Archives de Catégorie: Panneaux

Un problème de parking ou une absence de volonté ?

C’est manifeste, les parkings ne sont pas une spécialité Sourcienne

Leur entretien laisse vraiment à désirer, quand ils existent …

Et quand ils n’existent pas, les autorités locales sont d’une rare cécité à l’égard des contrevenants de tous poils, multirécidivistes et autres.

La gentille (et parfois un peu dangereuse aussi) pagaille, qui règne le dimanche matin autour du « marché aux tissus », en est une affligeante illustration.

Il est vrai que la municipalité a sans doute délibérément fermé les yeux sur ce stationnement anarchique, préférant le voir s’installer chez les manants de La Source plutôt qu’aux abord immédiats de la belle ville où se tenait auparavant ledit marché, sur les quais de Loire.

Résultat du laxisme ambiant, certains automobilistes se laissent aller à stationner leur char n’importe où et n’importe comment.

Le long de la rue Georges Sand par exemple, on peut apprécier la qualité esthétique de l’exposition automobile qui prend place depuis quelques temps sur les trottoirs « enherbés ».

Un propriétaire de Golf qui a la flemme d’ouvrir le portillon de son parking privé et préfère utiliser l’espace public pour reposer sa vieille auto. On peut d’ailleurs s’interroger sur la dérogation au permis de construire qui a autorisé ce seul pavillon à disposer d’une « entrée » sur la rue. Les autres pavillons sont normalement accédés depuis des placettes privatives !

Plus récemment, c’est manifestement un utilitaire qui, sans doute inspiré par l’exemple du premier, a commencé à se stationner sur le trottoir de la rue G. Sand.

Et dans les rues adjacentes, le phénomène gagne

Et dire qu’on disait la municipalité d’Orléans de type sécuritaire et tout et tout.

Certes, on ne souhaite pas en venir aux extrêmes parfois constatés en la matière


Mais dans un souci raisonnable de bien vivre ensemble, le respect du règlement d’urbanisme et du code de la route, ne paraissent pas vraiment attentatoire aux libertés publiques et individuelles.

A défaut, c’est cela que l’on risque sur nos trottoirs et le long de nos avenues arborées …

Alors la municipalité, on se bouge aussi pour La Source ?

Avec tout ce qu’ils font pour nous …

5 Commentaires

Classé dans Accessibilité, développement durable, La Source, Orée de Sologne, Orléans, Panneaux, Stationnement

Piège en hautes herbes … ou « le vélo de la peur »

Attention, Sourciennes et Sourciens, méfiez vous de cet insidieux panneau dissimulé au coin du bois …

En pensant à la ci-devante adjointe au développement duraille et élue ex-sourcienne, vous pourriez être attiré dans les pièges des mangeurs de roue.

Rappelez-vous que cette grande « défenderesse » de la petite reine orléanaise, désormais exilée au pays du vélo (non pas l’Angleterre des dopés olympiques,  mais celui de la petite sirène (et pas des pompiers), le Danemark) proposait au merveilleux « Vélotour » de passer dans nos sourciennes avenues, après avoir traversé, à grand renfort de publicité,  la scène du théâtre d’Orléans, ou les ateliers municipaux. La ville consacre d’ailleurs toujours quelques dizaines de milliers d’Euros chaque année pour cette manifestation éminemment sociale, culturelle, sportive et écologique …

Dans le futur programme municipal promu par Openlasource, on verrait bien une nouvelle formule de « Vélotour » de ce type

Mais revenons à notre quartier et à nos affaires du moment. Vous êtes à vélo (ou en vélo, car les deux se disent), et vous grimpez laborieusement le célèbre « col dit des tennis » (on explique plus loin).

Attention donc, car ce qui vous attend, au sommet de la côte, ce n’est pas uniquement ça

C’est surtout ça

Et ça, c’est la crevaison assurée

Parce qu’en effet, depuis un bon bout de temps maintenant, sur 50 m vous devrez traverser un « grattoir en ciment », responsable de la crevaison de nombreuses roues de fidèles (enfin elles le déclarent) et pédalières lectrices d’Openlasource, et qui nous ont l’ont écrit.

Vous aurez reconnu la zone piégée,  au croisement des rues Honoré de Balzac et Ambroise Paré (devant les tennis).

On comprend mieux pourquoi l’Agglo ne veut toujours pas implanter « Véloplus » à La Source !

Et pourtant, comme disent les mordus de la pédale  : « Vive la République, vive la France »

 

Avec tout ce qu’ils font pour nous …

 

Poster un commentaire

Classé dans Accessibilité, Agglo, Bilan carbone, développement durable, environnement, France, Humour, La Source, Orléans, Panneaux, Plein air, politique, Vélo

Grande tige et petit panneau

En tout cas, ça veut dire qu’il est interdit de …

Photo prise (par l’excellent photo-reporter d’Openlasource) le 30 avril 2012 sur les bord du lac de l’Orée de Sologne

Interdiction de quoi d’ailleurs ?

2 Commentaires

Classé dans Art, CMA, développement durable, environnement, Humour, La Source, lady Gaga, Orée de Sologne, Orléans, Panneaux, Plein air

C’est bientôt Noël à La Source

Si ça sent le sapin pour certains, ça pourrait être Noël pour d’autres, dimanche soir prochain.

C’est sans doute dans cette perspective que la municipalité d’Orléans, terriblement prévoyante comme chacun le sait (« gouverner, c’est prévoir », comme on dit), a sans doute délibérément laissé en place les jolies décorations de Noël.

Ah, bien sûr avec les feuilles ça fait moins « hiver », mais avant les Saints de Glace, qui sait si les frimas ne reviendront pas déposer leur matutinal duvet de gelée blanche.

Allez, à dimanche prochain pour fêter Noël. Il y aura bien au moins 50% et des poussières de français prêts à réveillonner !

1 commentaire

Classé dans Humour, La Source, lampadaires, Neige, Noël, Orléans, Panneaux, Plein air

La « libre expression » à La Source : un chassis vide

Non, on ne va pas vous parler du CMA, dont l’utilité électorale doit faire réfléchir la municipalité d’Orléans après les résultats du premier tour de l’élection présidentielle. Vous nous direz que c’est un autre scrutin, et vous aurez raison, mais quand même.

Plus de 64% des suffrages exprimés pour la gauche à La Source, ça doit interroger les promoteurs du GPV et de la sécurité d’exception à La Source (- 84% de délinquance enregistrée, c’est pas rien quand même !).

C’est à désespérer de l’ingratitude des électeurs qui devraient être benoîts d’admiration devant tant de bienfaits municipaux.

Et puis, en plus, ils ne votent même pas massivement pour le FN ici. C’est à n’y rien comprendre pour certains, sans doute.

Et pourtant la municipalité n’a pas économisé son énergie, en plus de tous les bienfaits rappelés plus haut.

Le nombre des panneaux d’affichage dit de « libre expression », a pratiquement été divisé par deux depuis le début du 2nd mandat de S. Grouard.

Les kiosques ont disparu devant 2002 et La Bolière, et de nombreux autres panneaux ont aussi été démontés.

Parmi les survivants, celui qui est face à la médiathèque vaut son pesant de « liberté d’expression ».

Le moins qu’on puisse dire, c’est que la mairie à une conception extrêmement « transparente » du sujet.


Va coller une affiche politique ou une information sur une manifestation associative ou un spectacle étudiant, sur un tel support !

A moins que ce ne soit qu’une façon « libre » et subliminale de mettre en avant ce qu’elle a fait pour le quartier ?

Reconnaissons la valeur esthétique de cette photo qui permet une réelle mise en valeur de la médiathèque, dont aucun vilain slogan ne vient gâcher la perspective.

Poster un commentaire

Classé dans Art, CMA, Elections, environnement, GPV, Grouard, Humour, La Bolière, La Source, Médiathèque, Olivier Carré, Orléans, Panneaux, Plein air, politique, Sécurité

La loi du marché est cruelle

Si on a bien retrouvé notre triple AAA à La Source (voir l’article de fond paru le 8 février dernier dans ces mêmes colonnes), c’est le marché qui maintenant fait défaut !

A peine une douzaine de stands, à moitié congelés …

Maintenant, on peut se dire que c’est bon pour la dette. Pas de marchands, pas d’achat. C’est tout bénef !

Mais il n’y avait pas que les commerçants à avoir déserté le marché ce samedi matin. Par moins 6°, les militants de tous bord (enfin essentiellement du Front de gauche et du PS sur le marché de La Source), semblent être aussi un peu refroidis.

Ceux du Front de gauche ont néanmoins joué « subliminal » avec la complicité de l’affichage publicitaire et commercial

L’armée rouge, le cirque de Pékin, comme aux grands jours de l’International

Bon, y’a aussi Goya (« le retour » ?), qui n’a sans doute rien à voir avec un peintre espagnol du XVIIIème un peu révolté…

… contre les troupes d’occupation napoléoniennes particulièrement

Et puis il y a toujours ces « affichages municipaux » curieux.

Par exemple à l’adresse des tout petits, ce panneau indicateur bien bas placé

C’est vraiment pour les tout tout petits… à moins qu’avec les trottoirs verglacés, c’est à quatre pattes qu’il faut y aller ?

Poster un commentaire

Classé dans Accessibilité, école maternelle, Humour, La Source, Marché, Orléans, Panneaux, Pingouins, Plein air

Nowel de toute part

Les traditions de Noël dans les pays membres de l’Union Européenne, lu sur le site « Mouvement Européen – France web@mouvement-europeen.eu »

La fête de Noël tire son existence et ses formes des racines les plus diverses, une diversité qui se reflète dans les traditions de cette période dans toute l’Union européenne.

Alors que les Français attendent le Père Noël le soir du 24 décembre, les Néerlandais commencent à fêter le très populaire Saint Nicolas dès la mi-novembre, date de son départ depuis l’Espagne jusqu’aux Pays-Bas.

Les Grecs fêtent  » la douzaine « , depuis le Noël catholique du 25 décembre au 7 janvier, date de l’épiphanie, le Noël orthodoxe.

Au Danemark le  » Jul  » (Noël) est inspiré des fêtes païennes célébrant la transition vers un nouveau cycle, tout comme en Bulgarie on pouvait fêter le renouveau de la nature.

Si vous voulez rencontrer le Père Noël, vous pourrez vous rendre à Helsinki, où il fait officiellement son entrée chaque année.

Les personnages qui peuplent cette période sont légion : depuis Andrzejki en Pologne à Befana en Italie, en passant par Sainte Lucie en Suède et le Hoséker (Père Fouettard) au Luxembourg.

Pour découvrir comment chaque pays de l’Union européenne fête Noël, rendez-vous sur la page du site de Toute l’Europe.

Mais pour les petits enfants,le Père Noël sera toujours … ce gentils bonhomme en rouge, annonciateur de joie et de bonheur :

Quant aux grands enfants, le père, ou la mère Noël, c’est souvent  le souvenir ému d’une période où l’innocence se conjuguait à la douceur de vivre (avant la crise)

En tout cas, Openlasource vous souhaite un très Noyeux Joël à tous

Poster un commentaire

Classé dans Accessibilité, Agglo, AHLS, Angela Merckel, Anne Lauvergeon, Arena, Art, Autonomie, école maternelle, Belle, Bilan carbone, blogosphère, Blogs, BRGM, Bus, Cabu, Cancun, candélabres, Capitaine Fracasse, Catherine Sueur, Cinéma, Clochard, CMA, Conseil général du Loiret, Délinquance, développement durable, Egypte, Elections, Elections législatives, Elections régionales, environnement, Etienne Dolet, Etudiants, Europe, Europe écologie les Verts, Exposition, Fansolo, fêtes de Loire, Florence Cassez, Football, François Bonneau, Franc maçonnerie, France, Géothermie, Gérard Philippe, GPV, Grouard, Histoire, Humour, IME, Impots locaux, Incription sur les listes électorales, Indemnités, Indien, Jazz, Jean Ferrat, Jean Pierre Sueur, Jeanne d'Arc, Justice, La Bolière, La Source, lady Gaga, lampadaires, Le Monde, Libération, Libe Orléans, Libre pensée, Louis Mariano, Marché, Médiathèque, Mexico, Michael Jackson, Modem, Montesquieu, Mosquée, Neige, Nicolas Sarkozy, Noël, O. Carré, Olivier Carré, Olympe de Gouge, Opéra, Orée de Sologne, Orléans, Orléans basket, Panneaux, Pauline Kergomard, Picasso, Pingouins, Plein air, Police municipale, politique, Pomme de terre, Pompiers, Printemps, Procuration de vote, QVLS, Rasta, Régie de quartier, Révolution, Recette, Repères, Robert Badinter, Sans papiers, Sécurité, Sénat, science, Serge Grouard, Sexe, Sondage, Sondages, Tempête, Théâtre, Théophile Gautier, Tintin, Tram, Tunisie, Uncategorized, USO, Vélo, Voltaire, Wichita