

Et pourtant, y compris samedi dernier, ils étaient nombreux à vanter les mérites de leurs candidats préférés :

  • les modemistes (pas très nombreux) pour Tahar Ben Chabaane, distribuant à l’orée du marché

et carrément dans l’enceinte du marché (si on doit considérer que les quelques barrières cacochymes et les véhicules stationnés de façon anarchiques délimitent officiellement ledit marché ?

  • les écolo-socialistes (surtout socialistes d’ailleurs, les militants écolo étant denrée rare dans les parages semble-t-il) soutiens de Jean Philippe Grand
  • les front de gauchistes pour Cécile Hubert, et son suppléant Michel Ricoud

et encore

  • les Umpistes bon teints (bien qu’affichant très discrètement leur dévotion à l’UMP qui ne semble pas avoir si bonne presse ces temps ci), pour Olivier Carré, en plein centre du marché …

Au premier plan les militants socialistes, et au 2ème plan, plein centre du marché, les fervents de l’UMP !

Et à votre avis, à qui le placier du marché a-t-il demandé d’évacuer ?

Aux partisans du Front de gauche, Michel Ricoud en tête, seuls trublions référencé par la mairie d’Orléans du commerce non sédentaire local !!!

Étrange n’est-ce pas ?

Certains pourraient y voir une véritable forme de publicité, à peine déguisée. En stigmatisant le Front de gauche, on mobilisera plus fortement l’électorat local sur son candidat … au détriment de celui des écolo-socialistes, dont l’ancrage local est évidemment moins fort.

Un petit coup de Jarnac de S. Grouard en vue des prochaines municipales ?

En favorisant un bon score au Front de gauche aux législatives sur La Source, n’espère-t-il pas mettre la gauche dans l’embarras au moment de la constitution des prochaines listes municipales. Le PC et ses alliés du FG pourraient alors avoir de plus gros appétits … alors que certain(e)s des élu(e)s municipaux socialistes (du centre d’Orléans) sont aujourd’hui plutôt enclins à faire les yeux doux (voire quelques roucoulades amoureuses) aux centristes locaux !

6 Commentaires

Classé dans Elections, Elections législatives, Europe écologie les Verts, Front de gauche, Grouard, La Source, O. Carré, Olivier Carré, Orléans, Police municipale, PS, Serge Grouard

L’US Orléans manque de Q

Eh oui, en ce jour de finale de la coupe de France de football, il vaut mieux être supporter de l’USQ, que de l’USO.

USQ comme Union Sportive Quevillaise … fleuron du sport amateur normand.

Le petit Quevilly, dans la banlieue rouennaise, qui compte … 22.000 habitants, à l’instar de notre grand quartier de La Source.

Mais au Petit Quevilly, on encourage manifestement la pratique sportive des amateurs.

Pas besoin d’une Arena pharaonique pour faire briller les couleurs de la ville, et se retrouver en finale de la coupe ce soir au Grand stade de France, face à l’Olympique Lyonnais.

Et pour couronner notre rayonnant comparatif, il faut savoir que l’entraîneur des amateurs normands, n’est autre que … Régis Brouard.

Régis Brouard, rayonnant

C’est donc Brouard qui sera ce soir sous les projecteurs de la renommée, et non pas notre Grouard à nous, qui pourtant dépense et se dépense sans compter pour ses basketto-mercenaires auxquels semble promise sa couteuse Arena.

2 Commentaires

Classé dans Arena, Coupe de France, Finale, Football, Grouard, La Source, Orléans, Orléans basket, Quevilly, Serge Grouard, USQ

Cassez la Voise … il en restera toujours quelque chose ?

Après l’affaire du petit père Voise qui avait sans doute eu quelque mauvaise influence sur le vote d’avril 2002 … la droite rechercherait-elle in extremis une nouvelle affaire teintée d’orléanisme ?

Il suffit qu’un missi dominici du candidat socialiste se déplace à Mexico, pour que la droite unanime crie au scandale.

En l’occurrence, Michel Vauzelle, missionné au  Mexique « dans le seul cadre de la préparation du sommet du G20 qui doit s’y tenir en juin » prochain d’après les déclaration de l’équipe de campagne de François Hollande.

Mais pour l’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy ce serait une démarche de  « pur opportunisme électoral chez François Hollande, prêt à  toutes les indécences pour l’emporter, après l’envoi d’un émissaire du  candidat PS au Mexique pour se pencher notamment sur l’affaire Florence Cassez ».

Et si c’était vrai ? Et si les circonstances se révélaient favorables à la libération de la jeune française ?

Vous rendez-vous compte, un autre que le président sortant pourrait obtenir la libération de la pauvre Florence Cassez, la petite protégée du maire d’Orléans qui en a fait sa grande cause humanitaire, perso, à lui … et pas aux autres ! Car c’est bien entendu, en cas de libération de la petite Cassez grâce à l’entremise du grand maire d’Orléans ou de son mentor de l’Élysée, il n’y a aurait eu aucune tentative de récupération politique. C’est sur !

Openlasource ne se mêle évidemment ni de politique politicienne, ni des affaires de justice (surtout lorsqu’elles se déroulent de l’autre côté de l’Atlantique), mais la ficelle semble bien grosse, qui consiste à exploiter tout fait divers pour tenter d’en faire … une affaire (si possible politiquement juteuse).

Décidément, la « souris mexicaine » n’a pas fini de nous occuper (cf. notre article de décembre 2010).

Pour rappel l’affaire Voise (in Wikipedia) :

Le 18 avril 2002, Paul Voise, un retraité apparemment sans histoires, apprécié par tous ses voisins, est agressé dans la masure qui lui sert d’habitation à Orléans. Deux jeunes individus non identifiés auraient tenté de le rançonner, puis roué de coups, et incendié sa maison avant de prendre la fuite.

Le lendemain, le 19 avril, le journal de 20 h de TF1accorde une grande importance à la couverture de ce fait divers. Les images du visage tuméfié et les pleurs de Paul Voise bouleversent la France entière et provoquent une vague d’indignation face à la délinquance. La chaîne LCIrepasse 19 fois le sujet pendant la journée. Les propositions d’aide à la reconstruction du pavillon du vieil homme sont lancées en grand nombre.

Le 20 avril, TF1 revient très longuement dans ses journaux télévisés sur cette histoire, de même que France 2.

Poster un commentaire

Classé dans Elections, Florence Cassez, Grouard, La Source, Louis Mariano, Mexico, politique, Serge Grouard, Voize

MCS : un bilan mi-chèvre, mi-chèvre

A l’image de son parti d’adoption, le Modem toujours hésitant entre la droite et la droite, notre ci-devant adjointe au développement duraille s’en va, après être partie sans être partie.

Enfin bref, Marie Cuny -Seguin vient de démissionner du Conseil municipal après avoir empoché tout de même plusieurs mensualités d’indemnités d’élue locale, alors qu’elle était déjà installée chez la petite sirène à Copenhague.

C’est souvent comme ça avec le Modem : excessivement tiède

L’interview qu’elle a accordé à la République du Centre il y a une semaine laisse … pantois, mais pas sans voix.

Elle y dit son étonnement et son admiration face à l’usage intensif du vélo et des transports en commun dans sa nouvelle ville d’adoption : Copenhague.

Quand on sait l’énergie que cette remarquable élue a mis dans la promotion de l’usage du vélo dans son propre quartier !

Ses prises de positions comminatoires et radicales en faveur de l’installation de Vélo+ à La Source en sont de brillantes démonstrations qui ont du faire trembler plus d’une fois son collègue et co-adjoint au Conseil municipal d’Orléans,  Charles Eric Lemaignen en personne.

Non, on déconne ! elle ne l’a sans doute jamais menacé de rien, ni même sollicité pour quoi que ce soit …

En fait, à part les 35.000 € de subvention (renouvelée cette année encore) pour l’organisation de vélotour lors des journées du développement durable, on ne sait ce qu’elle a pu faire pour la petite reine …

Après les vertus du vélo et des transports en commun, notre jeune oie blanche ne manquera pas de découvrir aussi les mérites des énergies alternatives et renouvelables. La géothermie par exemple, qui, particulièrement à La Source, aurait admirablement fait l’affaire pour le chauffage du nouvel hôpital, voire même pour tout le nord du quartier.

Elle regrettera alors d’avoir été si inattentive lorsque la municipalité a retenu la solution de la société Véolia en faveur d’une centrale thermique à bois … dont on ne va pas tarder d’apprendre, qu’en plus des nuisances liées au trafic des poids lourds qui livreront le bois en provenance de Sologne … ou d’ailleurs, les rejets présenteront quelques émanations cancérigènes démontrées par l’académie de médecine.

Ceci dit, son petit copain vert de l’opposition n’en a pas non plus fait un combat écologique

Elle sont pas belles les grues de l’hôpital de La Source ?

Qui dit développement durable, dit habituellement conciliation entre économie, écologie et social. Sans doute a-telle aussi eu un moment d’absence quand ses petits camarades de la municipalité orléanaise ont signé le contrat de la construction de l’hôpital, en oubliant d’y intégrer une clause en faveur de l’emploi local.

Mais le « local » était-il son affaire ? Elle qui préférait aller plaider la cause magnifique de la rayonnante Orléans lors de conférences internationales comme celle de Mexico en novembre 2010 (à revoir sur https://openlasource.wordpress.com/2010/11/27/la-signeuse-de-mexico/).

La pôvrette, elle n’a même pas réussi à rendre visite à notre « ôtage » à nous qu’on a à Orléans, Florence Cassez, toujours emprisonnée dans les geôles mexicaines, malgré tous les efforts de not’bon maire, et de ses adjoints.

Openlasource, avec l’objectivité qu’on lui connaît ne proposera donc pas de dresser le bilan de 3 ans d’un mandat  aussi spectaculaire.

Mais ce qui nous manquera grave, après le départ de notre Marie de La Source, c’est :

  • sa façon bien à elle d’assumer ses fonctions de présidente de bureaux de vote par exemple. Rappelez vous en juin 2009, à l’occasion des élections européennes. C’est quand même la seule élue qui n’a pas trouvé l’adresse du bureau qu’elle devait présider à l’école des Guernazelles ! C’est vrai que son domicile était au moins à 200 m de là ! Résultat, une bonne demi heure de retard. Mais c’est pas tout. Elle avait encore réussi à perdre les clefs de l’urne … Pratique qu’elle a renouvelé avec encore plus de succès à l’occasion des élections régionales (en mars 2010). Là, il a fallu faire appel à un serrurier pour exploiter le vote populaire ! Sérieusement, on s’est quand même bien marré

Quand ça veut pas, ça veut pas

  • les résultats spectaculaires obtenus dans le défense des petits zoizeaux, des herbes folles et des insectes rieurs, dont elle assura la défense avec un zèle si … discret.

  • la géothermie à La Source : no comment. Elle ne savait même pas que ça pouvait exister, et que le BRGM en avait fait une spectaculaire et très positive étude de faisabilité sur notre quartier. Il faut dire qu’elle ne devait connaître personne au sein du BRGM … à moins que ?
  • l’ouverture politique de la municipalité de S. Grouard et F. Montillot. Originaire de « gauche » cette élue d’ouverture, un temps encartée Modem, avait sans doute l’ambition de « gauchir » les thèses et la politique de sa municipalité. C’est raté. Quand on danse avec le diable …

Allez, on n’est pas rancunier à OpenLaSource … un petit conseil de lecture avant de revenir du royaume du Danemark … où quelque chose serait pourrie d’après William.

Et au fait, comme F. Cassez n’est toujours pas libérée, un petit coup de pouce côté danois, vis à vis de ces chihuahuas de mexicains serait opportun, non ?

Poster un commentaire

Classé dans Agglo, école maternelle, BRGM, développement durable, Elections, Elections régionales, environnement, Florence Cassez, Géothermie, Grouard, Humour, Indemnités, La Source, Louis Mariano, Mexico, Modem, Nicolas Sarkozy, Serge Grouard, Sexe