Archives de Catégorie: O. Carré

Elections municipales à Orléans : on n’est sans doute pas au bout de nos surprises

La nouvelle réforme territoriale engagée par l’actuel gouvernement pourrait chambouler bien des choses.

On en reparlera dans un prochain article pour ce qui concerne les futures élections « départementales », qui verra l’élection de « couples » de conseillers départementaux sur des « cantons » réduit de moitié en nombre et augmentés du double en surface. On vous expliquera…

reforme-territoriale-4Source : journal « Le Monde », excusez nous du peu…

Mon petit doigt 2  Mais c’est au niveau des municipales que les plus grosses surprises pourraient arriver.

Imaginez.

 Serge Grouard ne sera pas candidat à la fonction de maire d’Orléans !

C’est pas un scoop ça ?

C’est donc, selon toutes probabilités, Olivier Carré qui mènera la liste municipale de la majorité locale sortante.

Explications : la réforme territoriale en cours confiera l’essentiel des responsabilités locales (particulièrement en matière d’urbanisme), au président de l’Agglo. En fonction de quoi, le vrai pouvoir local s’exercera plutôt à ce niveau. Et un autre réforme est attendue, qui portera, juste après 2014 (date des élections municipales), sur le non-cumul de certains mandats.

C’est en fonction de l’analyse des conséquences de ces futures réformes que le couple Grouard/Carré, envisagerait une redistribution de leurs « ambitions locales » respectives : Olivier Carré à la mairie d’Orléans, et Serge Grouard à la présidence de l’Agglo.

Le grand perdant de l’affaire : Eric Lemaignen, actuel président de l’agglo, qui après avoir perdu la première circonscription législative, au profit de Valérie Corre (PS), risque bien de tout perdre.

Nota : ça lui apprendra de n’avoir jamais voulu accorder à notre quartier le bénéfice de Vélo+

5760570Vélo+ à La Source : simplement l’égalité avec les autres quartiers d’Orléans

Évidemment, tout cela sous condition que la gauche ne l’emporte pas à Orléans, ni dans une grande majorité des communes de l’Agglo.

Mais apparemment, c’est bien l’hypothèse sur laquelle table les compères députés Ump d’Orléans.

Décidément, il va s’en passer des choses dans notre bonne ville d’Orléans et dépendances…

2 Commentaires

Classé dans Agglo, Conseil général du Loiret, Elections, La Source, Municipales, O. Carré, Olivier Carré, politique, Serge Grouard

Carré out, Grand down … à La Source

Quelques analyses des résultats du 2ème tour des législatives, particulièrement sur La Source.

Avec 34% des suffrages exprimés sur La Source (et 1390 voix), on ne peut pas dire que le député sortant Olivier Carré, et réélu dimanche dernier sur la circonscription a fait un tabac à La Source.

Il est aussi intéressant de remarquer que le nombre d’électeurs qui lui ont apporté leur suffrage au 2ème tour des législatives est inférieur de près de 500 (489 exactement) à ceux qui s’étaient manifestés en faveur de N. Sarkozy au 2ème tour des présidentiels.

Autrement dit, la grande œuvre qu’il revendique dans notre quartier, le GPV, ne semble pas susciter l’enthousiasme souvent claironnée  par la majorité municipale … ou alors les Sourciens sont de sacrés ingrats !

Pour autant, cette relative désaffectation n’a manifestement guère profité au candidat écologique Jean Philippe Grand.

Son score sur La Source s’est très fortement effrité (voire effondré) par rapport à celui réalisé par F. Hollande au second tour des présidentielles.

Certes la participation générale était en baisse, mais quand même :

  • Au 2ème tour des présidentielles, F. Hollande recueille 4226 voix à La Source (69,22% des suffrages exprimés)
  • Au 2ème tour des législatives, J.P. Grand recueille 2758 voix (67,47 % des suffrages exprimés), soit – 35% en nombre de votes (quand O. Carré voit son score en nombre de voix minoré de 26% par rapport à Sarkozy aux présidentielles).

Sur l’ensemble de la circonscription, les résultats sont assez similaires, bien que d’une moindre ampleur :

  • F. Hollande : 27 018 voix (48,4%) / J.P. Grand : 20298 (48,16%) soit – 7620 voix (-27,8%)
  • N. Sarkozy : 29 709 voix  (51,6%) / O. Carré : 21 846 voix (51,84%) soit – 7862 voix (- 26,5%)

Il est donc clair que l’impact du déficit des voix sur La Source n’a pas été pour rien sur le résultat global de J.P. Grand.

Il est aussi singulier de remarquer que pratiquement tous les candidats de gauche dans le Loiret ont « amélioré » le score (en %) obtenu par F. Hollande dans leur circonscription  … sauf dans la première circonscription (et la 4ème de toute manière assez inaccessible pour la gauche en l’état) :

Circonscription 1ère 2ème

3ème

4ème

5ème

6ème

F. Hollande (2nd tour)

48,4%

48,2%

43,6%

42,5%

44,5%

48,3%

JP Grand

48,16%

(-0,24%)

C. Chaillou

49,63%

(+1,43%)

P. Froment

47,27%

(+3,62%)

J. Gaboret

42,18%

(-0,32%)

C. Canette

46,18%

(+1,68%)

V. Corre

50,14%

(+1,84%)

A chacun d’en tirer ses conclusions… mais certains pourraient être fondés à considérer que la première était vraiment (la plus) gagnable par la gauche.

2 Commentaires

Classé dans Elections, Elections législatives, Europe écologie les Verts, François Hollande, GPV, Jean Philippe Grand, La Source, O. Carré, Olivier Carré

Pourquoi la mairie s’en prend-elle au Front de gauche à La Source ?

Si l’on en croit la presse locale, l’adjoint au maire chargé du commerce… et donc des marchés, a récemment fait savoir que la présence des militants politiques … et particulièrement ceux du Front de gauche autour de Michel Ricoud, représentait une insupportable gène pour les chalands du marché de La Source …

De façon curieuse, a priori, les militants des autres partis politiques, nombreux en cette saison à distribuer leur littérature élective, ne produiraient pas le même effet auprès des gentils consommateurs Sourciens.

Et pourtant, y compris samedi dernier, ils étaient nombreux à vanter les mérites de leurs candidats préférés :

  • les modemistes (pas très nombreux) pour Tahar Ben Chabaane, distribuant à l’orée du marché

et carrément dans l’enceinte du marché (si on doit considérer que les quelques barrières cacochymes et les véhicules stationnés de façon anarchiques délimitent officiellement ledit marché ?

  • les écolo-socialistes (surtout socialistes d’ailleurs, les militants écolo étant denrée rare dans les parages semble-t-il) soutiens de Jean Philippe Grand
  • les front de gauchistes pour Cécile Hubert, et son suppléant Michel Ricoud

et encore

  • les Umpistes bon teints (bien qu’affichant très discrètement leur dévotion à l’UMP qui ne semble pas avoir si bonne presse ces temps ci), pour Olivier Carré, en plein centre du marché …

Au premier plan les militants socialistes, et au 2ème plan, plein centre du marché, les fervents de l’UMP !

Et à votre avis, à qui le placier du marché a-t-il demandé d’évacuer ?

Aux partisans du Front de gauche, Michel Ricoud en tête, seuls trublions référencé par la mairie d’Orléans du commerce non sédentaire local !!!

Étrange n’est-ce pas ?

Certains pourraient y voir une véritable forme de publicité, à peine déguisée. En stigmatisant le Front de gauche, on mobilisera plus fortement l’électorat local sur son candidat … au détriment de celui des écolo-socialistes, dont l’ancrage local est évidemment moins fort.

Un petit coup de Jarnac de S. Grouard en vue des prochaines municipales ?

En favorisant un bon score au Front de gauche aux législatives sur La Source, n’espère-t-il pas mettre la gauche dans l’embarras au moment de la constitution des prochaines listes municipales. Le PC et ses alliés du FG pourraient alors avoir de plus gros appétits … alors que certain(e)s des élu(e)s municipaux socialistes (du centre d’Orléans) sont aujourd’hui plutôt enclins à faire les yeux doux (voire quelques roucoulades amoureuses) aux centristes locaux !

6 Commentaires

Classé dans Elections, Elections législatives, Europe écologie les Verts, Front de gauche, Grouard, La Source, O. Carré, Olivier Carré, Orléans, Police municipale, PS, Serge Grouard

Un blogueur sourcien candidat dissident du PS aux élections législatives ?

C’est la rumeur qui était évoquée ce matin dans le République du Centre.

Intox ou réalité ?

Openlasource, relativement bien introduit dans le monde occulte et parallèle des blogueurs sourciens a voulu en savoir davantage.

Enquête, contre-enquête, … c’est après un difficile cheminement que nous avons pu approcher le blogueur soupçonné de faire courir à la gauche orléanaise une dangereuse menace de scission, voire de sécession ou pire encore.

Par respect pour sa famille qui ne peut subir les conséquences de ses choix politiques, nous conserverons son anonymat. Nous l’appellerons « G ».

Voici les principaux moments de l’interview que nous lui avons arraché, et toute la vérité sur la situation politique du moment sur Orléans et ses environs.

Openlasoure : « G », vous êtes le mari d’une conseillère municipale socialiste d’Orléans La Source, mais vous souhaitez garder l’anonymat. Pourquoi ?

G : Nous sommes mariés sous un régime de stricte séparation et chacun exerce donc ses activités et responsabilités en toute indépendance. Elle, dans la lumière des conseils municipaux et moi, dans l’ombre propice aux pires secrets, bien entendu.

O : Vous avez  été cité ce matin par la République du Centre en tant que possible dissident à l’investiture de la gauche socialo-écologique sur la 1ère circonscription. Il ne s’agirait que d’une rumeur. Démentez-vous à cette rumeur ?

G : Aucunement.

O : Vous ne démentez pas la rumeur de votre candidature ?

G : Il ne faut jamais démentir les rumeurs. Et puis nous sommes à Orléans.  C’est une spécialité. Une spécialité locale, ça se respecte même si comme le disait le très regretté Pierre Desproges :  » La rumeur, c’est le glaive merdeux, souillé de germes épidermiques que brandissent dans l’ombre les impuissants honteux. Elle se profile à peine au sortir des égouts pour vomir ses miasmes poisseux aux brouillards crépusculaires des hivers bronchiteux ».

O : Sérieusement ?

G : Peut-on être sérieux dans le contexte politique local où nous vivons ?

Analysons la situation : La Source est une extraordinaire quartier dont la population sait se réunir sur l’essentiel, malgré les délaissements dont elle est victime de la part d’une municipalité qui ne sait afficher que quelques chiffres mensongers sur la pseudo régression de la délinquance ou les millions d’€ qu’elle aurait consacré à son emblématique GPV (projet, je le rappelle, initié par Jean Pierre Sueur en 2001) et dont une très grande part du financement provient des fonds d’État de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) …

Bref, malgré la vision de Bisounours entretenue par la municipalité et ses sbires locaux, La Source vote massivement à gauche (près de 70% pour F. Hollande au 2nd tour de la présidentielle). Malheureusement, concernant notre circonscription législative, si un autre canton orléanais place le candidat de gauche en tête (St Marceau), tous les autres cantons qui composent notre circonscription législative subtilement redécoupée (recharcutée dirait d’aucun) par la dernière réforme de l’ex-majorité, votent à droite (St Cyr, Olivet, Beaugency, St Jean le Blanc, Mareau aux Près,  Cléry, …).

Pour faire gagner cette circonscription par la gauche, il faudrait réunir tout ou partie des ingrédients suivants : un candidat de gauche fort et/ou une vague rose  nationale puissante et/ou un candidat de droite faible et/ou une pluralité de candidats de droite pouvant entraîner une « triangulaire », finalement favorable à la gauche…

O : Votre analyse de ces différents facteurs ?

G : Les instances fédérales du PS et d’EEVL se sont accordés pour réserver la première circonscription aux verts. Au regard de la composition de cette circonscription péri-urbaine et rurale c’est un choix … curieux. Ce n’est vraiment pas la sociologie la plus favorable à un vote affiché « écologiste » (même si le logo du PS apparaîtra en gros). Eva Joly a tout de même obtenu… 1,7% sur La Source et les parties rurales de la circonscription succombent peu aux thèses écologistes du moment.

O : Et la vague rose ?

G : Il n’y en aura probablement pas une suffisante au niveau national pour emporter dans son flux les ligériens forts  conservateurs qu’ailleurs. Pas plus qu’une triangulaire. Le score du FN, certes important sur les cantons de Mareau et de Cléry, ne permet pas d’envisager un score de plus de 12,5% des inscrits au premier tour pour permettre le maintien du candidat du FN au 2nd tour.

O : Le candidat sortant, Olivier Carré ?

G : C’est un sarkoziste convaincu… et donc théoriquement battu. Il participait activement à la célèbre « cellule riposte » du candidat sortant, aux côtés des célèbres Coppé, Hortefeux, Morano, Lefebvre ou Peltier. C’est un libéral convaincu. Autrement dit, politiquement un adversaire de la pire espèce pour un candidat de gauche. Mais c’est un « pro ».

Dessin de J.Y Duhoo paru dans Libération du 26 janvier dernier

Il a compris depuis plusieurs mois l’importance d’occuper le terrain. Et s’il a été assez peu présent pendant 4 ans, sa dernière année de mandat est celle de l’omni-présence locale. Démagogie bien sur, mais efficace. Il focalise sur le GPV qu’il défend bec et ongles, même s’il y a tant à dire sur la réalité de ce qui a été réalisé. D’ailleurs les vrais habitants du GPV ne s’y sont pas trompés qui ont voté massivement pour un changement de politique aux présidentielles. Comme il doit les trouver ingrats après tout ce qu’il dit (ou croit) avoir fait pour eux !

La gauche part avec un sérieux handicap.

Alors croyez-vous vraiment que dans une telle situation il serait raisonnable de rajouter de la rumeur à la rumeur, du désordre aux incertitudes, du chaos aux hésitations ?

O : Pour mettre un coup de pied dans la fourmilière ?

G : Arrêtez, vous risquez de donner des idées…

5 Commentaires

Classé dans Europe écologie les Verts, François Hollande, GPV, La Source, Libération, O. Carré, Olivier Carré, Orléans, Pierre Desproges, politique, Presse, République du Centre

Tous les carrés n’auraient-ils pas les angles très droits ?

A lire sur le site « Place de la République », les acerbes échanges entre notre député sortant et l’un de ses opposants les plus déterminés, Baptiste Chapuis, sous le titre évocateur :

Place du Martroi : les mensonges d’Olivier Carré

Pour en savoir plus, et surtout bien plus que ce qu’en raconte la République du Centre dont l’objectivité habituelle n’aura échappé à aucun lecteur avisé : http://placedelarepublique.wordpress.com/

 

Poster un commentaire

Classé dans Blogs, Elections législatives, GPV, O. Carré, Olivier Carré, Orléans

Il a Twitté, il a tout Carré

Lu ce jour sur le site Internet du Nouvel Obs

« Quand les députés pro-sarkozystes en font trop sur Twitter

« Twittos » de longue date ou non, les parlementaires n’ont pas hésité à rapporter en direct leur rencontre avec le chef de l’Etat ce mardi.

La rencontre entre le chef de l’Etat et sa majorité ce mardi 31 janvier n’était pas ouverte à la presse, mais des gazouillements bien contrôlés se sont échappés de la grande salle de l’Elysée. Certains députés, twittos de longue date ou pas, ont partagé la réunion avec les internautes via le site de micro-blogging. Pourtant Xavier Musca, secrétaire général du Château, s’était agacé dernièrement que certains rapportent des propos du sommet social. Manifestement, quand les propos encensent Nicolas Sarkozy, cela le dérange moins. Car le live-tweet de la rencontre de mardi midi est à peu près aussi objectif qu’un résumé de match de foot par un groupe d’ultras.

Olivier Carré, député du Loiret, se charge pour sa part du verbatim du président. Il rapporte ainsi ces propos :

Olivier Carré @olivier_carre

#Sarkozy Je dois faire mon devoir et j’ai confiance dans les français. Le dialogue on l’a avec les français pas avec la presse.

Une façon de remettre à leur place les députés qui s’épanchent dans la presse à propos de la stratégie du candidat. Le plus critique d’entre eux, Lionnel Luca, n’est d’ailleurs pas présent dans la salle, comme le rapporte un journaliste. »

Décidément notre député sarkozyste local est de plus en plus proche de son idole.

On peut même s’interroger sur l’influence qu’il peut avoir auprès du chef de l’État, lorsque ce dernier suggère de permettre une extension « libre » de 30% des surfaces des logements …

Voilà ce qu’on peut faire en matière d’extension en zone urbaine

C’est un crédo déjà entendu dans notre quartier, de la part du partisan convaincu de la densification urbaine.

Chez nous, ça pourrait donner ça …

On a Carré, on a tout comprès !

2 Commentaires

Classé dans Accessibilité, Elections législatives, Humour, La Source, lady Gaga, Nicolas Sarkozy, O. Carré, Olivier Carré, politique

Nowel de toute part

Les traditions de Noël dans les pays membres de l’Union Européenne, lu sur le site « Mouvement Européen – France web@mouvement-europeen.eu »

La fête de Noël tire son existence et ses formes des racines les plus diverses, une diversité qui se reflète dans les traditions de cette période dans toute l’Union européenne.

Alors que les Français attendent le Père Noël le soir du 24 décembre, les Néerlandais commencent à fêter le très populaire Saint Nicolas dès la mi-novembre, date de son départ depuis l’Espagne jusqu’aux Pays-Bas.

Les Grecs fêtent  » la douzaine « , depuis le Noël catholique du 25 décembre au 7 janvier, date de l’épiphanie, le Noël orthodoxe.

Au Danemark le  » Jul  » (Noël) est inspiré des fêtes païennes célébrant la transition vers un nouveau cycle, tout comme en Bulgarie on pouvait fêter le renouveau de la nature.

Si vous voulez rencontrer le Père Noël, vous pourrez vous rendre à Helsinki, où il fait officiellement son entrée chaque année.

Les personnages qui peuplent cette période sont légion : depuis Andrzejki en Pologne à Befana en Italie, en passant par Sainte Lucie en Suède et le Hoséker (Père Fouettard) au Luxembourg.

Pour découvrir comment chaque pays de l’Union européenne fête Noël, rendez-vous sur la page du site de Toute l’Europe.

Mais pour les petits enfants,le Père Noël sera toujours … ce gentils bonhomme en rouge, annonciateur de joie et de bonheur :

Quant aux grands enfants, le père, ou la mère Noël, c’est souvent  le souvenir ému d’une période où l’innocence se conjuguait à la douceur de vivre (avant la crise)

En tout cas, Openlasource vous souhaite un très Noyeux Joël à tous

Poster un commentaire

Classé dans Accessibilité, Agglo, AHLS, Angela Merckel, Anne Lauvergeon, Arena, Art, Autonomie, école maternelle, Belle, Bilan carbone, blogosphère, Blogs, BRGM, Bus, Cabu, Cancun, candélabres, Capitaine Fracasse, Catherine Sueur, Cinéma, Clochard, CMA, Conseil général du Loiret, Délinquance, développement durable, Egypte, Elections, Elections législatives, Elections régionales, environnement, Etienne Dolet, Etudiants, Europe, Europe écologie les Verts, Exposition, Fansolo, fêtes de Loire, Florence Cassez, Football, François Bonneau, Franc maçonnerie, France, Géothermie, Gérard Philippe, GPV, Grouard, Histoire, Humour, IME, Impots locaux, Incription sur les listes électorales, Indemnités, Indien, Jazz, Jean Ferrat, Jean Pierre Sueur, Jeanne d'Arc, Justice, La Bolière, La Source, lady Gaga, lampadaires, Le Monde, Libération, Libe Orléans, Libre pensée, Louis Mariano, Marché, Médiathèque, Mexico, Michael Jackson, Modem, Montesquieu, Mosquée, Neige, Nicolas Sarkozy, Noël, O. Carré, Olivier Carré, Olympe de Gouge, Opéra, Orée de Sologne, Orléans, Orléans basket, Panneaux, Pauline Kergomard, Picasso, Pingouins, Plein air, Police municipale, politique, Pomme de terre, Pompiers, Printemps, Procuration de vote, QVLS, Rasta, Régie de quartier, Révolution, Recette, Repères, Robert Badinter, Sans papiers, Sécurité, Sénat, science, Serge Grouard, Sexe, Sondage, Sondages, Tempête, Théâtre, Théophile Gautier, Tintin, Tram, Tunisie, Uncategorized, USO, Vélo, Voltaire, Wichita